Actualité Hôtellerie

AccorHotels ouvre ses établissements aux tarifs à l’heure !

Publié par Tyler Birth

Le Groupe hôtelier français AccorHotels informait récemment ses clients de la possibilité de séjourner dans les hôtels du groupe pendant la journée et non plus seulement pendant la nuit comme cela se fait traditionnellement.

Les hôtels n’étant pas que de simples dortoirs, AccorHotels ne propose pas que des chambres mais une expérience plus riche, grâce à ses restaurants mais aussi les espaces de travail qu’offrent ses Suites.

Même chose du côté des avantages clients habituels avec la possibilité d’accumuler des points Accor LeClub, et de profiter des multiples services (piscine, salle de sport etc.).

Exemple – 1 : Berlin.

Prenons le cas d’une escale européenne où un client aurait envie ou besoin de calme pour travailler ou se reposer dans le cadre d’un déplacement fatiguant.

La capitale allemande ne permet d’accéder qu’à trois hôtels de la gamme Ibis, qu’on retrouve à des tarifs assez honnêtes.

Comme l’indique le résumé de l’hôtel, il est possible de les réserver pour une période de six heures, et sur la tranche horaire du matin.

Concrètement, il faudra donc arriver entre 9h et midi, et libérer sa chambre au plus tard vers 18h, tout en respectant la fourchette autorisée de six heures.

Il est bien entendu possible d’étendre le séjour, mais des pénalités tarifaires s’appliquent. Il vaudra mieux dans ce cas demander préalablement le tarif horaire ou réclamer un wake-up call pour éviter les mauvaises surprises

Exemple – 2 : Dubai.

Le cas de figure probablement le plus propice à un séjour de quelques heures : un voyage avec escale. Il arrive que pour des raisons tarifaires ou en période de forte demande les escales soient très longues, coupant parfois la journée en deux malgré un décalage horaire éreintant.

La possibilité de rester dans un hôtels quelques heures peut alors s’avérer salutaire.

A Dubai, AccorHotels ouvre les portes de 15 hôtels pour les clients désireux d’effectuer un court séjour.

Des Ibis à des tarifs très abordables.

Mais également des Pullman.

Et même des Sofitel, la marque haut de gamme d’AccorHotels.

Pour ces derniers, les restrictions sont plus fermes avec des séjours limités à trois heures, et polarisés sur la tranche horaire du matin.

Par ailleurs, AccorHotels applique, comme trop souvent, un principe assez maladroit où les taxes ne sont pas inclues dans le tarif affiché dans la liste des hôtels, mais nichées en petits caractères et ajoutées au dernier moment.

Pour le reste, les mêmes conditions s’appliquent.

Dans ces hôtels limités à trois heures, d’autres tranches horaires sont disponibles.

Conclusion.

AccorHotels ne révolutionne pas l’hôtellerie avec cette nouvelle offre, mais elle permet de proposer à ses clients davantage de flexibilité, tout en optimisant les remplissages de ses chambres aux horaires où elles sont généralement vides et ne génèrent aucun revenu.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • C’est vraiment contraignant au niveau des horaires.
    On est limité aux heures creuses. A la rigueur, en escale au lieu d’un lounge, si l’hôtel est dans la zone de l’aéroport.

Publier un Commentaire