Actualité Brève

Air France fait-elle de la « malbouffe » son nouveau credo ?

Publié par Tyler Birth

Qui n’a jamais rêvé de passer outre le plateau traditionnellement proposé en classe Economy (ou Premium Economy, chez certaines compagnies) afin de s’octroyer un petit plaisir raffiné à bord d’un long vol ? C’est ce que propose traditionnellement Air France à ces passagers, en contrepartie de quelques euros supplémentaires.

L’offre.

Les passagers qui voyagent en cabines Economy ou Premium Economy peuvent acheter une option « Menu À la Carte » sur de nombreux vols intercontinentaux. La disponibilité des différents menus proposés se fait en fonction du vol.

Ainsi, cette option est accessible dès la réservation du billet d’avion, ou entre 90 jours et 24h avant le vol en gérant sa réservation personnelle ou encore entre 30h et 24h avant le vol lors de l’enregistrement.

Par ailleurs, il est possible d’acquérir cette option contre espèces sonnantes et trébuchantes ou bien en utilisant des Miles (ou des Blue Credits).

L’idée est simple : déguster un plateau repas différent de celui qui est offert à bord (du moins, inclus dans le prix du billet). La compagnie tricolore propose d’ailleurs plusieurs menus différents, afin de satisfaire tous les palais et toutes les envies.

Sont présentés sur le site d’Air France :

  • la « sélection LENÔTRE »,
  • le « Menu Tradition »,
  • le « Menu Océan »,
  • le « Menu Italia » … 

… et le dernier en date :

  • « Le Marché de Jean Imbert »

Celui-ci semble d’ailleurs être de très belle facture avec ses produits de saison. Proposé au tarif de 21 EUR (ou … 7 000 miles – car oui, chez Flying Blue, on ne sait toujours pas compter … puisqu’acheter 7 000 miles reviendrait à dépenser 192,5 EUR … mais passons, ce n’est pas le lieu du combat ! -), le partenariat avec l’un des Chefs préférés des français doit s’avérer être une belle réussite pour Air France.

Nous l’avons répété à plusieurs reprises chez The Travelers Club : il faut du changement à bord pour ne pas lasser les voyageurs fréquents, indépendamment de leurs âges.

Qu’à cela ne tienne, la compagnie tricolore ne nous déçoit pas et répond présente sur le terrain de l’innovation !

Le « Fun Menu ».

À compter du 1er avril 2018 (oui, car chez Air France, on aime tout particulièrement le 1er avril pour faire de mauvaises blagues : Flying Blue, My Fun Menu, …), la compagnie aérienne « mettra un grain de folie dans votre assiette ».

De folie ou d’inconscience …

À l’heure où même les plus mauvais fast-food introduisent des fruits pour remplacer les desserts trop gras dans les menus enfants ou les légumes à croquer pour remplacer les frites, Air France fait le choix délibérer de proposer, aux plus petits comme visiblement aux plus grands sa version réinventée du fat menu… ou fun menu.

Au programme des réjouissances du plat principal :

  • Un burger au boeuf français, emmental et sauce bernaise
  • Un paquet de chips Kettle au sel marin 

Avec en dessert :

  • Un mini Yop à la fraise
  • Un donut fourré au caramel

Et bien entendu, un sachet de friandise :

  • Un paquet de bonbons Haribo

Il n’est pas utile d’ajouter une boisson sur le plateau, les hôtesses se feront sans doute le (dé)plaisir de proposer à ces charmantes têtes blondes un soda sucré pour accompagner ce repas riche en calories.

Car oui, calories il y a.

Nutrition.

Nul besoin d’être experts en diététique pour s’apercevoir que ce repas n’est pas ce qu’il y a de plus sain.

Une simple recherche sur internet et sur les différents sites spécialisés nous permet d’évaluer l’apport en calorie de ce festin.

En évaluant :

  • Le burger (au boeuf français 15% de MG, avec emmental et sauce bernaise) à 934 calories

  • Le paquet de chips à 210 calories (pour 14 chips)

  • Le donut fourré au caramel à 375 calories

  • Le yaourt à boire à 72 calories

  • Le paquet de Haribo à 250 calories (sur une base de 10 bonbons)

Le « My F(a)u(t)n Menu » permet d’engranger un total de 1 841 calories !

Avec ce seul plateau repas, un jeune garçon de 15 à 18 ans aura consommé près de 62% de son besoin journalier en calories et un enfant de 4 à 6 ans la totalité !

Sans oublier que les aliments ingurgités avec ce nouveau menu ne représentent pas forcément ce qui se fait de mieux pour la santé (chips, bonbons, sucreries, …).

Conclusion.

Air France déçoit par son manque de clairvoyance.

On nous répondra peut-être (comme souvent) du côté de la compagnie nationale que l’arrivée de ce plateau repas « répond à une demande grandissante de la part des clients ». Soit.

Il ne nous reste donc plus qu’à espérer que les parents seront nombreux à refuser de dépenser 13 EUR pour un repas sans réel apport nutritif à leurs enfants ! 😉

Tyler.

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x