Actualité

Air New Zealand met fin à sa Premium révolutionnaire

Publié par Tyler Birth

C’est une information assez triste pour l’expérience passager, mais logique sur le plan comptable d’une compagnie aérienne. Air New Zealand a annoncé il y a quelques jours que sa classe Premium « SpaceSeat » proposée uniquement sur Boeing 777 serait bientôt supprimée.

Cette Premium avait été primée à de nombreuses reprises. Au vu du produit, les raisons sont explicites puisque ce SpaceSeat est un siège à coque qui garanti l’intimité et dispose d’un très grand espace en largeur.

Sur les côtés, le duo de siège est parallèle ce qui fait d’ailleurs vaguement penser aux sièges Parallel Diamond de B/E Aerospace.

SS2

Mais c’était bien là le problème de ce siège : il se rapproche bien trop d’une classe Business ce qui nuit, de fait, au bénéfice qu’il peut générer puisque les coûts opérationnels sont très importants mais les revenus forcément plafonnés afin de convaincre la clientèle « premium ».

Sa configuration en 2 – 2 – 2 ainsi que la présence d’un ottoman par exemple, sont des attributs clairement Business qu’il semblait impensables de trouver en classe Premium.

SS9

Seulement six sièges de front sur Boeing 777 : certains classe Business n’ont pas un ratio aussi faible !

Il faut quand même rappeler que beaucoup de compagnies, à l’image de la compagnie de l’année Emirates, continuent de proposer une configuration en 2 – 3 – 2 dans le même type de Boeing long-courrier !

SS6

Sept sièges de front chez Emirates, dont l’anachronisme est connu

Perdre cette cabine Premium ne se fera qu’à grand regret pour les habitués, surtout ceux qui voyageaient à deux sur les sièges du milieu qui avaient été conçus pour profiter, par exemple, du repas ensemble :

SS1

Mais également se reposer en position confortable :

SS5

La Premium d’Air NZ permettaient de profiter de deux SpaceSeat grâce à un ottoman au milieu

Ou enfin dormir sur les longs vols de nuit. Une position qui n’est pas envisageable sur les sièges Premium classiques.

SS3

Le SpaceSeat permettait de dormir en chien de fusil à tour de rôle

La nouvelle Premium.

Les 777-300ER de la compagnie Kiwi seront donc rétrofités pour arborer la cabine Premium qu’on retrouve déjà sur ses Boeing 787-8 et -9. Avec une configuration en 2 – 3 – 2, ils sont bien plus rationnels sur le plan économique et correspondent à ce que proposent la concurrence et les partenaires Star Alliance à l’image de Lufthansa ou encore Singapore Airlines.

Classe Premium sur 787 : un recliner classique configuré en 2 – 3 – 2

Bien sûr, l’intimité n’est plus aussi intéressante et les 777, qui proposeront probablement une configuration en 2 – 4 – 2, seront bien plus denses qu’avec les SpaceSeat. Mais que ceux qui appréhendent une dégradation se rassurent : il reste une belle alternative pour voyager en couple et/ou confortablement à bord d’Air New Zealand : leur classe Economy Skycouch™.

SS7

Ici aussi la compagnie néo-zélandaise avait innové en créant ce produit qui est longtemps resté son exclusive propriété. Il est d’ailleurs fort probable que c’est la présence de cette option qui ait précipité la fin de Spaceseat puisque cela créait une situation paradoxale où il était possible de dormir plus confortablement en Eco qu’en Premium.

SS4

Et pour ceux qui voyagent en couple, cette option est bien plus séduisante que n’importe quelle Premium 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

Publier un Commentaire