Les Dossiers de Tyler Birth

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Delta Air Lines, l’innovante américaine ! (Troisième partie)

Publié par Tyler Birth

Première partie – Hubs, réseau et flotte : une compagnie aérienne efficace
Deuxième partie – Rencontre avec Béatrice de Rotalier, Directrice Commerciale de Delta Air Lines France
Troisième partie – Delta One : embarquement à bord d’un Boeing 767 de Delta Air Lines entre Paris et Salt Lake City
Quatrième partie – Découverte du produit transcontinental de Delta Air Lines
Cinquième partie – Airbus A350 et CSeries : de nouveaux appareils au coeur de la stratégie de Delta Air Lines

Delta One : embarquement à bord d’un Boeing 767 de Delta Air Lines entre Paris et Salt Lake City

Delta Air Lines propose plusieurs destinations en vol direct depuis son hub parisien, parmi lesquelles figurent notamment New York, Indianapolis, Salt Lake City, Seattle ou encore Los Angeles prochainement. Le vol DL107, à destination de Salt Lake (prévu au départ de Paris Charles de Gaulle à 10h40) est opéré en Boeing 767 équipé du produit Delta One de la compagnie américaine.

Compagnie membre de l’alliance Skyteam, Delta Air Lines positionne ses appareils au Terminal 2E de Charles de Gaulle. L’embarquement est indiqué en porte K31, le jour du départ.

Bien entendu, les passagers Delta One et/ou encartés aux différents programmes de fidélité (SkyMiles, FlyingBlue, …) profitent du parcours SkyPriority à l’embarquement.

Le Boeing 767 de Delta attend au contact ses passagers.

La cabine.

Le Boeing 767 de Delta Air Lines accueille jusqu’à 211 passagers à son bord, répartis en deux véritables classes de voyage : Business (Delta One) et Economy (Main Cabin). La compagnie aérienne américaine peut recevoir jusqu’à 36 passagers en classe Affaires et 175 en classe Economy (dont 32 sièges dévolus au produit Delta Comfort+).

La cabine Delta One est configurée en 1 – 2 – 1 afin de permettre à tous les passagers un accès direct aux couloirs de l’appareil. Au centre de la cabine, les sièges sont en quinconce.

En images.

Je prends place au siège 5A.

Pour équiper son produit Business, Delta Air Lines a fait confiance à l’équipementier britannique Thompson Aero et sa première version du siège Vantage.

La housse capitonnée qui habille le siège porte élégamment l’inscription Delta One.

Le pitch est compris entre 77 et 81 pouces en fonction du siège.

L’écran, de petite taille, est de conception Panasonic.

La télécommande, permettant de contrôler le système de divertissement, est située sous l’accoudoir, au niveau de la tablette latérale du siège.

Le panneau de contrôle des fonctionnalités du siège est également situé au niveau de l’accoudoir latéral. Ce siège permet également la fonction massage.

Un vide poche permet de stocker les revues officielles de la compagnie aérienne ainsi que les consignes de sécurité.

Une liseuse individuelle est laissée à disposition des passagers.

Le siège est équipé d’une prise internationale, d’une prise audio pour le casque d’écoute et d’un port USB.

La tablette est située sous la console latérale du siège.

Celui-ci se soulève afin de laisser place à la tablette.

En position full flat, le siège se transforme en véritable lit plat de 2 mètres 07.

Cabine complète, vue du siège 5A.

L’offre Delta One.

Dès l’embarquement, un oreiller (sous blister) ainsi qu’une couette sont disposés sur l’assise du siège Vantage. Il s’agit d’accessoires de confort conçus en collaboration avec la marque Westin Heavenly. Ils permettront de composer un lit confortable, une fois le siège en position lit.

Les passagers Affaires reçoivent également une bouteille d’eau et un kit de confort dès l’embarquement.

La trousse de confort, de marque Tumi (et personnalisables en boutique) est très complète. On retrouve ainsi : un stylo, une paire de chaussettes, un paquet de mouchoirs, un masque occultant, une paire de boule Quies, un kit dentaire, un bain de bouche individuel, et trois produits de la marque Kiehl’s.

Un casque anti-bruit est également disponible.

L’équipage propose aux passagers une boisson d’accueil. Pas de champagne mais un prosecco très correct. À noter cependant, un véritable service dans un verre en verre.

La boisson d’accueil est accompagnée de noix de pécan.

La presse (francophone et anglophone) est également distribuée en classe Affaires.

Le menu, épuré, indique élégamment la classe de voyage : Delta One.

À l’altitude de croisière, le service du déjeuner débute. Avant la prestation, un oshibori est proposé aux voyageurs.

Le service de l’apéritif se fait au trolley.

Delta Air Lines habille son trolley d’une cape très esthétique afin de le recouvrir. Celle-ci porte les armes de la compagnie aérienne américaine.

Mise en bouche. 

Très copieuse, elle est servie à l’assiette. Delta propose en outre un excellent Deutz, en classe Affaires.

L’entrée. 

Le plateau est dans l’ensemble appétissant !

Salade au fromage et aux noix.

Soupe à la tomate.

Pain et beurre agréablement présenté.

Le plat. 

Spécialité française, le pot-au-feu. Au départ de certaines escales, Delta Air Lines s’attache à proposer a minima un plat local à la carte à ses passagers.

Tout simplement, excellent !

Fromage.

Le fromage est servi à l’assiette également. Un sélection de trois fromages est disposés dans celle-ci. On retrouve également une grappe de raisin qui agrémente l’assiette. Pas de pain (même s’il est disponible sur simple demande) mais des crackers.

On apprécie tout particulièrement les différences de pâtes entre les fromages.

Dessert. 

Le traditionnel sunday qu’il est tout à fait possible de personnaliser selon ses goûts. Mieux vaut finir un repas copieux par un dessert assez frais plutôt que par un mauvais gâteau trop lourd !

Pendant le vol, l’équipage propose successivement des rafraichissements ou des collations. Là encore, on retrouve le traditionnel cookie avec un verre de lait froid.

Une heure et demie avant l’arrivée, un oshibori est de nouveau suggéré aux passagers.

La seconde prestation est servie sur un plateau.

Sandwich chaud à la viande et au fromage.

Salade au fromage, aux noix et à la carotte.

Le sandwich bien que très (trop ?) copieux est très bon.

Divertissement.

Avant le départ et la diffusion des consignes de sécurité, le CEO de Delta Air Lines, Ed Bastian, s’adresse aux passagers par l’intermédiaire d’une vidéo diffusée sur les IFE individuels.

Consignes de sécurité.

L’interface du système de divertissement est disponible en de très nombreuses langues telles que l’anglais, le français, l’italien, l’allemand, l’espagnol, …

Celui-ci est intuitif. Différents menus sont disponibles : regarder, écouter, jouer, explorer, sky kids, liste de diffusion, ce voyage, aide et configuration.

Regarder.

Là encore, plusieurs sous-catégories sont indiquées : films, tv, HBO, SHOWTIME.

La sélection de films est éclectiques …

… parmi lesquelles figurent également de nombreuses nouveautés !

Il est également possible d’afficher les films par langue, ici la langue française.

Écouter.

Deux sous catégories : albums ou radio.

Plusieurs styles musicaux se succèdent.

Divers jeux sont disponibles sur l’IFE.

Par ailleurs, une interface dédiée aux enfants est prévue par la compagnie aérienne américaine.

Elle est semblable à l’interface commune malgré un chargement adapté.

L’airshow est légèrement suranné ! 😉

Il fournit néanmoins des informations très précises.

Toute la flotte de Delta Air Lines est équipée du wifi. La prestation est ici facturée 21 USD hors taxes soit 26,34 USD TTC.

Ce tarif est plutôt cohérent pour 10 heures de vol, avec une prestation ininterrompue pendant tout le trajet.

Bon point pour Delta : il est possible de rester connecté pendant tout le voyage !

> Quatrième partie – Découverte du produit transcontinental de Delta Air Lines

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire