Actualité Programme de fidélité

Etihad Airways dévalue fortement son programme Etihad Guest !

Publié par Tyler Birth

On savait la compagnie aérienne Etihad Airways en grandes difficultés. Ses investissements dans des compagnies européennes et asiatiques proches de la faillite avaient suscité l’enthousiasme il y a quelques années, mais ses mauvais résultats financiers et ses désengagements successifs auprès d’Alitalia et airberlin remettent en cause la confiance que beaucoup plaçaient en elle.

Etihad Airways annonçait récemment à ses clients encartés au programme Etihad Guest des changements importants devant prendre effet dès le 8 octobre prochain.

Raison invoquée sous forme de slogan : « nous améliorons votre programme ». Evidemment, on s’en doute dès la réception de ce type d’e-mail, la réalité sera l’exact opposé.

Le 8 octobre 2017.

Dès le 8 octobre donc, un premier changement fera son apparition : les statuts gagnés au cours de cette année calendaire ne seront plus valable que pour une année maximum.

Jusqu’à présent, les clients titulaires des statuts Gold ou Platinum conservaient ce statut pendant deux ans après l’avoir acquis.

S’il est vrai que la très grande majorité des compagnies ne délivrent des statuts que pour un an, il est dommage de constater qu’Etihad ne conserve pas cette aspect particulier.

Par ailleurs, le « Welcome Bonus » de 500 miles – un montant dérisoire – ne s’appliquera désormais plus qu’aux membres du programme qui empruntent un premier vol Etihad, Air Serbia ou Air Seychelles. Les très nombreuses autres compagnies partenaires ne permettront plus cela.

Pour les membres Gold du programme de fidélité, une bonne nouvelle fera son apparition – la seule parmi les nouveautés : la possibilité de se rendre aux salons Business des terminaux 1 et 3 d’Abu Dhabi.

Jusqu’à présent, seul le petit salon Al Reem leur était ouvert, ce qui plaçait là encore Etihad dans une situation assez marginale par rapport à la plupart des compagnies aériennes internationales.

En matière d’accumulation de miles, les membres d’Etihad Guest pourront gagner davantage de miles lorsqu’ils auront réservé des billets en classes Business et First plein tarif. Là encore Etihad fait semblant d’être généreuse puisqu’elle applique des taux normaux, corrigeant une précédente incongruité.

Le 15 janvier 2018.

Ce jour-là, Etihad mettra en place une nouvelle dévaluation de sa grille de rédemption de miles. Le précédent datant d’il y a deux ans quand elle avait infligé un sévère camouflet à ses encartés les plus fidèles.

La compagnie explique que certaines destinations verrons leur taux augmenter tandis que d’autres verront leur taux diminuer. Comprendre : les destinations les plus prisées seront augmentées dans le même temps que les destinations secondaires d’Arabie Saoudite ou d’Asie Centrale seront diminuées.

Par ailleurs, la surcharge facturée pour tout voyage en Business et en First sera augmentée de pas moins de 50 USD !

Conclusion.

Les errements d’Etihad ne font pas que commencer, et semblent même avoir débutés il y a plusieurs années lorsque la compagnie lançait ses investissements tous azimuts.

Aujourd’hui, la compagnie semble dans l’obligation de redresser la barre puisque faisant face à des difficultés croissantes.

Concrètement cela signifie qu’elle réduit encore un peu plus les bénéfices qu’elle apportait à ses clients tout en appliquant un vernis au rabais dont elle espère qu’il masquera suffisamment les altérations qu’elle met en place …

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire