Actualité

Exclusivité : l’aménagement du Boeing 787-9 Air France !

Publié par Tyler Birth

Après KLM, Air France est la seconde compagnie du Groupe franco-néerlandais à recevoir prochainement son premier Dreamliner, actuellement en préparation dans les chaînes d’assemblage de l’avionneur américain Boeing. De source interne, nous avons aujourd’hui la possibilité de vous dévoiler en exclusivité ce qui semble être le plan de l’aménagement de ce nouvel appareil.  

L’aménagement intérieur.

IMG_0350

Le Boeing 787-9 Air France pourrait accueillir jusqu’à 276 passagers répartis dans les différentes classes de voyage comme suit :

  • 30 passagers en classe Affaires
  • 21 passagers en classe Premium Economy 
  • 225 passagers en classe Economy (deux cabines de 96 et 129 clients)

Le Dreamliner Air France n’emportera pas à son bord le réputé produit La Première et sera donc tri-classes. Pour mémoire, British Airways a, par exemple, décidé de faire de ce nouvel avion un appareil quadri-classes en y incluant sa First. Cependant, cela s’explique par le positionnement d’Air France sur le produit de Première classe qui n’est déployé que sur les destinations flagship du réseau à l’inverse de British Airways qui en a fait un produit de « grande consommation ».

En cabine Business, le Dreamliner est configurée en 1 – 2 – 1. Au regard du plan de cabine proposé dans cet article, la configuration en épis inversé semble satisfaire la compagnie aérienne mais il n’est pas possible de confirmer en l’état si Air France poursuivra sa collaboration avec Zodiac Aerospace en y installant les Cirrus.

En Premium Economy, nous savons que des réflexions sont menées pour moderniser l’offre. Tout comme en Business, il est impossible d’en savoir davantage en se basant uniquement sur le plan cabine.

En Economy, le pitch annoncé serait de 31 pouces, identique au Dreamliner de KLM. En revanche, si la cabine est configurée en 3 – 3 – 3 à l’instar des appareils des autres compagnies aériennes opérant ce type appareil, Air France profite de l’arrivée de ce nouvel avion pour retirer un pouce (soit 1,6 cm) au pitch du produit Economy.

AF2

Plan cabine – Dreamliner KLM

Par ailleurs, Air France bascule chez Zodiac concernant le système de divertissement des futurs Airbus A330 rétrofités en y installant le système Raven. Il serait tout à fait possible de le retrouver à bord des Boeing 787-9.

Blocage des pilotes ?

Les premières informations qui nous sont parvenues (aisément vérifiables sur le présumé plan de cabine) témoignent d’un mécontentement des pilotes qui ne disposeraient pas de sanitaires dédiés dans cet appareil à la différence des Boeing 777. Selon nos sources, les syndicats des pilotes bloqueraient sur ce sujet.

Par ailleurs, le « poste repos PNT » (tel qu’indiqué dans le document ci-dessus) est prévu dans le faux plafond au dessus du premier rang Business comme pour les Boeing 777-300ER. Or, ils ne sont utiles qu’en cas d’équipage renforcé (PEQ 3 et 4) donc sur des vols de plus de 8 heures et 30 minutes. Ce constat invite à deux réflexions :

  • Doit-on en déduire que ces appareils seront principalement affectés aux destinations les plus éloignées du réseau (limitant ainsi les vols vers la côte Est des Etats-Unis et l’Afrique) ?
  • Ou tout simplement une exigence des pilotes. Dans ce cas, un crew rest ne serait-il pas superflu dans la mesure où chez Air France (et d’autres compagnies) il arrive de dé-commercialiser un siège Business pour leur repos ?

Conclusion.

Nous avons bien entendu hâte de découvrir ce nouvel appareil et sa livrée qui promet d’être l’une des plus belles sur Dreamliner !

Pour l’heure, ce plan de cabine n’est jamais qu’un document de travail. L’aménagement intérieur de l’avion pourrait avoir une allure différente lors de la livraison au client.

Aucune indication précise nous permet de communiquer sur la date de livraison à Air France du Boeing 787-9 qui pourrait toutefois intervenir entre octobre et décembre 2016.

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

6 Commentaire

Publier un Commentaire