Actualité Brève

L’A350 de Malaysia Airlines : digne remplaçant de l’A380 ?

Publié par Tyler Birth

Depuis trois années, les temps sont difficiles pour la principale compagnie malaisienne. Après une série de deux accidents dramatiques causant la perte de deux Boeing 777, la compagnie n’est jamais véritablement parvenue à se relever. Alors que des solutions de rebranding étaient envisagées, il s’est avéré assez rapidement que c’est la compagnie aérienne dans son intégralité qui semblait à la renverse.

Et si 2018 pouvait être – enfin – l’année du renouveau pour Malaysia Airlines ?

Fin de l’aventure A380.

La compagnie malaisienne fait partie des plus petits clients du très gros-porteur d’Airbus avec seulement six appareils dans son giron, à égalité avec Thai Airways.

Après des années de rumeurs et d’incertitudes autour de ces avions, Malaysia Airlines semble avoir validé le scénario du retrait : opérer les A380 pendant les quelques mois restants sur les lignes les plus denses, avant de les retirer définitivement de l’exploitation commerciale.

C’est ainsi qu’on retrouve les quadri-réacteurs logiquement sur Kuala LumpurLondres ainsi que, depuis peu, sur Kuala LumpurSeoul.

ou encore Kuala Lumpur Tokyo.

Après l’exploitation commerciale.

L’avenir de ces très gros-porteurs ne sera malheureusement bientôt plus ce type de lignes régulières, puisqu’ils seront densifiés afin d’accueillir des pèlerins musulmans asiatiques en voyage vers La Mecque. Des vols charters que la compagnie aérienne opère d’ores et déjà depuis longtemps.

L’A350 XWB.

Malaysia Airlines avait décidé de renouveler sa confiance envers Airbus lorsqu’elle passait commande en juin 2016 d’A350 et A330neo.

Des avions qui prendront donc le relais des A380 à partir du début 2018 sur la seule ligne long-courrier du réseau, Londres, avant de venir renforcer les dessertes régionales.

Les vols MH3 et MH4 (vols de jour) seront donc les premiers opérés avec l’A350 avant les vols MH1 et MH2 (vols de nuit). Le dernier vol d’un A380 Malaysia Airlines vers Londres aura ainsi lieu le 4 mars 2018 prochain.

En cabine.

Les A350-900 seront configurés avec 4 sièges First, 31 Business et 251 Eco.

En First, c’est le siège Vantage XL qui a été sélectionné. Par ailleurs, Malaysia Airlines deviendra la seule compagnie à proposer un produit de Première classe à bord de l’Airbus A350 ! Une seule rangée donc.

En Business, on retrouvera le nouveau siège déjà en exploitation à bord des A330 : du même fabriquant Thompson mais en version légèrement plus densifiée.

Conclusion.

L’A380 ne répond plus aux besoins de Malaysia Airlines. C’est en tout cas le triste constat qu’a semblé faire la direction de la compagnie aérienne lorsqu’elle décidait de commander des A350 pour remplacer ses très gros-porteurs, mettant ainsi fin à ses opérations.

Il apparaît de plus en plus clairement que l’A350 est le nouveau bijou de l’aviation civile, et peut-être l’appareil qui permettra – enfin – à Malaysia Airlines de sortir la tête de l’eau ! 😉

Que pensez-vous de l’A350 d’Airbus ? L’avez-vous déjà emprunté ? Avec quelle compagnie ? 

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • […] Airbus n’est d’ailleurs pas aidé par ses clients qui expriment publiquement le souhait de se séparer de certains – voire de tous – leurs très gros-porteurs. C’est le cas de Singapore Airlines qui rendra quatre de ses A380 à son loueur au cours des six prochains mois, ainsi que de Malaysia Airlines qui a décidé l’an dernier de les remplacer par des A350 jugés plus perfor…. […]

Publier un Commentaire