Reportages

Malaysia Airlines – Business – BKK/KUL – Boeing 737-800

Publié par Tyler Birth

Malaysia Airlines : l’état des lieux (préambule)
Malaysia Airlines – Business – BKK/KUL – Boeing 737-800
Malaysia Airlines – Business – KUL/ICN – Airbus A330-300
Grand Ambassador Seoul associé Pullman
Lounge Korean Air – Business class – Seoul Incheon
Malaysia Airlines – Business – ICN/KUL – Airbus A330-300
Golden Lounge Malaysia Airlines – First class – Kuala Lumpur
Malaysia Airlines – Business – KUL/BKK – Boeing 737-800

_____________________________________________________

Malaysia Airlines fait l’objet d’une grave crise de confiance en raison notamment des deux catastrophes survenues en 2014 à quelques mois d’intervalle. La compagnie aérienne a dû procéder à des ajustements (sorties de flotte, fermetures de lignes, réduction des coûts …) que nous évoquions en préambule de cette série de reportages.

Mais la compagnie aérienne propose également de très bons tarifs promotionnels au départ de Kuala Lumpur mais aussi d’autres escales asiatiques comme Bangkok. Le renouvellement de mon statut Gold British Airways Executive Club (Emerald oneworld) devant se faire avant le début du mois de novembre, il était devenu nécessaire de garder un œil plus qu’attentif sur les promotions en cours des compagnies membres de l’alliance.

Si le BangkokPékin, via Kuala Lumpur était la meilleure option en terme de tarif (aux environs de 200 EUR aller-retour en classe Affaires), il était impossible de me résoudre à emprunter la route du Boeing 777 disparu. Afin d’engranger un maximum de Tier Points British Airways (de préférence deux fois 40 + 140 soit 360 aller-retour), Séoul, éloignée de plus 2 000 miles de la capitale malaisienne, arrivait en deuxième position du classement.

KUALA

Les destinations en dehors du cercle qualifient pour l’obtention de 140 Tier Points British Airways en raison de leur éloignement, supérieur à 2 000 miles, de Kuala Lumpur

Malaysia Airlines
MH775 – Boeing 737-800
Bangkok (BKK) – Kuala Lumpur (KUL)
Cabine Business – Siège 1F
Samedi 20 août 2016

_____________________

Le temps de vol pour rejoindre Kuala Lumpur depuis Bangkok demeure assez court et Malaysia Airlines a fait le choix de positionner un Boeing 737-800 sur cette ligne. Malgré un embarquement retardé, l’appareil immatriculé 9M-MSJ est à son point de stationnement à l’aéroport de Suvarnabhumi, facilement reconnaissable à ses vitres extérieures très rarement (jamais ?) nettoyées.

IMG_2799

Avec une flotte de 56 Boeing 737-800, Malaysia Airlines opère ce jour avec un appareil âgé d’à peine plus de deux ans.

IMG_2802

La cabine Affaires est composée de 4 rangs et configurée en 2-2. La cabine est chichement décorée. Les sièges en cuir font cependant belle impression et semblent confortables.

IMG_2812

Mon siège pour ce vol est le 1K.

IMG_2809

Un coussin et une couverture sous blister sont disposés sur l’assise dès l’embarquement.

IMG_2810

L’accoudoir de séparation entre les deux sièges est large et épais.

IMG_2815

De l’autre côté du hublot, on ne frôle pas le surmenage.

IMG_2816

L’équipage accueille les passagers avec un choix restreint de boisson dont un jus de goyave assez moyen. Aucun alcool n’est proposé.

IMG_2819

Une serviette humide est distribuée aux passagers Business.

IMG_2821

La nuit tombe sur Suvarnabhumi et l’appareil est prêt au repoussage. Les consignes de sécurité sont présentées à l’ancienne : l’équipage effectue les démonstrations.

IMG_2822

Cet appareil est équipé du Sky Interior de Boeing.

IMG_2823

Le moodlighting restera actif pendant toute la progression de l’appareil jusqu’à son altitude de croisière.

IMG_2827

L’utilisation du recliner est, en théorie, très simple : deux boutons sont présents sur l’accoudoir du passager. Il est à la fois possible de relever ou rabaisser le repose-pieds mais également le dossier du fauteuil. En pratique les boutons restent très souvent coincés et l’inclinaison du siège est faible.

Sous ce panneau de commande se trouve une prise USB et internationale.

IMG_2830

La tablette se trouve dans l’armature du siège, sous l’accoudoir.

IMG_2832

Dépliable, elle prend appui sur tablette centrale.

IMG_2848

La télécommande de l’IFE est encastrée dans l’armature du siège, sous l’accoudoir central.

IMG_2875

Le casque audio est de mauvaise qualité. En comparaison, il est identique à celui distribué chez certaines compagnies aériennes européennes sur le réseau long-courrier, en classe Economy. Bien entendu, celui-ci n’est pas réducteur de bruit.

IMG_2874

L’IFE est le modèle Ex2 de Panasonic. L’interface du système de divertissement est disponible en anglais et en malaisien.

IMG_2835

Différentes catégories sont disponibles : divertissements, lecture, shopping à bord, géovision et des informations sur Malaysia Airlines.

IMG_2836

L’offre de divertissement est riche et variée (films, séries télévisées, musique) et comporte des programmes destinés aux plus jeunes (Kids).

IMG_2838

Parmi les films proposés, Malaysia Airlines offre également une sélection récente.

IMG_2839

IMG_2840

Les séries regroupent quant à elles plusieurs genres.

IMG_2841

IMG_2842

IMG_2843

La sélection musicale est éclectique et plusieurs chaînes de radio sont disponibles.

IMG_2844

Le système de divertissement prévoit la possibilité de suivre son vol en temps réel …

IMG_2847

… malheureusement inopérationnel.

IMG_2846

De nombreux films sont disponibles en plusieurs langues dont l’anglais, l’espagnol, le français et le japonais.

IMG_2850

Indépendamment de la piètre qualité du casque audio, le système de divertissement surprend positivement dans son ensemble.

Le menu est disponible dès l’embarquement à bord de l’appareil. Malaysia Airlines propose sur ce vol court de deux heures un service complet, comprenant un plat chaud.

Le menu du vol reliant Bangkok à Kuala Lumpur en classe Affaires.

IMG_2868

Le plateau est distribué complet.

Un choix de pain est laissé à discrétion du passager : la compagnie aérienne propose également un pain à l’ail assez savoureux.

L’entrée promise (salade de poivrons et poulet) s’est transformée en simple composition de feuilles vertes.

Le plat chaud est à choisir parmi une sélection de trois choix : poulet, bœuf ou fruits de mer. Le poulet, ici présenté, est suffisant en terme de quantité. La présentation n’est pas convaincante et les saveurs définitivement absentes.

Le dessert est un gâteau aux œufs thaïlandais (crème aux œufs solidifiée) très bon.

IMG_2854

Aucune boisson alcoolisée n’est disponible désormais vers les destinations moyen-courriers de Malaysia Airlines. Cette restriction concerne donc toutes les destinations opérées en Boeing 737-800 de la compagnie aérienne. Un choix impressionnant de thés et de cafés est disponible. Pour parfaire cette carte alléchante, on retrouve une rare sélection d’eaux (gazeuse ou plate), de jus (orange, pomme ou goyave rose) et de sodas.

IMG_2873

L’équipage servira ensuite et jusqu’à la fin du vol des sachets de cacahuètes et ne manquera pas de procéder au remplissage des verres des passagers.

IMG_2858

A noter, l’apéritif a été oublié par l’équipage, si tant est que celui-ci ait de l’importance : la Chef de cabine profitera du plateau repas pour y ajouter un sachet de cacahuètes.

IMG_2861

Quelques instants avant l’atterrissage à Kuala Lumpur, Malaysia Airlines diffuse sur les écrans centraux la vidéo promotionnelle de l’alliance oneworld : Be one.

IMG_2871

Conclusion.

Voler à bord d’un appareil récent est toujours un point positif, le Sky Interior étant ici un vrai plus.

La cabine est confortable, malgré une inclinaison limitée. Le siège en cuir est épais et suffisant pour un vol de deux heures.

Le système de divertissement est complet et agréable pour un vol de type moyen-courrier. Le casque audio est indécent sur un produit Business, y compris pour un vol court. Il est regrettable que la géovision n’ait pas été disponible pendant ce voyage.

Enfin, le catering ex-Bangkok est en tout point décevant : une salade verte faisant office d’entrée, un plat peu savoureux … seul le dessert tirait son épingle du jeu. L’offre liquide est également décevante … sauf peut être pour les amateurs de thés !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire