Actualité Reportages

Paris Orly – Pointe-à-Pitre, le premier vol commercial à bord de l’Airbus A350 d’Air Caraïbes !

Publié par Tyler Birth

2 Mars 2017 – Airbus A350 – TX540 – Paris (ORY) – Pointe-à-Pitre (PTP) – Classe Caraïbes
3 Mars 2017 – Airbus A350 – TX5640 (PTP-FDF) et TX515 (FDF-ORY) – À la découverte de la classe Madras d’Air Caraïbes

Air Caraïbes
TX540 – Airbus A350-900
Paris (ORY) – Pointe-à-Pitre (PTP)
Cabine Caraïbes (Premium) – Siège 9A
Jeudi 2 mars 2017

___________________________

Le 28 février 2017, Air Caraïbes devenait la première compagnie française opératrice de l’Airbus A350. Ainsi et à cette date, la compagnie aérienne prenait réception de son premier appareil au Delivery Center de l’avionneur européen à Toulouse. Après avoir fait découvrir à ses invités l’Airbus A350 arborant fièrement ses couleurs le 1er mars 2017, l’avion s’envolait à destination de Pointe-à-Pitre afin de rejoindre l’aéroport de Guadeloupe – Pôle Caraïbes. Invité par Air Caraïbes, le blog Tyler Birth était présent à bord de ce premier vol transatlantique de l’A350 de la compagnie aérienne française.

Au départ de Paris, Air Caraïbes a installé ses opérations à l’aéroport d’Orly Sud.

IMG_8701

L’enregistrement de ce premier vol commercial est prévu aux comptoirs 45 à 51.

IMG_8704

Le vol TX540 pour Pointe-à-Pitre est annoncé à l’heure.

IMG_8705modif

Les passagers voyageant en classe Madras (Business) ou Caraïbes (Premium) sont invités à se présenter à un comptoir dédié. Compte tenu des spécificités liées à ce premier vol, l’enregistrement sera assez long.

IMG_8707

Certains passagers découvrent à cet instant qu’ils voyageront pour la première fois à bord du nouvel appareil de la compagnie aérienne française.

Des surclassements sont disponibles selon la règle forfaitaire suivante :

  • 300 EUR pour un passage de la classe Caraïbes à la classe Madras
  • 400 EUR pour voyager en Madras lorsqu’un billet en cabine Soleil a été acheté

IMG_8710

Les clients de ces deux cabines de voyage bénéficient de l’Accès N°1 afin d’accéder à la Police aux Frontières et aux Postes Inspection-Filtrage.

À Orly, les passagers éligibles sont accueillis au salon Icare.

Dès l’enregistrement un coupon d’invitation nominatif est remis en sus de la carte d’accès à bord.

IMG_8713

BP

Le salon est l’homologue du lounge Icare à Paris Charles de Gaulle. Il est géré par Paris Aéroport.

IMG_8711

Une zone dédiée a été prévue pour les médias conviés à l’événement.

IMG_8718

De nombreuses places assises sont prévues dans cet espace. Le mobilier et l’aménagement sont identiques à ceux présents dans l’ensemble du salon.

IMG_8721

IMG_8722

IMG_8724

La capitale est à l’honneur chez Icare ! Il paraîtrait même que #ParisVousAime 😉

IMG_8725

L’offre proposée est acceptable pour un petit-déjeuner de salon aéroportuaire : fromages, gâteaux et viennoiseries. Différents snacks sucrés et salés sont aussi disponibles.

IMG_8714

Les boissons chaudes.

IMG_8715

Un champagne de la maison Collet et un vin rouge composent en partie l’offre liquide. Dans la zone principale du salon, on retrouve des alcools forts de type gin (à noter, il s’agit d’un excellent Hendrick’s), whisky, vodka, … ainsi que des sodas et des jus.

IMG_8726

À la santé de l’Airbus A350 d’Air Caraïbes !

IMG_8730

Pour mémoire, la compagnie aérienne du Groupe Dubreuil est la première compagnie française à opérer ce nouvel avion. Air France devrait quant à elle recevoir l’A350 d’ici deux ans.

IMG_8731

L’embarquement est appelé : l’appareil est au contact en porte A28.

IMG_8732

Air Caraïbes accueille comme il se doit son nouvel appareil !

IMG_8733

IMG_8737

À l’instar de French Blue (filiale aérienne low cost du Groupe Dubreuil), le pavillon tricolore trône en bonne place sous le désormais mythique masque noir de l’Airbus A350. La compagnie aérienne des Antilles souhaitait rappeler son attachement à la France.

Le premier Airbus A350 d’Air Caraïbes est immatriculé F-HHAV.

IMG_8744

Passerelle aveugle à Orly.

IMG_8745

Tous les passagers des classes Madras et Caraïbes embarquent en porte 1 gauche. Les passagers en classe Soleil entrent dans l’appareil par la porte 2 gauche.

IMG_8748

Nous apercevons dans un premier temps le nouveau produit Business d’Air Caraïbes.

IMG_8749

La cabine, configurée en 2 – 2 -2, comporte 18 sièges en Madras.

IMG_8753

La compagnie aérienne a fait confiance à Stelia Aerospace, filiale d’Airbus, en installant à bord de son A350 l’Equinoxe 3D en Business.

Fort de cette belle première impression, nous découvrirons le produit Madras, à l’occasion d’un article dédié.

Mais pour ce vol inaugural, nous serons installés en Caraïbes.

Air Caraïbes a fait le choix d’une cabine de 5 rangs configurée en 3 – 3 – 3 pouvant accueillir jusqu’à 45 clients.

IMG_8756

IMG_8758

IMG_8759

Habituellement, cette configuration est dévolue aux classes Economy des compagnies opérant ce type appareil.

Par ailleurs, dans cette cabine, on retrouve le siège CL3710 de l’équipementier Recaro. Il s’agit d’un siège traditionnellement installé en cabine Economy.

L’habillage est en tissu, dans un ton gris anthracite très réussi.

IMG_8768

On peut regretter que le choix n’a pas été fait par Air Caraïbes de proposer un siège différencié sur ce produit.

Marc Rochet, le Président de la compagnie (et de French Blue), justifie son choix compte tenu notamment du positionnement tarifaire de l’offre Caraïbes. En effet, les surclassements entre la classe Soleil et la classe Caraïbes sont facturés 150 EUR et l’écart tarifaire lors de la réservation d’un siège en Premium par rapport à un siège en Economy est du même ordre de grandeur.

Au premier rang de la cabine, les accoudoirs ne peuvent se relever.

IMG_8757

L’IFE individuel est conçu par Thales. Sa diagonale de 12 pouces (soit 28 centimètres) apporte 2 pouces supplémentaires par rapport à celui présent en classe Soleil.

IMG_8761

Il sort aisément de son socle pour permettre une meilleure visibilité lorsque le siège est incliné.

IMG_8940

L’appui-tête en cuir est protégé par une têtière en papier portant comme inscription le nom de la cabine de voyage.

IMG_8764

Il est par ailleurs ajustable.

IMG_9002

Le pitch de 35 pouces est intéressant (soit 89 centimètres). En comparaison, en Economy celui-ci retombe à 32 pouces (soit 81 centimètres).

IMG_8763

Le siège s’incline à 125°. Compte tenu de l’espacement entre les rangées, le confort est indéniablement amélioré.

IMG_8765

L’assise est quant à elle d’une largeur de 18 pouces (soit 45 cm), à l’image également de cabines Economy d’autres compagnies opératrices de l’Airbus A350.

Dès l’embarquement un coussin et une couverture sont disposés sur l’assise.

IMG_8767

Je prends place en 9A.

IMG_8772

IMG_8774

Mon hublot est obstrué pendant l’embarquement des passagers en cabine Soleil.

IMG_8770

Pendant ce temps, l’embarquement se poursuit également en cabine « avant ».

IMG_8775

IMG_8776

Tous les passagers sont à bord de l’Airbus A350. Nous partirons vers Pointe-à-Pitre avec 387 passagers sur les 389 sièges disponibles !

Fermeture de la porte 1 gauche.

IMG_8778

Les passerelles sont retirées.

IMG_8781

L’équipage souhaite chaleureusement la bienvenue à tous les passagers au nom de la compagnie Air Caraïbes. Le départ est imminent.

IMG_8783

Nous quittons notre point de stationnement avec du retard. Sur la gauche de l’appareil, un Boeing 747 de Corsair en partance également pour Pointe-à-Pitre.

IMG_8786

Pour l’heure, Air Caraïbes ne possède pas de vidéo de présentation des consignes de sécurité. L’équipage se charge de les présenter manuellement.

IMG_8789

Les pictogrammes de sécurité sont affichés sur un écran LCD. Le signal invitant les passagers à attacher les ceintures de sécurité a été allumé.

Par ailleurs, les liseuses individuelles sont protégées par un cache un plastique.

IMG_8796

Moodlighting enclenché.

IMG_8794

Le premier Airbus A350 d’Air Caraïbes se dirige vers la piste pour son premier vol transatlantique.

IMG_8792

Les passagers qui n’ont pas de hublot peuvent suivre les deux caméras embarquées sur cet appareil : l’une d’elles est positionnée au niveau de l’empennage offrant une vue globale de l’avion, l’autre est située sous l’appareil permettant d’observer les extérieurs.

IMG_8799

Nous décollerons en 24.

IMG_8803

La cabine est prête pour le décollage.

IMG_8805

Insertion et alignement.

IMG_8806

IMG_8810

Poussée et décollage.

IMG_8815

Gear up.

IMG_8818

Nous quittons Paris et sa région.

IMG_8797

IMG_8820

Le système de divertissement est identique aux trois classes de voyage.

L’interface est fonctionnelle et bien pensée.

Plusieurs catégories sont présentes : films, télévisions, musiques, jeux, coin lecture.

La géovision est également disponible.

Enfin, Air Caraïbes propose également diverses informations comme des bons plans, ses services VIP

IMG_8825

L’IFE compte une trentaine de films, dont quelques réalisations récentes.

IMG_8826

Plusieurs séries télévisées sont également chargées.

IMG_8831

La sélection musicale est éclectique.

IMG_8832

De la pop française …

IMG_8833

… à la musique caribéennes.

IMG_8834

Les jeux.

IMG_8835

Le coin lecture propose une sélection restreinte de titres.

IMG_8836

IMG_8837

Néanmoins, l’offre est complétée par la distribution d’iPad en cabine Madras et Caraïbes, contenant notamment la presse quotidienne ainsi que plusieurs hebdomadaires.

IMG_8922
IMG_8925
IMG_8927

Accédons aux informations spécifiques du vol.

IMG_8841

La géovision 3DMaps est exclusivement dédiée aux IFE conçus par Thales.

IMG_8843

Plusieurs fonctionnalités et informations sont disponibles.

IMG_8844

On y trouve, par exemple, la distance restante à parcourir, la durée du vol, l’heure d’arrivée prévue, l’altitude, la vitesse au sol

IMG_8850

Les modélisations sont multiples, à l’instar de celle depuis le poste de pilotage.

IMG_8851

C’est ici également que l’on retrouve les deux caméras de l’appareil.

Vue de face.

IMG_8845

Vue du dos.

IMG_8847

Images qu’il est possible de mettre en plein écran !

IMG_8848

Enfin, pour conclure ce tour exhaustif du système de divertissement, il est possible de consulter les informations relatives à la compagnie aérienne.

IMG_8838

IMG_8839

Le deuxième Airbus A350-900 est d’ores et déjà intégré aux informations. Air Caraïbes recevra ce second appareil à la fin du mois de mars 2017.

IMG_8840

Le catalogue du duty free, la fiche des consignes de sécurité et le sachet en papier.

IMG_8944

Peu de temps après le décollage, les accessoires de confort ainsi que le menu de la classe Caraïbes sont distribués.

IMG_8855

Bien qu’originale, on pourrait regretter la présentation du kit de confort qui consiste en un simple sachet, non réutilisable.

Le contenu est standard mais correct : une paire de chaussettes (très bleues !), un masque occultant, une paire de bouchons d’oreilles, une brosse à dent, un tube de dentifrice et une paire d’écouteurs.

IMG_8857

Les écouteurs sont en revanche très agréables à porter.

Une prise internationale est située sur l’armature du siège, au dessus de la tablette. Un système de paiement sans contact a également été pensé.

IMG_8821

La tablette se déploie …

IMG_8941

IMG_8942

… et s’ajuste.

IMG_8943

Le service débute par la distribution d’un oshibori.

IMG_8852

Le service de l’apéritif commence.

IMG_8859

En raison du premier vol transatlantique de l’A350, Air Caraïbes offre à tous ses passagers une coupe de champagne en apéritif – notamment en Soleil puisqu’en Madras et Caraïbes, le champagne est déjà proposé conformément au protocole de service.

IMG_8861

Champagne et grissotti.

IMG_8864

IMG_8869

La portion de 30 grammes est généreuse.

IMG_8870

Au menu du jour.

IMG_8862

Le service débute au dessus de l’Atlantique.

IMG_8874

L’ensemble de la prestation se trouve sur le plateau.

IMG_8880

À noter, la présence de verres en verre et de couverts en métal sur le plateau.

IMG_8889

Tartare de tomate sur un lit de brandade.

IMG_8884

L’entrée est fraiche et savoureuse !

Rougail saucisses, riz jaune et tombée d’épinards.

IMG_8885

Si l’on s’attend à un plat épicé, on est incontestablement déçu. L’ensemble est bon mais mériterait un assaisonnement plus poussé.

Camembert et grains de raisin frais. 

IMG_8887

Crumble pommes bananes.

IMG_8890

La portion du dessert est très petite mais celui-ci est très réussi.

Les deux vins proposés à bord sont :

  • un Sauvignon Blanc « Attitude » de 2015
  • un Bordeaux rouge « Château d’Escot » Médoc Cru Bourgeois 2011

Un service de thé, de café et de digestif est ensuite fait en cabine par l’équipage pour conclure ce déjeuner.

La prestation Premium est dans sa globalité différenciée de celle servie en classe Economy et est très correcte.

Celle-ci s’achève à 5h20 de Pointe-à-Pitre.

IMG_8892

La luminosité est progressivement atténuée en cabine après le déjeuner.

IMG_8897

IMG_8899

Les passagers profitent ensuite du système de divertissement pendant ce vol de jour à destination de la Guadeloupe.

IMG_8901

IMG_8893
De l’autre côté du hublot, la vue est tout simplement superbe (bien qu’obstruée partiellement au siège 9A par son hublot unique) !

IMG_8910

IMG_8918

La cabine s’éveille progressivement quelques heures plus tard.

IMG_8907

IMG_8906

IMG_8909

La seconde prestation est annoncée.

IMG_8863

Aucune boisson alcoolisée ne sera proposée lors de cette seconde prestation mais un choix de café, thé, chocolat chaud ou boissons fraiches.

IMG_8929

Sandwich chaud au pesto et à la mozzarella.

IMG_8931

Le sandwich chaud était tout simplement délicieux !

À défaut d’un certificat de vol, l’équipage remet un panama aux couleurs de l’événement aux 387 passagers présents à bord.

IMG_8945

Chapeaux que les passagers n’hésitent pas à porter !

IMG_8959

Des bonbons à la menthe ou au chocolat seront proposés également.

IMG_8954

Nous approchons de notre destination et la descente est amorcée.

IMG_8950

IMG_8956

Les paysages environnants sont superbes.

IMG_8958

IMG_8962

IMG_8965

Gear down.

IMG_8963

IMG_8967

Pointe-à-Pitre.

IMG_8971

IMG_8979

Comme le veut la tradition, le nouvel appareil est accueilli par un water salute.

IMG_8983

IMG_8991

IMG_8995

IMG_8996

Nous atteignons notre point de stationnement.

IMG_8998

Les passagers qui débarquent sont rapidement plongés dans l’ambiance.

IMG_9004

Nous en profitons pour immortaliser l’appareil à son point de stationnement.

IMG_9006

IMG_9008

IMG_9013

IMG_9015

IMG_9020

IMG_9023

Une cérémonie est prévue à l’aéroport de Guadeloupe – Pôle Caraïbes pour saluer l’arrivée de ce vol très particulier ! 😉

IMG_9025

IMG_9028

IMG_9033
Conclusion.

Air Caraïbes inaugurait le 2 mars 2017 son premier Airbus A350 sur sa route reliant Paris – Orly à Pointe-à-Pitre, aéroport de Guadeloupe – Pôle Caraïbes.

Nous avons eu l’occasion de découvrir le nouveau produit Caraïbes de la compagnie aérienne, correspondant à une offre Premium Economy. Si l’absence de siège différencié (bien que le fournisseur du siège en classe Soleil soit différent encore de celui-ci) est véritablement dommageable malgré un pitch et une inclinaison améliorés, Air Caraïbes a fait le choix de différencier les prestations proposées à bord.

Le positionnement tarifaire de l’offre Caraïbes est comparable à un produit Economy Confort avec certains avantages d’un véritable produit Premium (enregistrement dédié, PIF et PAF prioritaires, embarquement prioritaires, menu différencié, champagne, …). Il faut compter 150 EUR de plus (par rapport à la classe Soleil) pour voyager en classe Caraïbes.

Comme tous les vols inauguraux, l’ambiance est particulièrement chaleureuse.

L’équipage de la compagnie aérienne, souriant et fier, s’est montré disponible pendant tout le vol pour satisfaire les passagers conquis par ce nouvel appareil.

Il faut dire que l’Airbus A350 est une belle machine. Silencieux, il contribue à améliorer le confort et l’expérience des clients.

Quant à la nouvelle livrée Air Caraïbes sur cet avion ? Indéniablement la plus belle ! 😉

Tyler.

Voyage réalisé avec la participation d’Air Caraïbes.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

Publier un Commentaire