Actualité Programme de fidélité

Un statut Platinum Star Alliance en un seul aller-retour (long-courrier) !

Publié par Tyler Birth

Acquérir un haut statut au sein d’une alliance est une chose assez peu aisée. Il faut pour cela voyager fréquemment, et souvent en classes « avant » : Affaires ou Première.

On a souvent parlé sur le blog de la possibilité de matcher un statut acquis par ailleurs. Cette procédure est mise en place par les compagnies désireuses de faire changer d’avis les clients fidèles d’un concurrent. En leur garantissant un niveau de reconnaissance équivalent, elles espèrent ainsi récupérer une clientèle qui n’aurait pas utilisé leurs services faute de devoir reprendre un processus de fidélisation depuis le commencement.

Récemment, c’est Delta Air Lines qui faisait parler d’elle sur la question en proposant un challenge intéressant. Cette technique diffère légèrement du match. Dans ce cas de figure, plutôt que donner un statut, la compagnie met en place « une mise à l’épreuve ». Celle-ci s’étale généralement sur une période de 90 jours, et permet au client visé de conserver un statut acquis selon des règles certes plus contraignantes, mais qui ont le bénéfice de ne pas dévoyer le statut en l’offrant trop facilement.

United MileagePlus.

Acquérir le statut en un clic.

United Mileage Plus n’explique pas en détail quelles sont les compagnies ciblées par le challenge, mais elle propose malgré tout un tableau représentatif des équivalences qu’elle met en place :

UAc3

Si seules ses concurrentes Delta et American Airlines sont ici nommées, rien n’indique que d’autres compagnies (ne faisant évidemment pas partie de Star Alliance) ne puissent être envisagées par United.

Pour solliciter le challenge, il suffit d’en faire la demande via ce lien.

Conserver le statut au-delà du challenge.

Pour conserver le statut, la compagnie met en place des exigences en nombre de vols ou en miles qui doivent être récoltés. Point très positif : United n’impose pas de respecter la somme d’argent qu’il est nécessaire de dépenser : le fameux revenue-based si inéquitable (PQD).

UAc2

Par ailleurs, les seuils d’acquisition sont bien moins élevés qu’en dehors de période de promotion !

En y regardant de plus près, on s’aperçoit que la période de challenge est quatre fois plus courte. Or, il en est de même pour les seuils en miles et en segments : quatre fois moins élevés ! Le ratio de miles (ou segments) ramené au nombre de jours pendant lesquels il faut les valider est donc le même, l’avantage ici étant donc le volume total, puisqu’il revient toujours moins cher de réunir 18 000 que 75 000 miles.

A l’image de la quasi-totalité des compagnies offrant des status match, United ne permet pas d’obtenir le statut Premier 1K. Pour ce dernier il faudra accumuler 100 000 miles au minimum, sans possibilité de rabais.

Un statut pour combien de temps ?

Une fois le statut récupéré, la période de 90 jours commence.

  • Si celle-ci s’achève – avec succès – avant le 1er juillet 2017, le statut sera maintenu jusqu’au 31 janvier 2018.
  • Si en revanche le statut est confirmé après le 1er juillet 2017, le statut sera maintenu jusqu’au 31 janvier 2019.

United « métal » uniquement.

La particularité de ce challenge est que United impose au client de voler exclusivement à bord d’avions United. Tout autre vol à bord d’une compagnie partenaire Star Alliance n’entrera pas en compte dans le cadre du challenge.

Mais cela n’est guère une contrainte puisque United est particulièrement généreuse en matière d’accumulation de miles qualifiants. Quelque soit la classe de réservation en Economy, le passager accumulera 100% de la distance en miles, et même 1,5 segments pour les vols en classe avant !

Il est donc possible d’être titularisé Premier Platinum à moindre frais. Exemple, en un seul aller-retour Hong-Kong – New York.

Avec 9 492 miles parcourus c’est un total de 18 984 miles qui seront accumulés : supérieur au 18 000 miles requis.

Le prix ? En ce moment United est en promotion, et le moins que l’on puisse dire est que les tarifs sont très intéressants, d’autant plus qu’ils permettent de conclure un joli tour du monde !

4 312 HKG = 515 EUR au taux du jour.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que le vol transcontinental s’effectue à bord du tout nouveau Boeing 777-300ER de la compagnie américaine !

Conclusion.

Le challenge de United est une excellente manière de devenir Gold au sein de Star Alliance. Un statut qui s’obtient à partir du Premier Gold de la compagnie aérienne américaine.

Le statut Premier Platinum n’offre que peu d’avantages supplémentaires donc il n’est pas nécessaire d’y monter même si certains aspects sont intéressants comme les upgrade régionaux et un meilleur taux d’accumulation de miles (compte tenu du revenue-based une fois encore).

Sans compter le fait qu’il est possible de s’offrir un aller-simple en First Thaï Airways, en n’utilisant que 40 000 miles United MileagePlus ! 😉

Tyler.

 

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

4 Commentaire

Publier un Commentaire