Actualité Brève

6 jours d’immobilisation forcée à Paris pour l’Airbus A380 d’Hi Fly !

Publié par Tyler Birth

Si Air Austral n’a pas été, comme nous le pressentions, les premiers à avoir recours aux services d’Hi Fly et de son Airbus A380 racheté à Singapore Airlines, la compagnie portugaise opère actuellement pour leur compte des vols entre Paris et La Réunion avec ce Super Jumbo de seconde main.

La mise en place sur Paris remonte au 23 août 2018 (l’avion était préalablement affecté à la route LondresNew York pour le compte de Norwegian) avec un premier vol Air Austral entre la capitale française et Saint-Denis de la Réunion le 24 août 2018. Le vol UU978, bien qu’ayant accusé un peu de retard, s’était posé sans encombre sur l’île.

 

Mais comme nous l’annoncions sur notre compte Twitter récemment, un réacteur de l’Airbus A380 d’Hi Fly a été endommagé sur la plateforme aéroportuaire de Paris Charles de Gaulle à son arrivée le 7 septembre 2018. En cause : une passerelle mal manœuvrée par un opérateur peu habitué.

 

Le vol du soir a été initialement annulé.

Finalement, ce n’est qu’hier que l’Airbus A380 a pu reprendre du service en s’envolant pour La Réunion. L’avion est parfaitement arrivé à destination, aujourd’hui à 7h18 heure locale, toujours sous numéro de vol UU978.

Le vol UU979 quittera quant à lui l’île à 00h40 pour une arrivée le jour même à Paris Charles de Gaulle où, nous l’espérons, celui-ci ne sera pas écorché au sol 😉 !

Conclusion.

Les débuts avec l’Airbus A380 sont compliqués pour Hi Fly.

Entre les retards à répétition à New York lorsque l’avion était opéré pour le compte de Norwegian et une immobilisation forcée de près d’une semaine à Paris, en opérant pour le compte d’Air Austral … rien n’est évident.

Finalement, le tout, c’est de parvenir à le prendre en main car l’avion demeure magique !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

2 Commentaire

  • Entre les retards à répétition à New York lorsque l’avion été ETAIT opéré pour le compte de Norwegian et une immobilisation forcée de près d’une semaine à Paris, en opérant pour le compte d’Air Austral … rien n’est évident.

    Petite coquille

    • En effet !
      Merci pour votre vigilance. Nous attachons une grande importance à la langue française mais il arrive que nous laissions passer quelques coquilles 😉

Publier un Commentaire

x