Norwegian, qui traverse depuis plusieurs mois une période économiquement très complexe, avait décidé de stopper net ses opérations à l’apparition de la pandémie de coronavirus. En effet, plus fragile que certaines de ses consœurs, la compagnie aérienne low cost avait préféré envisager le pire en annonçant en avril 2020 que ses avions ne reprendraient pas les airs avant, au moins, 2021. Cependant, eu égard à la réouverture de nombreux territoires européens, Norwegian a précisé aujourd’hui les modalités de la reprise partielle de son activité.

2021 : année charnière.

En avril 2020, confrontée à l’instar de toutes les grandes compagnies aériennes à la fermeture des frontières du monde entier, Norwegian avait décidé de suspendre temporairement la quasi-totalité de ses opérations aériennes. Ainsi, la compagnie aérienne low cost avait présenté un programme de reprise de ses vols à compter de 2021 uniquement : un scénario jugé globalement pessimiste à l’époque.

Ainsi, conformément à son premier plan d’action, Norwegian devait :

  • maintenir un minimum de vols court-courriers, aidée de 7 appareils seulement, afin d’alléger autant que possible l’impact économique de la pandémie jusqu’en avril 2021
  • ne plus desservir l’Europe en 2020 puis, à compter d’avril 2021, redémarrer progressivement la desserte de ce réseau moyen-courrier
  • cesser ses vols long-courriers en 2020 puis, à compter d’avril 2021, reprendre progressivement ses vols internationaux, vers les routes les plus profitables, à la condition d’un retour de la demande

Pour mémoire, Norwegian n’envisageait pas, à cette époque, une reprise normale de son programme de vol avant, a minima, janvier 2022.

Un retour anticipé.

La situation a, entre temps, évolué et Norwegian a annoncé aujourd’hui une reprise anticipée de son programme de vol.

Ainsi, à compter du 1er juillet 2020, la compagnie aérienne low cost reprendra la desserte de 76 destinations européennes de son réseau moyen-courrier.

Consciente d’avoir préféré jouer de prudence, Norwegian opérera son programme de vol avec une flotte restreinte de 20 Boeing 737-800. Ainsi, la compagnie réintégrera 13 nouveaux avions à sa flotte active dès cette date.

La compagnie low cost prend cette décision compte tenu notamment de l’amélioration de la situation épidémiologique en Europe et de la réouverture des frontières aux touristes de la région.

« Les commentaires de nos clients ont montré qu’ils sont désireux de reprendre l’avion et voyager avec Norwegian au-delà des vols intérieurs exploités actuellement. Norwegian revient dans le ciel européen avec la réintroduction d’un plus grand nombre d’avions pour desservir nos destinations phares, ce qui nous permettra de demeurer concurrentiel. » –  Jacob Schram, Président-directeur général de Norwegian.

A noter cependant que Norwegian déploiera un protocole sanitaire très stricte dès la reprise de ses vols comprenant :

  • l’obligation du port du masque à bord
  • la suppression temporaire du buy on bord

Conclusion.

Norwegian a traversé une période très compliquée. En effet, la compagnie aérienne a été contrainte de licencier 90% de son personnel et d’immobiliser la quasi-totalité de la flotte avec la pandémie de coronavirus.

A compter du 1er juillet 2020, la compagnie low cost reprendra la desserte de 76 destinations européennes.

L’occasion de repartir plus vite que prévu ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea