Ramadan. Puisque tout le monde n’est pas forcément au fait de cet évènement religieux d’importance – moi le premier – pour les musulmans pratiquants, il me semblait nécessaire de l’évoquer quelques instants. Ce n’est pas moi qui le dis mais Wikipedia, Ramadan est le neuvième mois du calendrier hégirien. Pendant cette période, les musulmans pratiquants – ceux en âge de suivre ces principes – ne doivent ni manger, ni boire, ni fumer, ni avoir des relations sexuelles, de l’aube au coucher du soleil. Son origine « historique » – ou spirituel – aurait un lien étroit avec la chaleur accablante de ce mois de l’année et les besoins de rationnement qui en découlent.

Cette année – puisque les dates ne sont pas les mêmes d’une année sur l’autre – le Ramadan débute le 18 juin 2015, c’était il y a quelques jours, pour s’achever vers le 17 juillet 2015.

Si en montant à bord d’un avion le fait de fumer est d’ores-et-déjà prohibé – les rapports sexuels également, soit dit en passant – observons comment Qatar Airways contribue à respecter les traditions en ce qui concerne le jeûne.

Sans alcool, la fête est plus folle ?

Il est évident qu’aucun passager n’est interdit de boire à bord d’un appareil de la compagnie à l’Oryx. Ce qui est prohibé, ce sont les boissons alcoolisées. Ainsi, sur certaines lignes opérées par Qatar Airways, au Moyen-Orient à l’exception de Beyrouth, aucun alcool ne sera ni proposé ni servi à bord.

Capture d’écran 2015-06-22 à 23.04.35

Pour les inconditionnels des bulles, Qatar Airways va substituer le champagne par une version sans alcool, à la robe rosée : le So Jennie.

Alpha

Cette substitution, si elle n’est pas au goût de tous les passagers non pratiquants ou de confessions religieuses différentes, va se poursuivre également à l’aéroport de Doha, Hamad International Airport, où tous les alcools sont sous clef jusqu’à la rupture officielle du jeûne en juillet 2015. Ainsi, tous les passagers en transit se verront offrir jus, eaux et sodas. Et uniquement cela.

La rupture du jeûne

Le respect des principes du Ramadan impose aux passagers musulmans pratiquants de ne pas manger après le levé du soleil et avant le coucher de celui-ci. Ce n’est pas évident d’être entouré de passagers auto-« autorisés » à manger. Encore une fois, si la compagnie aérienne qatarie n’interdit à aucun passager de profiter de son catering à bord, elle prend également soin de ses voyageurs appelés à observer le jeûne.

Pour plus de rapidité dans la rupture du jeûne, Qatar Airways offre à ces passagers concernés un sac plein de victuailles leur permettant cette rupture rapide dès la tombée du jour.

1B

1A

On retrouvera une bouteille d’eau, deux sandwichs, du houmous, des légumes, un sachet de cacahuètes, un dessert lacté et des patisseries orientales.

2

De quoi dîner efficacement à l’heure dite ! 😉

Conclusion

 

Qatar Airways, compagnie qatarie, respecte les principes de l’Islam et va contribuer à favoriser le respect des règles imposées aux croyants par cette religion.

Les vols en dehors du Moyen-Orient ne sont pas perturbés par ces restrictions, notamment en matière d’alcool à bord. Il est tout à fait compréhensible que l’aéroport international Hamad soit considéré comme une zone entièrement dry. Néanmoins, cette privation à bord peut tout à fait laisser perplexes les passagers non pratiquants ou non croyants.

Faire le choix de Qatar Airways, c’est également faire le choix d’un catering et de prestations de qualité. Lui ôter cette part importante peut peser sur le choix de prendre ou non cette compagnie aérienne pendant la période du Ramadan.

D’autres compagnies du Moyen-Orient font le choix de proposer une carte complète à bord, en service discret. C’est probablement la solution !

Et vous, qu’en pensez vous ? Cette restriction pourrait peser sur votre choix de voler ou non Qatar Airways pendant le Ramadan ? 

En définitive, pour la compagnie, c’est aussi une certaine forme d’économie 😉

Tyler.

x
BoardingArea