Partout dans le monde, les compagnies aériennes apportent leur soutien aux États, que ce soit pour assurer le rapatriement des ressortissants bloqués aux quatre coins du globe ou pour transporter du matériel, médical essentiellement. Récemment, nous avons même pu assister aux remerciements de Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, destinés à Air France mais également aux autres compagnies aérienne, comme Qatar Airways, qui ont apporté leur aide à notre nation.

En Grèce.

Encore faiblement touchée par la pandémie de coronavirus (avec moins de 1 000 personnes infectées et 28 décès), Aegean a également décidé d’apporter son soutien à sa patrie. En partenariat avec Hellenic Petroleum, la compagnie aérienne assurera des vols de convoyage de matériel médical nécessaire à la lutte du virus.

Ainsi, Aegean opèrera jusqu’à 10 vols à destination de la Chine mais également de l’Extrême-Orient ou d’autres pays qui produisent du matériel médical et pharmaceutique (ou tous matériaux et équipements nécessaires pouvant être transportés par la flotte) afin de les ramener vers Athènes.

La compagnie aérienne a temporairement réaménagé deux appareils de sa flotte, 1 Airbus A320 et 1 Airbus A321, afin de maximiser sa capacité d’emport en fret. En effet, la capacité globale a triplé pour atteindre 120 mètres cubes pour l’Airbus A320 et 170 mètres cubes pour l’Airbus A321 réaménagés.

 

 

Aegean prendra à sa charge les avions et l’équipage ainsi que les autres coûts variables, tandis que Hellenic Petroleum via EKO (le réseau grecque de stations service) couvrira les coûts en matière de carburant.

Crédit : EKO

Par ailleurs, les deux entreprises grecques ont accepté d’étendre leur partenariat aux éventuels besoins en vols de rapatriement dont le pays pourrait faire la demande.

Ainsi, Aegean et Hellenic Petroleum sont disposées à opérer tout vol de rapatriement demandé par le Secrétariat Général de la Protection Civile et du Ministère des Affaires étrangères. Ces vols seront opérés sur décision du Secrétariat Général de la Protection Civile et suivant les critères fixés par l’État.

À noter que pendant ces éventuels vols spécifiques et afin de fournir des mesures d’hygiène optimales, les sièges centraux seront neutralisés (à l’instar de la classe Affaires) et aucun service de restauration ne sera proposé aux passagers.

Conclusion.

L’initiative d’Aegean n’est pas unique. Néanmoins, elle apporte un soutien nécessaire à son pays.

À l’heure où les compagnies aériennes sollicitent l’aide des États, il est juste que ces dernières soutiennent également les gouvernements dans leurs actions.

Tyler.

x
BoardingArea