Air Austral est la compagnie française qui donne à voir les plus belles choses depuis plusieurs semaines. Pourtant, il y a quelques années, la situation était un peu plus compliquée pour la compagnie française compte tenu de certains choix stratégiques qui n’étaient pas des plus optimaux.

Début 2011, Air Austral avait quelque peu surestimé son trafic potentiel en ouvrant des lignes tous azimuts à destination de la métropole : Lyon, Marseille-Toulouse, Bordeaux-Nantes. Même chose vers l’Est avec une route Sydney-Nouméa.

network-air-austral

La compagnie préfère dorénavant travailler avec la SNCF en développant un réseau de pré-acheminement de type TGVair.

300x300xtgvair_-_nouveau_logo

Air Austral est passée proche de faire confiance à Airbus et son A380. On sait aujourd’hui qu’elle a échappé au pire en ne cédant pas aux sirènes étrangement patriotiques qui visent à faire préférer l’avionneur européen aux compagnies européennes …

C’est vers Boeing qu’Air Austral s’est toujours tournée, et c’est donc tout logiquement que la compagnie aura préféré acquérir des Dreamliner. Les fameuses « terrible teens » qui ont été une formidable opportunité puisque d’une part le tarif acquitté était bien en-dessous de ceux du marché pour un appareil neuf, et d’autre part les équipes techniques d’Air Austral affirment aujourd’hui que les performances sont malgré tout remarquables.

Du full flat et un réseau dynamisé !

L’année 2016 est donc bien celle du renouveau puisque c’est cette année que la compagnie française prend réception de ses deux Dreamliner.

air-austral-787-fierte-reunion

Et cette double arrivée dans la flotte est très encourageante puisqu’elle s’accompagne de plusieurs bonnes nouvelles.

  • La compagnie est désormais en mesure de délocaliser une partie de son réseau long-courrier à Mayotte puisque le B787 est capable de relier le nouveau département français à la métropole en vol direct sans escale comme c’était le cas auparavant. Ce monopole constitue une situation très intéressante pour elle.
  • La ligne RUN-BKK actuellement opérée via Chennai-MAA en Boeing 737 basculera bientôt en vol direct grâce au second Boeing 787. Une nouvelle ligne ouverte en code-share avec Thai Airways et dont le vol inaugural est d’ailleurs prévu tout début novembre.
  • La compagnie réunionnaise devient la première compagnie aérienne française à proposer des sièges full flat en Business sur une liaison domestique puisque sa classe « Club Austral » arbore le siège Aura de chez Zodiac Aerospace.
Source : Le Journal de l'Aviation

Source : Emilie Drab / Le Journal de l’Aviation

D’ailleurs les 787 ne sont pas les seuls concernés puisque Air Austral a récemment pris livraison d’un nouveau Boeing 777 (en remplacement d’un appareil similaire rendu au lessor) : le F-OLRD qui est lui aussi équipé des nouvelles cabines équipées de sièges-lits.

F-OLRD à PAE avant de s'envoler vers CDG

F-OLRD à PAE avant de s’envoler vers CDG | Source : Jetphotos.

Après avoir volé entre Everett et Paris-CDG … 

uu1

… le Boeing 777 s’envolait vers la petite île de l’Océan Indien.

uu2

Conclusion.

Air Austral a le vent en poupe et semble être  en pôle position sur le plan « PaxEx » puisque c’est elle qui est la première à proposer une telle montée en gamme en classe avant.

Le choix de Boeing semble lui donner pleinement satisfaction et le « Money Maker » associé au « Dreamliner » constitue visiblement LA paire gagnante pour ce type d’opérations qui nécessitent à la fois de grosses capacités mais également des appareils à succès commerciaux incontestés car pratiques à exploiter.

Tyler.

x
BoardingArea