En attendant l’arrivée du premier Airbus A350-1000 prévue en décembre 2019, Air Caraïbes a reçu la semaine dernière son troisième et dernier A350-900 commandé. Destiné à la desserte de la Martinique et de la Guadeloupe, l’appareil immatriculé F-HTRE est immédiatement entré en service vers Pointe-à-Pitre le 26 juillet 2019. Invité par Air Caraïbes et Airbus, The Travelers Club était présent à bord du vol de livraison de ce nouvel avion entre Toulouse Blagnac et Paris Orly

L’Airbus A350-900 chez Air Caraïbes.

Il y a un peu plus de deux ans, Air Caraïbes recevait ses deux premiers Airbus A350-900 et devenait la première compagnie française à opérer le nouvel avion long-courrier de l’avionneur européen. En effet, le premier, immatriculé F-HHAV, a rejoint la flotte de la compagnie aérienne du groupe Dubreuil le 27 février 2017 tandis que le deuxième, F-HNET, est arrivé à Paris Orly le 27 mars 2019. Nous avions d’ailleurs eu le plaisir de nous envoler à bord du vol inaugural entre Paris et Point-à-Pitre ainsi que de tester le produit Business de la compagnie.

Ces deux avions sont déployés sur le réseau des Antilles à raison d’une rotation quotidienne vers Fort-de-France ainsi qu’un vol quotidien vers Pointe-à-Pitre, le tout depuis Paris Orly !

Crédit : FlightRadar24

La compagnie française a donc reçu son troisième et dernier A350-900 le jeudi 25 juillet 2019. Ce nouvel avion permettra une augmentation du nombre de destinations desservies par le dernier né d’Airbus. En effet, depuis le 29 juillet 2019, Cayenne bénéficiera de 5 rotations hebdomadaires (une sixième est d’ailleurs prévue dès décembre). Air Caraïbes sera également l’unique compagnie à desservir Punta Cana (en République Dominicaine) en A350-900 à partir du 14 septembre 2019 et Saint Domingue à compter du 15 décembre 2019.

De plus, la ligne transatlantique ParisPort-au-Prince (en Haïti) fêtera cette année ses dix ans d’existence avec une desserte effectuée en Airbus A350-900 à compter du 15 décembre 2019.

C’est également en décembre 2019 qu’Air Caraïbes recevra le premier des deux Airbus A350-1000 en commande.

Côté configuration, la version -900 est équipée de 18 sièges en Business (appelée classe Madras), 45 sièges en Premium Economy (appelée classe Caraïbes) et 326 sièges en Economy (appelée également classe Soleil).

L’A350-1000 embarquera quant à lui 24 passagers en Business, 45 en Premium Economy et 360 en Economy soit un total de … 429 voyageurs

À noter que la seconde compagnie aérienne du groupe Dubreuil, French Bee (anciennement French Blue) opère également l’A350. En effet, la compagnie a d’ores et déjà reçu trois A350-900 (immatriculés F-HREU, F-HREV et F-HREY). Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre reportage à bord du vol de livraison du premier A350 de French Bee.

Par ailleurs, deux A350-1000 doivent également rejoindre la flotte de la compagnie low-cost long-courrier française à l’horizon 2021 !

Le vol de livraison vers Paris Orly.

Le rendez-vous était donné le 25 juillet 2019 au Delivery Center d’Airbus situé à deux pas de l’aéroport de Toulouse Blagnac pour la réception du troisième A350-900 destiné à Air Caraïbes.

L’enregistrement est ouvert, le vol TX1505 est prévu au décollage à 16h30.

Le nouvel appareil d’Air Caraïbes est à son point de stationnement, connecté à la salle d’embarquement du Delivery Center

Avant l’embarquement, une visite extérieure de l’avion est organisée. La nouvelle livrée Air Caraïbes a fière allure sur l’Airbus A350 !

L’appareil possède une envergure de 64,75 mètres et une longueur de 66,89 mètres.

Il est équipé de deux moteurs Trent XWB-84 développés exclusivement par le motoriste Rolls-Royce pour l’appareil. 

Le dessous de l’avion est peint en bleu.

L’équipage est présent sur la terrasse avant que l’embarquement ne débute.

Marc Rochet, Président du directoire d’Air Caraïbes et de French Bee, Jean-Paul Dubreuil, Président du conseil de surveillance du groupe Dubreuil et Yoann Paulin, Directeur général délégué d’Air Caraïbes posent devant la porte de l’appareil.

L’appareil immatriculé F-HTRE est prêt pour l’embarquement de ses premiers passagers.

L’avion est équipé du wifi. Cependant, il ne sera pas fonctionnel sur ce vol de livraison.

Push back.

Il est à noter que cet avion est le premier appareil de la flotte à recevoir les nouveaux sharklets qui équipent les Airbus A350XWB désormais. Mis en place il y a à peine un an par l’avionneur européen, ils font partie du Performance Improvment Package (PIP) qui permet aux compagnies aériennes de réduire de 1,5% la consommation en carburant de l’avion (par rapport aux premiers Airbus A350). 

 

 

Pendant la montée, on profite d’une superbe vue aérienne sur les A350 en phase de test et qui seront prochainement livrés aux compagnies aériennes.

Retour à bord de l’appareil.

Trois classes de voyage sont disponibles.

La Business (ou Madras) est configurée en 2 – 2 – 2, la Premium Economy (ou Caraïbes) en 3 – 3 – 3, et l’Economy (ou Soleil) en 3 – 4 – 3. 

La compagnie aérienne a fait confiance à Stelia Aerospace, filiale à 100% d’Airbus, en installant à bord de son avion l’Equinoxe 3D en Business.

L’IFE est conçu par Thales. Il s’agit du modèle TopSeries Avant. La diagonale de cet écran haute-définition est de 17 pouces (soit 43 centimètres).

Il est entièrement tactile.

Le pitch est de 61 pouces.

Le siège est bien entendu full flat : il se transforme en véritable lit plat.

L’appuie tête est en cuir. Il est protégé par une têtière en tissu arborant l’appellation commerciale de la cabine.

Le panneau de contrôle du siège avec une liseuse individuelle et une prise internationale.

Vous pouvez relire en détail notre test de la Business de l’Airbus A350 d’Air Caraïbes.

En Premium Economy, on retrouve le siège CL3710 de l’équipementier Recaro. Il s’agit d’un siège traditionnellement installé en cabine Economy.

À noter que l’habillage du siège est en tissu et que le pitch est de 35 pouces.

L’appui-tête est ajustable et le siège s’incline à 125 degrés.

Une prise internationale est disponible au-dessus de la tablette. Un système de paiement sans contact a également été installé.

L’IFE individuel est conçu par Thales. Sa diagonale de 12 pouces (soit 28 centimètres) est 2 pouces plus grand que celui présent en classe Soleil.

Là encore, vous pouvez relire notre reportage sur le produit Premium Economy.

Enfin, la cabine Economy est équipé du siège Z300 de l’équipementier SafranSeats.

Dans cette classe de voyage, le pitch retombe à 32 pouces

L’appui-tête est également ajustable. 

L’IFE est de 10 pouces

Le système de divertissement est ainsi identique aux trois classes de voyage.

L’interface est complète et possède de nombreuses catégories : films, télévisions, musiques, jeux, coin lecture et également la géovision.

La géovision 3DMaps est propulsée par Thales.

Les caméras de l’Airbus A350 sont d’excellente facture. Elles offrent une vue à l’avant de l’appareil et depuis l’empennage.

Particularité de l’A350 également, les pictogrammes de sécurité sont affichés sur un écran LCD.

Après près de 35 minutes de vol, la descente est amorcée. L’atterrissage à Paris Orly s’effectue aux alentours de 18h.

Le point de stationnement se situe au Terminal 4 de la plateforme parisienne.

Pas de water salute aujourd’hui, ce qui est dommage, et débarquement rapide, il va sans dire ! 

Conclusion.

Air Caraïbes a donc reçu son troisième et dernier Airbus A350-900.

Cet appareil améliore nettement le confort à bord pour les passagers voyageant vers les Antilles et les Caraïbe. L’augmentation du portefeuille de destinations desservies par ce nouvel avion est également très positif.

Nous avons hâte de découvrir l’Airbus A350-1000 en décembre ! 😉

Augustin.

(Crédit photos : The Travelers Club / Do not use without our consent)

x
BoardingArea