Depuis bientôt deux ans maintenant, Air France compte parmi les prestigieuses opératrices de l’Airbus A350. Cet avion, initialement destiné à Joon, avait été réattribué à Air France lorsque Benjamin Smith, le nouveau Président-directeur général du groupe franco-néerlandais avait décidé, en toute logique, de faire cesser les opérations de la « petite soeur ».

Nous avions été conviés par la compagnie aérienne à vivre, avec eux, la réception du premier appareil.

L’aménagement.

Chez The Travelers Club, nous avions présenté en exclusivité les aménagements intérieurs de l’Airbus A350 d’Air France avant même que la compagnie aérienne ne les dévoile.

Mais quelques temps après, nous vous révélions également que ce nouvel avion que la compagnie aérienne française s’apprêtait à recevoir ne comptait qu’une seule toilette pour l’ensemble de la cabine Business soit pour 34 passagers.

En cause ? L’une des deux toilettes prévu devait être réservé à l’équipage.

Pour mémoire, ce sont les personnels navigants techniques qui étaient à l’origine de cette demande expresse.

Crédit : The Travelers Club

En effet, le plan de cabine disponible sur le site internet d’Air France montre bien qu’il n’existe officiellement qu’une seule toilette en Business à bord de l’Airbus A350.

Crédit : Air France

Lorsque nous avions soulevé le problème à l’époque, et conformément à leur habitude, celui-ci avait fait sourire en interne. Mais si jusqu’à présent Air France n’avait pas été trop chahutée sur ce point, les meilleurs remplissages des appareils contribuent à faire remonter le problème.

Récemment, une vidéo a même été publiée sur YouTube montrant une demie douzaine de passagers Business en train de faire la queue pour y accéder. À en juger par la vidéo, ces derniers ne semblent pas attendre devant la toilette Business, visiblement obligés de se délocaliser à l’arrière.

Une cliente s’insurge :

« On ne dit rien, on se laisse faire alors voilà (…) une toilette pour 28 personnes (le remplissage du jour sans doute, ndlr). En Business. »

La compagnie aérienne a bien entendu demandé à ses navigants techniques d’abandonner leur prérogative en matière de toilette privative à bord de l’Airbus A350. Sans succès puisque ces derniers auraient argué des risques liés au coronavirus s’ils devaient être amenés à partager leur toilette privée.

Résultat : longue attente et protestation à bord ! À en juger par le visage crispé de la pauvre hôtesse présente au galley, l’évènement doit être récurrent.

Il existe cependant une lueur d’espoir sur le terrain de l’absurde.

Les prochains Airbus A350 que la compagnie s’apprête à recevoir devraient être en configuration Air France et non plus Joon. Ainsi, le poste de pilotage, immense dans la configuration Joon, sera légèrement réduit, et 3 toilettes seront aménagées : une réservée à l’équipage, bien entendu, et deux pour les 34 potentiels clients de la cabine Business.

Néanmoins, les Airbus A350 « ex-Joon » resteront configurés ainsi pendant une bien longue période. Ce n’est donc pas cela qui arrangera la situation … 😉

Crédit : The Travelers Club

Tyler.

x
BoardingArea