Avec un trafic aérien au plus bas, compte tenu notamment des conséquences du coronavirus, il était davantage probable d’assister à un accident au sol plutôt que dans les airs. Ainsi, ce matin, un Airbus A350 de British Airways est entré en collision avec un Boeing 777 d’Emirates à l’aéroport de Dubaï engendrant d’importants dégâts sur les deux avions.

 

 

Collision au sol.

Deux appareils appartenant, pour le premier à British Airways et, pour le second, à Emirates, sont entrés en collision très tôt ce matin sur le tarmac de l’aéroport international de Dubaï.

Crédit : PPRuNe

Crédit : PPRuNe

Crédit : PPRuNe

Crédit : PPRuNe

L’avion d’Emirates était stationné à Dubaï depuis son retour, hier, de Riyad. Âgé de 13 ans, le Boeing 777-300ER immatriculé A6-EBR avait, en effet, effectué une rotation vers l’Arabie Saoudite le 13 avril 2020 (EK9705/EK9706).

Pour mémoire, Emirates reprend progressivement la desserte de son réseau depuis le 6 avril 2020.

Crédit : FlightRadar24

L’appareil de British Airways était, quant à lui, sur le départ pour Londres Heathrow.

L’Airbus A350-1000, immatriculé G-XWBA, avait été réceptionné par la compagnie aérienne anglaise en juillet 2019.

British Airways opérait un vol cargo. Aucun passager n’était présent à bord de l’Airbus A350-1000 lorsque celui-ci a heurté le Boeing 777-300ER d’Emirates.

Crédit : FlightRadar24

L’accident s’est produit pendant le push-back de l’avion anglais sans que la cause réelle ne soit, pour l’heure, déterminée.

Les deux appareils resteront stationnés à Dubaï le temps que prendront les réparations.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas comme si les avions venaient à manquer pendant cette période de crise ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea