Souvenez-vous, c’était en mai 2018. Le Sheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, à l’occasion d’une interview accordée à Bloomberg Télévision, insistait sur le fait qu’Emirates n’était pas et ne serait pas intéressée par une fusion avec Etihad.

« Beaucoup de gens ont évoqué la possibilité d’une fusion avec Etihad. Ce n’est pas le cas. Pas du tout. Quand nous parlons aujourd’hui de synergies, c’est entre Emirates et FlyDubai. Il n’y a jamais eu de discussions avec Etihad au sujet d’une éventuelle fusion. » – Al Maktoum, Directeur général du groupe Emirates

Nous titrions alors « Emirates ne veut pas (du tout) d’Etihad ! ».

Mais nous aurions du nous dire que demain est toujours un autre jour.

Crédit : Travel Trade Publications

En effet, Bloomberg rapporte aujourd’hui qu’Emirates envisage de reprendre sa rivale Etihad.

Sans citer précisément les sources « proches du dossier », il semblerait que les deux compagnies aériennes sont entrées en pourparlers préliminaires afin de créer la plus grande compagnie aérienne du monde (en volume de passagers).

Difficile d’en savoir plus pour le moment.

Si la reprise d’Etihad se ferait indéniablement à l’avantage d’Emirates (n’oublions pas que la compagnie aérienne d’Abu Dhabi est en sévère difficulté depuis plusieurs mois), il est difficile d’imaginer la capitale des Emirats Arabes Unis se séparer de sa compagnie aérienne nationale.

N’oublions pas que le nouvel aéroport de Dubaï (Al Maktoum) est quasiment situé à mi-chemin entre Dubaï et Abu Dhabi

Crédit : Google Map

Difficile donc pour Etihad de garder la main, compte tenu de son état de santé.

Oui, un véritable coup de tonnerre …

Tyler.

(Tip : OMAAT)

x
BoardingArea