Emirates et Etihad (mais pas que) sont contraintes de suspendre tous leurs vols dans les prochaines heures. Cette décision intervient en pleine crise du coronavirus, période pendant laquelle les compagnies aériennes sont confrontées à une baisse significative de la demande et aux décisions gouvernementales limitant les déplacements des voyageurs.

Via notre compte Twitter, nous vous avions déjà révélé hier la décision d’Emirates de stopper ses dessertes jusqu’à nouvel ordre mais la compagnie aérienne avait fait marche arrière quelques heures après, annonçant qu’elle maintiendrait certaines destinations. Nouveau revirement, cette suspension totale devrait très vite entrer en vigueur cette semaine.

 

 

Une décision des Émirats Arabes Unis.

Une nouvelle directive gouvernementale a été édictée ces dernières heures afin de lutter contre la propagation du coronavirus aux Émirats Arabes Unis.

Cette dernière prévoit désormais que tous les vols au départ et à destination des Émirats Arabes Unis seront suspendus pour une durée initiale de 14 jours à compter du 25 mars 2020.

Néanmoins, cette mesure pourrait être prolongée en fonction de l’évolution de la situation.

Un renforcement de la mesure.

Une première mesure avait été prise afin de limiter les déplacements des étrangers et ressortissants.

Ainsi, les Émirats Arabes Unis avaient procédé à la fermeture des frontières à tous les non-résidents à compter du 19 mars 2020 à minuit et tous les citoyens avaient reçu l’interdiction formelle de quitter le territoire.

La délivrance de visas, y compris ceux accordés aux ressortissants d’une sélection de pays à leur arrivée sur le territoire, a également été suspendue.

Seuls les transits aux aéroports de Dubaï et d’Abu Dhabi étaient maintenus pour les voyageurs du monde entier.

« Délivrance de visas

En vigueur à 00 h 01, le 19 mars 2020, les autorités des EAU ont temporairement suspendu la délivrance de tous les visas d’entrée aux EAU, y compris ceux pour les pays éligibles à la délivrance de visa à l’arrivée, à l’exception des titulaires de passeport des pays du CCG et de ceux qui détiennent un passeport diplomatique. Les ressortissants des EAU ne seront pas non plus autorisés à quitter les EAU. Ces dispositions s’appliqueront jusqu’à nouvel ordre. »

Cette nouvelle mesure gouvernementale, dont l’entrée en vigueur est prévue dans moins de 48 heures, vient donc annuler la dérogation accordée aux transits dans les aéroports des Émirats Arabes Unis.

Crédit : Internet

Conséquences.

Malgré des hésitations, Emirates cesse temporairement ses opérations. L’ensemble de la flotte de la compagnie de Dubaï sera clouée au sol à compter du 25 mars 2020 et aucune liaison ne sera opérée pendant cette période de confinement national.

Emirates a d’ores et déjà annulé ses places disponibles à la vente pendant la durée de validité de la mesure, a minima.

Mais la directive s’appliquera également à Etihad Airways ou encore FlyDubaï.

Pour l’heure, la compagnie aérienne d’Abu Dhabi n’a pas retiré ses places disponibles de la vente. Ce n’est néanmoins qu’une question d’heures avant qu’elle ne le fasse.

 

Conclusion.

Emirates, Etihad Airways, FlyDubaï, … sont contraintes, par décision gouvernementale, de stopper l’ensemble de leurs opérations aériennes pour une durée minimale de 14 jours.

Le groupe Emirates, compte tenu de ses liens avec le pouvoir en place (rappelons que le Président de la Dubai Civil Aviation Authority est également le Président du groupe aérien), avait hier pris les devants en notifiant l’annulation de ses dessertes.

Seul un ralentissement de la propagation du virus permettra un retour rapide à la normale.

Espérons que celui-ci arrive rapidement !

Tyler.

x
BoardingArea