Actualité Brève

(Enfin) des améliorations chez British Airways !

Publié par Tyler Birth

Nos lecteurs sont habitués ; The Travelers Club est sans concession face à British Airways. Si la compagnie aérienne d’outre-Manche a nettement amélioré son offre en Business sur le long courrier, les retards sur le terrain de l’expérience passager s’accumulent tant sur le hard que sur le soft product. Alex Cruz, controversé patron de feu British Airways la belle, tente cependant de redresser la barre, malgré moult décisions décriées.

La compagnie aérienne vient d’annoncer l’amélioration de son service à bord, en Business, sur son réseau moyen-courrier.

La Business moyen-courrier.

La Business moyen-courrier vaut-elle le coup ?

La quasi totalité des compagnies aériennes européennes (exception faite d’Aeroflot qui se distingue avec un véritable recliner à bord) proposent un produit Business sommaire : une configuration en 3 – 3 avec un siège neutralisé et une offre de restauration réduite sur les vols européens les plus courts. Néanmoins, elle permet tout de même un niveau de confort amélioré en comparaison à la classe Economy sans pour autant oublier que désormais, sur certains appareils British Airways, le pitch est réduit à 30 pouces.

Crédit : The Travelers Club

Fait-on bonne chair sur British Airways en Business moyen-courrier ? La réponse est mitigée. Oui, on mange mieux que chez Lufthansa mais moins bien que chez Turkish Airlines ou même Air France. Par tradition, on ne voyage pas avec la compagnie d’outre-Manche pour satisfaire ses papilles gustatives, notamment sur ces courts vols.

Mais cela devrait s’améliorer.

À partir du 12 septembre 2018, la compagnie aérienne introduira de nouveaux menus avec des recettes améliorées sur son réseau moyen-courrier. Les nouveaux repas seront disponibles sur les vols au départ et à destination de Heathrow et Gatwick à partir de cette date. Les dépenses engendrées par ces améliorations font partie du plan d’investissement actuel de 4,5 milliards de livres sterling de British Airways et se concentreront sur de l’offre globale à bord.

Ainsi, British Airways mettra l’accent sur des produits typiquement britanniques.

Au départ, les premiers menus incluront soit le rôti de bœuf Herefordshire sur une crème tartare avec de la roquette, une saucisse et une purée de porc typiquement anglaise et une sélection de fromage made in UK.

Les images (souvent optimisées) sont appétissantes !

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Crédit : British Airways

Quant à la présentation : un succès.

En voyant ces photos, on comprend aisément les propos d’Akbar Al Baker, le CEO de Qatar Airways, lorsqu’il évoquait – à la dernière conférence IATA dédiée aux activités au sol – les améliorations à venir de sa partenaire British Airways.

La compagnie britannique s’est exprimée sur ces améliorations. En effet, Carolina Martinoli, Directrice de la marque et de l’expérience client chez British Airways, a précisé que :

« Nous avons investi dans les repas à bord pour nos clients. Les nouveaux menus long-courriers de notre Club World se révèlent incroyablement populaires et nous voulons pouvoir reproduire cette qualité sur le réseau moyen-courrier (Club Europe).

Bon nombre de nos clients sont des voyageurs fréquents. Nous pensons donc que ces passagers apprécieront une plus grande variété de plats et des ingrédients de grande qualité. Notre focalisation notre offre sur la provenance des aliments importés des quatre coins des îles britanniques. En plus de la nourriture améliorée, la compagnie aérienne proposera également une carte des boissons repensée, avec de nouveaux vins servis en flacons et du café servi par un torréfacteur britannique (…). »

L’idée est plaisante !

Conclusion.

British Airways semble comprendre que l’expérience passager est essentielle et que le seul profit (aussi alléchant soit-il), destiné aux actionnaires, ne fera pas tout.

Avec une carte et un service repensé sur le long-courrier, une offre moyen-courrier qui reprend des couleurs, la compagnie d’outre-Manche met indéniablement l’accent sur son soft product. Quant au hard product, les améliorations se font encore attendre et une série de mesures récentes viennent renforcer nos doutes, notamment en classe Economy.

Néanmoins, à partir du 12 septembre 2018, les voyageurs pourront apprécier une carte repensée en Business moyen-courrier et ça a du bon.

British Airways s’offre le luxe de proposer cette classe de voyage dans l’ensemble accessible voir même très intéressante en Avios.

De quoi vouloir essayer ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x