Souvenez-vous : la semaine dernière, nous vous présentions ce que nous pensions être un changement du protocole de service en classe Economy chez Etihad Airways. Il était pour nous impossible d’y voir du positif compte tenu de la piètre qualité de la nouvelle offre de restauration à bord. En effet, Etihad Airways optait pour un plateau (de taille plus modeste) sur lequel seul un plat chaud était présenté, accompagné d’un morceau de pain (enveloppé dans un film plastique), le dessert étant prévu après, lors du service des boissons chaudes. Dans les faits, le changement de protocole est entré en vigueur le 15 avril 2019 et est déployé progressivement sur l’ensemble du réseau de la compagnie aérienne d’Abu Dhabi.

Aujourd’hui, Etihad Airways a dévoilé une vidéo où elle présente ce qu’elle considère comme un lot d’améliorations notables de son produit Economy.

Un nouveau slogan : « Go your own way », ce qui signifie littéralement « suis ton propre chemin ». En effet, la compagnie aérienne cherche à adapter le voyage en classe Economy en fonction des besoins de ses clients.

Ainsi, selon Etihad Airways, ce nouveau service est bénéfique pour le client puisque le plat chaud est désormais promis plus copieux (la taille de la cassolette augmenterait de 25%), et que celui-ci ne sera pas encombré par le dessert sur le même plateau repas. Par ailleurs, les accessoires de service (quant à eux plus légers de 85%) permettront à la compagnie aérienne de réduire sa consommation au carburant par siège.

À noter également que la compagnie aérienne met en avant les mérites de sa carte de Buy on Board, qu’elle promet d’étoffer davantage dans les prochaines semaines afin de laisser plus de choix aux passagers.

Mais ce n’est pas tout.

Sur une sélection d’Airbus A320 et A321, Etihad Airways introduira un nouveau siège, plus léger, et surtout sans système de divertissement intégré.

Il s’agit au total de 23 appareils monocouloirs (sur une flotte de 32 avions) qui sont concernés par ce retrofit, ceux qui effectuent des liaisons de moins de 5 heures entre Abu Dhabi et le reste du monde.

C’est le siège ultra fin de l’équipementier britannique ACRO qui a été retenu pour équiper ces cabines et ainsi permettre à la compagnie aérienne de réaliser des économies (en carburant notamment, compte tenu de son poids très léger).

Afin de palier à l’absence d’IFE, les passagers auront tout le loisir de brancher leur propres appareils (tablettes, téléphones, …) pour profiter de la nouvelle interface de divertissement (propulsée par Panasonic) d’Etihad Airways. C’est incontestablement l’avènement du Bring your own device.

En téléchargeant l’application E-BOX STREAM (avant le voyage), les clients ont accès à une base de données de plus de 300 heures de programmes.

Ces appareils étant énergivores, la compagnie aérienne prévoit des ports USB et des prises internationales en nombre suffisant, sans toutefois faire mention de l’éventualité d’une offre de wifi à bord.

Pour l’heure, Etihad Airways ne dévoile pas non plus le pitch de sa nouvelle cabine Economy et il y a fort à parier que celle-ci augmente la capacité offerte, du fait de ces nouveaux sièges. Peu probable donc que les voyageurs gagnent en espacement pour les jambes.

Conclusion.

Etihad Airways améliore t-elle le confort à bord de ses passagers ou cherche t-elle à réduire une fois de plus drastiquement ses coûts ? Il est très probable que, tout comme moi, vous vous fassiez aisément votre propre opinion sur la question.

Il ne faut pas oublier que la compagnie aérienne d’Abu Dhabi n’a eu de cesse de réévaluer sa stratégie pour ne pas sombrer. Compte tenu du non-intérêt qu’elle suscite à sa consoeur des Émirats Arabes Unis, EmiratesEtihad n’a pas d’autre choix que de de sortir seule du bourbier dans lequel elle s’est empêtrée. Nous avions dernièrement pu assister à une série d’annonce en provenance d’Abu Dhabi quant à la nouvelle gestion de la compagnie aérienne : licenciement de la surpopulation de pilotesfermetures de routes jugées à pertes, réduction de certaines activités cargo, vente de son immobilier (avec, par exemple, la fermeture des salons de Paris Charles de Gaulle et Londres Heathrow). Sans oublier que depuis, a minima, l’année écoulée, Etihad Airways a surtout renié sur la qualité afin de réduire ses pertes abyssales !

Etihad Airways ou l’art de transformer une compagnie 5 étoiles Skytrax en low cost ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea