Actualité Brève

Genève : la bête noire de SWISS ?

Publié par Tyler Birth

SWISS a introduit progressivement un tarif Light dès septembre 2013 sur son réseau moyen courrier (il existe un tarif Economy Saver sur le réseau long courrier mais qui correspond à tarif promotionnel) afin de proposer des vols moins onéreux à ses passagers et ainsi lutter contre la concurrence des compagnies low cost qui fait rage.

Ce tarif Light, proposé par la compagnie suisse, n’offre pas la possibilité de choisir son siège, de modifier ou se faire rembourser son billet et surtout ne prévoit pas l’enregistrement d’un bagage en soute. En contre partie, le prix payé par le passager est moins élevé que le tarif Classic.

Sur le GenèveLondres (en aller simple) ci-dessous, l’économie réalisée est de 15 Francs Suisse soit un peu moins de 13 EUR soit 35% !

En revanche, les passagers sont en mesure d’emporter un bagage en cabine (de 8kg) et se voient offrir un en-cas et des boissons à bord.

Le changement.

Le journal SonntagsZeitung a dévoilé que les passagers au tarif Light ne recevront plus l’en-cas habituellement proposé en classe Economy.

En effet, au départ de Genève, SWISS revoit sa copie. Si une bouteille d’eau et le traditionnel chocolat seront toujours offerts aux clients qui se sont acquittés de ce tarif réduit, l’offre de restauration sera désormais payante.

Aux tarifs Classic et Flex, rien ne change. La compagnie rappelle que l’offre de restauration correspond à un véritable repas sur les destinations les plus longues du réseau moyen courrier, à l’instar de Moscou.

L’absence d’une offre de restauration gratuite n’a pas les mêmes conséquences sur un Londres (où de toute manière elle était quasi inexistante) que sur Moscou où un vrai plateau repas de qualité était proposé.

Pour l’heure, SWISS ne précise pas les détails de son Buy-On-Board, que ce soit l’offre tarifaire ou le menu.

Par ailleurs, cette modification va complexifier le service pour les équipages commerciaux qui devront sans doute se référer à la liste des passagers pour déterminer quel siège pourra ou ne pourra pas manger gratuitement. Et en cas de changement de siège, le casse-tête n’en sera que plus pénible.

Conclusion.

Ces modifications n’auront aucun impact sur les billets Light réservé au départ et à destination de Zurich. Il s’agit pour le groupe allemand Lufthansa Group (dont SWISS est une filiale à 100%) de réduire les pertes de ses lignes au départ et à destinations de Genève. D’où la préservation de Zurich.

La compagnie aérienne dévoilera les détails de ces modifications (notamment la date de mise en oeuvre) le jeudi 15 mars 2018, à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers.

D’ici là, bon appétit ! 😉

Tyler.

(Tip : SonntagsZeitung)

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x