Voilà déjà deux semaines que Jet Airways a stoppé ses opérations. En effet, depuis plusieurs mois, la compagnie aérienne avait assisté à sa propre descente aux enfers, faute de pouvoir faire rentrer de l’argent dans ses caisses désespérément vides. Plus encore, celle-ci affiche toujours un compte débiteur de plus d’un milliard de dollars. On se souvient que ces difficultés financières l’avaient placé dans l’incapacité financière de payer les loyers de ses avions ou même de rémunérer son personnel. Alors, même si nous avions tous plus ou moins cru au sauvetage inespéré de Jet Airways par ses investisseurs marqué notamment par le départ de son Président-fondateur Naresh Goyal, fin mars 2019, celui-ci a été tué dans l’oeuf quelques jours seulement après son annonce.

Reprendra ou reprendra pas ?

Jet Airways avait annoncé, lors de son communiqué de presse relatif à l’arrêt de ses opérations, vouloir conserver en l’état et jusqu’à nouvel ordre les prestations indispensables aux passagers et nécessaires à la reprise rapide de ses activités de transporteur. Ainsi, cette reprise est désormais conditionnée à l’arrivée de nouveaux investisseurs qui ont jusqu’au 10 mai 2019 pour se faire connaître et soumettre leur proposition au consortium de prêteurs de Jet Airways.

« Les déclarations d’intérêt ont été reçues et les documents de soumission ont été envoyés aux destinataires éligibles aujourd’hui. Les documents de candidature ont notamment sollicité des plans pour une relance rapide de la compagnie. Le processus de candidature s’achèvera le 10 mai 2019 (…) Nous travaillons activement pour faire en sorte que ce processus conduise à une solution viable pour la compagnie aérienne. » – Déclaration du consortium de prêteurs.

Mais depuis le 17 avril 2019, personne ne s’est montré intéressé par la reprise de Jet Airways.

Ainsi, ni Etihad Airways, TPG Capital ou Indigo Capital, pourtant qualifiés pour cette reprise, n’ont pour l’heure soumis de proposition au consortium.

Crédit : Internet

L’horloge tourne et il ne reste pour que 7 jours pour montrer son intérêt à la reprise d’une compagnie aérienne criblée de dettes. En l’état, il est difficile d’attirer positivement l’attention d’un éventuel repreneur.

Le consortium de prêteur n’est pourtant pas résolu à déclarer Jet Airways en état de faillite. L’ajout d’une procédure judiciaire, alors que la compagnie aérienne ne dispose que de très peu de biens et ressources en propre, aurait raison d’un éventuel dernier sursaut.

La flotte éparpillée.

Souvenez-vous, les leasers – qui ne percevaient plus de loyers pour les avions en service chez Jet Airwaysavaient fini par faire clouer au sol plus de la moitié de la flotte de la compagnie aérienne. Pourtant, pendant son âge d’or et jusqu’à 2018, Jet Airways avait opéré jusqu’à 120 appareils !

 

Après l’annonce de l’arrêt (supposé) temporaire de ses activités, plusieurs compagnies aériennes ont été intéressées par la reprise d’avions de Jet Airways.

Ainsi, si SpiceJet était en négociation avec les leasers pour rependre jusqu’à 50 Boeing 737, la compagnie aérienne avait déjà récupéré 22 avions dans les 10 premiers jours suivant l’arrêt des opération de Jet Airways. De plus, Air India avait aussitôt montré son intérêt pour la reprise de Boeing 777-300ER ayant volé aux couleurs de Jet Airways afin notamment d’accroître sa capacité.

Crédit : Internet

Enfin, l’avionneur américain a retiré la semaine dernière les appareils de Jet Airways de ses carnets de commandes. Ainsi, ce sont ainsi plus de 125 Boeing 737 MAX 8 et 10 Dreamliner qui ont été sortis par l’avionneur.

Conclusion.

En l’absence de nouveaux investisseurs avant le 10 mai 2019, Jet Airways fermera définitivement ses portes.

Il semble désormais difficile d’entrevoir une porte de sortie pour la compagnie aérienne qui a accumulé plus d’un milliard de dettes.

Pour l’heure, le programme de fidélité Jet Privilege (qui appartient à Etihad Airways) fonctionne encore correctement mais depuis quelques jours, de plus en plus de partenaires n’honore plus les billets émis sur le stock de Jet Airways.

Verdict final dans quelques jours …

Tyler.

x
BoardingArea