Hier, Korean Air a annoncé qu’elle ne commercialiserait plus sa Première classe sur 27 routes internationales supplémentaires depuis son hub de Seoul. En effet, nos confrères du média coréen The Korea Herald ont confirmé que la compagnie aérienne ne proposerait plus qu’une configuration bi-classe (Economy et Business) sur 76 des 111 routes que compte son réseau.

Crédit : Internet

Un réseau First réduit.

À compter du 1er juin 2019, Korean Air se séparera donc de 27 routes de son réseau First. Désormais, ce sont 35 destinations « seulement » qui seront proposées avec un produit de Première classe, soit 30% du réseau international de la compagnie aérienne.

Ce sont les routes les plus courtes qui se verront retirer cette classe de voyage et Korean Air prévoit de ne conserver que les destinations majeures de son réseau avec un produit First. Ainsi, Pékin, Osaka, Hong Kong, Taipei, Bangkok, Singapour, Manille, Jakarta ou encore Hanoï conserveront leur Première classe.

Pour mémoire, Korean Air n’offre déjà pas la possibilité de voyager en First sur la plupart de ses vols moyen courriers à destination de villes chinoises, nippones et dans les pays de l’Asie du Sud-Est.

La compagnie aérienne justifie cette décision par la faible demande de ses voyageurs sur ces destinations loisirs.

« Nous avons décidé de n’offrir que deux classes de voyage pour les vols vers les destinations touristiques de notre réseau où la demande en Première classe était faible. Nous ferons de notre mieux pour minimiser les désagréments éventuellement vécus par passagers de Première classe et maintenir un service de qualité pour les passagers de notre classe Prestige (Business, ndlr) » – Porte-parole de Korean Air, Seoul.

Flotte et produit(s).

Mais Korean Air n’ambitionne pas de retirer ses sièges First pour la simple et la bonne raison que le hard product ne diffère pas entre la First et la Business sur certains types avion.

En effet, que ce soit à bord du Dreamliner ou la compagnie aérienne offre le même siège en Première classe

Crédit : Korean Air

… et en classe Affaires

Crédit : Korean Air

Ou encore, à bord de certains Airbus A330 où la First ne consiste qu’en un rang avec une configuration en 2 – 2 – 2 avec le même siège qu’en Business

Crédit : The Point Guy

… la compagnie aérienne ne différencie ses deux classes de voyage qu’avec son soft product qu’elle améliore, bien entendu, en First. Korean Air n’augmentera donc pas sa capacité en Business mais améliorera sa rentabilité en commercialisant ces sièges supplémentaires.

À noter que les Airbus A380 et les Boeing 747 et 777 possèdent bien un siège différent.

Crédit : The Point Guy

Conclusion.

Finalement, Korean Air a davantage fait parler de son produit First avec le scandale des noix en sachet qu’avec la qualité incontestée de son produit.

Néanmoins, la compagnie aérienne coréenne ajuste intelligemment son offre à la demande en rectifiant le déploiement d’un produit de Première classe sur des routes où celui-ci est rentable.

Belle faculté d’adaptation qui devrait permettre à Korean Air de booster les revenus de sa Business sur les 27 routes désormais privées de la First ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea