Avant de vous proposer un reportage complet à bord de l’Airbus A380 de Korean Air en Business, il m’a semblé intéressant de revenir sur le produit (autant le hard que le soft) en 10 photos clefs. À l’occasion d’un déplacement vers Séoul pour l’Assemblée Générale Annuelle 2019 (AGM) organisé par IATA, j’ai eu le plaisir (il faut le dire) de voler à bord du Super Jumbo de la compagnie sud coréenne depuis Paris Charles de Gaulle. 

Une dizaine d’heures effectives à l’aller séparent les deux capitales. Le vol KE902 quitte théoriquement le tarmac parisien à 21h pour se poser à 15h à Séoul. Il s’agit donc d’un vol de nuit où Korean Air cherche avant tout à maximiser le repos de ses passagers. 

La livrée.

En un mot : superbe. 

On ne parle pas ici du produit Business même, mais lorsque l’on vole avec Korean Air, la livrée est un sujet que l’on ne peut pas éviter. 

Indépendamment de sa taille, l’Airbus A380 est un avion élégant. 

La livrée de Korean Air a fière allure sur cet appareil. Du blanc, du gris, du bleu ciel : ces trois couleurs habillent principalement l’avion tandis que le logo est présent sur son flanc, sa dérive, et ses réacteurs. On le remarque, et c’est fait pour cela. Cette livrée en sans doute l’une des plus belles du Super Jumbo. À mon sens, du moins. 

Par ailleurs, la compagnie coréenne fête cette année ses 50 ans d’existence : information que l’on retrouve sur la carlingue de l’avion.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

La cabine.

La cabine Business est située au pont supérieur de l’Airbus A380. Cette classe de voyage est divisée en trois cabines séparées et de capacités inégales. 

La Business de Korean Air est configurée en 2 – 2 – 2 et la cabine peut accueillir jusqu’à 94 passagers au total. 

Les tons sont clairs et la cabine est visuellement très agréable. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Le siège.

À bord du Super Jumbo de la compagnie coréenne, les passagers Business retrouvent les Minipod de, anciennement, B/E Aerospace. 

Ce n’est malheureusement pas la dernière génération de sièges disponibles sur le marché. Consciente de ce fait, Korean Air a d’ailleurs introduit un nouveau siège à bord de ses nouveaux appareils à l’instar du Dreamliner (l’Apex, également avec une configuration en 2 – 2 – 2 mais qui a le mérite d’offrir un accès direct aux couloirs à tous les passagers). 

Le siège est large et très confortable en position de détente ou pour se restaurer et travailler.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Presque full flat ?

En revanche, le Minipod n’est pas un siège full flat.

Néanmoins, agrémenté des accessoires de confort (un coussin et une couverture logotée Korean Air), on y dort relativement bien lors d’un vol de nuit. Par ailleurs, n’étant pas très grand, je n’ai pas ressenti véritablement l’effet toboggan du siège. 

Une bonne courte nuit en somme. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Le divertissement. 

Le système de divertissement est signé Panasonic. L’écran est de bonne taille, la navigation plutôt aisée mais l’interface vintage. 

Le chargement est toutefois limité à quelques films, séries télévisées ou morceaux musicaux seulement. La sélection en langue française est très limitée également. Par ailleurs, il s’agit des anciennes géovisions qui demeurent acceptables. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Le dîner : la Corée à l’honneur

Bien entendu, les compagnies aériennes cherchent à mettre en avant les spécialités locales. Le plat coréen le plus populaire n’est autre que le bibimbap.

Il s’agit d’un mélange de riz, de boeuf haché, et de légumes de saison. Le plat est accompagné d’huile de sésame et de « Gochujang », une sauce pimentée coréenne. 

Ce qui intéressant c’est que les différents éléments sont présents sur le plateau et, comme en Corée, c’est au passager d’effectuer lui même le mélange. 

À noter que ce plat traditionnel est également disponible en Economy et en First.

Et il est très bon !

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Korean Air propose un bar à bord …

À l’arrière de l’appareil, au pont supérieur, les passagers Business (et First) peuvent profiter d’un bar à bord. La compagnie aérienne a prévu l’assistance d’une hôtesse pour servir les cocktails. 

L’ambiance surannée est pourtant le fruit d’un mélange entre futurisme et tradition.

Véritable lieu de socialisation, les passagers peuvent échanger entre eux et profiter d’un verre, assis sur ou adossés aux banquettes. J’y ai d’ailleurs rencontré un sympathique lecteur du blog, en voyage vers l’Inde. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

… dans lequel on ne sert que des cocktails à base de vodka. 

C’est le concept.

Korean Air ne propose que des cocktails à base de vodka. Et la compagnie aérienne est stricte sur ce point. Essayer de demander une coupe de champagne : elle vous sera certes proposée avec plaisir mais à votre siège en cabine. Nulle dérogation n’est envisageable.

J’ai donc testé deux breuvages maisons, plutôt agréables. Il faut cependant aimer les alcools forts. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Korean Air propose un deuxième « bar » à bord. 

Puisque point trop n’en faut. En effet, celui-ci est situé à l’avant du pont supérieur de l’Airbus A380. 

Si certaines compagnies ont cru voir l’intérêt d’en faire un espace vide ou inutile (elles sont peu nombreuses heureusement), Korean Air y a installé des banquettes et quelques bouteilles de spiritueux. Le style est sensiblement identique au bar principal à l’arrière de l’appareil.

Attention cependant, il ne faut compter que sur soi même pour se servir son cocktail puisqu’aucune hôtesse n’a été détachée à cette occasion. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Un duty free grandeur nature. 

S’il est bien entendu possible de commander depuis le confort de son siège Business, l’Airbus A380 de Korean Air a la particularité d’offrir un véritable duty free grandeur nature. 

De nombreux produits sont en exposition. 

La compagnie aérienne a eu une idée judicieuse : elle améliore ainsi ses ventes en présentant ses produits. Tout le catalogue est disponible mais pas exposé. 

Cet espace est situé au pont principal de l’appareil, au pied de l’escalier qui mène à la Business, à la suite de la cabine Economy. 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Conclusion.

La Business à bord de l’Airbus A380 de Korean Air est confortable. 

On y mange bien, on y dort correctement. Le bar est un vrai plus pour les passagers qui viennent y passer un peu de bon temps. 

On détaillera prochainement ce vol à l’occasion d’un reportage dédié. 

Tyler.

x
BoardingArea