Depuis des semaines, et afin de limiter les déplacements non essentiels hors du territoire national, le gouvernement français a imposé d’importantes restrictions. Les voyageurs qui souhaitent sortir en dehors de l’espace européen doivent montrer patte blanche : le fameux motif impérieux. Dès demain, la France assouplira les conditions de déplacement.

Crédit : Pierre Chabaud

L’assouplissement des conditions.

À compter de demain, la liste des motifs impérieux autorisant les voyages en dehors des frontières européennes sera élargie. De plus, et pour une sélection de destinations, l’obligation de présenter un motif impérieux à la Police aux Frontières (PAF) ne sera plus nécessaire pour quitter le territoire.

Le Ministre des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est exprimé aujourd’hui afin d’annoncer cet assouplissement des conditions de déplacement. À noter que Le Drian a été déclaré, plus tôt dans la soirée, cas contact. Ainsi, de nouvelles catégories de voyageurs vont pouvoir, dès demain, se déplacer depuis ou hors de l’espace européen. Les conditions de déplacement vont être allégées pour certaines destinations jugées moins touchées par la pandémie de coronavirus.

À compter du 12 mars 2021, les voyages seront facilités pour les couples mariés (ou pacsés) dont l’un des membres vit à l’étranger pour des raisons professionnelles, ainsi que pour les enfants scolarisés en France dont la famille vit en dehors de l’espace européen. Cet assouplissement concernera également les couples séparés mais non divorcés qui ont des enfants et dont un membre vit à l’étranger. L’attestation dérogatoire sera mise à jour ce soir à minuit.

« La liste des motifs impérieux et personnels a été élargie notamment aux situations liées à l’éloignement familial. » – Ministère des Affaires Étrangères.

Par ailleurs, la France lève l’exigence du motif impérieux pour les déplacements depuis et vers 7 pays :

  • Australie
  • Corée du sud
  • Israël
  • Japon
  • Nouvelle-Zélande 
  • Royaume-Uni 
  • Singapour 

Une bonne nouvelle pour les déplacements internationaux.

Crédit : A. Gelebart

Conclusion.

Le Ministère des Affaires Étrangères a justifié cette décision en raison de la diffusion très large du variant britannique en France et de la situation sanitaire spécifique de ces pays concernés par la levée du motif impérieux.

Ce n’est qu’une première étape. La levée de l’exigence du motif impérieux pour tous et pour toutes les destinations étant assurément l’objectif à atteindre très rapidement.

Tyler.

x
BoardingArea