Hier, en début de soirée, Air France publiait sur ses réseaux sociaux les premières photos de son Airbus A350 fraichement sorti de l’atelier de peinture. En effet, la compagnie nationale s’apprête à recevoir cet été le tout premier avion de sa commande.

 

L’Airbus A350 d’Air France.

Le dernier né de l’avionneur européen aux couleurs d’Air France a fière allure.

Crédit : Air France / Airbus

Crédit : Air France / Airbus

Crédit : Air France / Airbus

Maintenant que l’avion est paré de sa livrée, il recevra prochainement ses deux moteurs Rolls Royce XWB et débutera ensuite une série de tests au sol et en vol.

Immatriculé provisoirement F-WZFN, le MSN331 intègrera officiellement la flotte d’Air France à la fin de l’été 2019 avant de commencer ses opérations long courriers avec la desserte d’Abidjan et de Bamako le 23 septembre 2019 avant de rejoindre Toronto en novembre 2019.

Pour mémoire, l’avion pourra accueillir jusqu’à 324 passagers à son bord répartis en 3 classes de voyage :

  • 266 en Economy
  • 24 en Premium Economy
  • 34 en Business

Crédit : Safran Seats

Le groupe Air France – KLM a passé commande (en juin 2013) de 28 Airbus A350-900 pour assurer le renouvellement et l’expansion de sa flotte. Initialement, la répartition des appareils entre les deux compagnies aériennes du groupe était prévue comme suit :

  • 21 avions pour Air France
  • 7 avions pour KLM

Nous savons désormais que tous les Airbus A350-900 commandés par le groupe voleront sous pavillon français. Les premiers appareils à intégrer la flotte étaient dédiés, sous l’ère Janaillac, à Joon, la petite soeur branchée d’Air France. Compte tenu de l’arrêt des opérations de cette dernière, ces avions iront donc à la maison mère (avec cependant, pour les premiers, les harmonies cabines de Joon).

Anne Rigail, à la tête d’Air France a rappelé que « le renouvellement de la flotte est un enjeu économique et environnemental majeur ».

 

 

En effet, depuis la livraison du premier avion de la famille A350 XWB, Airbus n’a eu de cesse de rappeler les mérites de cet appareil en matière de consommation de carburant et d’émissions de CO2. En cette semaine de Bourget, placée sous la préservation de l’environnement, vanter les qualités de ce nouvel appareil est un engagement fort pour la compagnie aérienne et un bon point pour Airbus.

Conclusion.

Un nouveau chapitre s’ouvre chez Air France.

La compagnie aérienne s’apprête à recevoir un avion à l’efficacité opérationnelle louée par tous les opérateurs.

Visuellement, la livrée est agréable. Finalement, tout va à l’Airbus A350 ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea