En mai dernier, WestJet dévoilait les aménagements intérieurs de ses Boeing 787-9. En effet, la petite compagnie régionale canadienne avait, depuis longtemps, assumé avoir de grandes ambitions, poussées par une forte volonté d’expansion de son réseau et de sa flotte. Fondée en 1996, avec une flotte principalement composée de monocouloirs (soit 166 avions sur 170 en flotte – exception faite des Boeing 767-300ER), WestJet a fait l’acquisition de 10 Boeing 787-9 (ainsi que de 10 avions en option) dont la livraison débutera dans les prochains jours.

Le Dreamliner à Paris.

Depuis le mois d’octobre dernier, nous savons que WestJet enverra son Dreamliner à Paris, depuis Calgary, le premier vol étant prévu le 17 mai 2019. Initialement, les opérations débuteront avec 3 vols hebdomadaires avant d’augmenter progressivement les fréquences.

Au départ de Calgary, le vol WS10 quittera le Canada à 19h20 pour se poser le lendemain à 12h10. Le vol WS9 décollera quant à lui de Paris à 14h10 à destination de Calgary où il atterrira le même jour à 15h30.

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Trois classes de voyage sont disponible à bord du Dreamliner de WestJet : Business, Premium Economy et Economy.

En Business, l’avion pourra accueillir jusqu’à 16 passagers à son bord.

Ce sont 28 sièges Premium Economy qui pourront être commercialisés.

Enfin, l’avion peut recevoir jusqu’à 260 passagers en classe Economy.

Avant Paris, c’est Londres qui recevra la première le Dreamliner de WestJet, dès le 28 avril 2019, date de la première exploitation commerciale long courrier de l’appareil (hors vols de formation des équipages). Ensuite, à partir du 1er juin 2019, en sus de Londres et Paris, Dublin sera la troisième destination retenue par la compagnie aérienne canadienne pour recevoir le Boeing 787-9.

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Quelques jours avant la livraison.

Avant hier, le 5 janvier 2019, le premier Boeing 797-9 destiné à WestJet a effectué son premier vol. Celui-ci s’est envolé depuis les terres de l’avionneur américain situées à Paine Field.

 

L’appareil, immatriculé C-GUDH, s’est envolé pour un vol de près de 3 heures au dessus de l’État de Washington.

Copyright : FlightRadar24

L’avion a fière allure.

Copyright : @aeroimageschris sur Twitter

Conformément au calendrier fixé par Boeing, l’appareil devrait être livré à WestJet dans les prochains jours, le 17 janvier 2019.

Conclusion.

Nous y sommes, presque.

WestJet recevra son premier Boeing 787-9 d’ici 2 semaines environ.

Après une série de vols intérieurs destinés à la formation des équipages, le Dreamliner s’envolera pour ses premières destinations long courrier, Londres dans un premier temps, puis Paris, ensuite.

Si l’avion fait belle impression sur le papier, il nous tarde de découvrir le service signature qui sera proposé à bord.

Tyler.

x
BoardingArea