Jusqu’en mars 2020, 15 compagnies aériennes opéraient l‘Airbus A380 : Air France, All Nippon Airways, Asiana Airlines, British Airways, China Southern Airlines, Emirates, Etihad Airways, Hi Fly, Korean Air, Lufthansa, Malaysia Airlines, Qantas, Qatar Airways, Singapore Airlines et Thai Airways. La crise provoquée par la pandémie de coronavirus aura eu raison de cet appareil pour de nombreuses compagnies à l’instar d’Air France ou Lufthansa. Certains opérateurs, comme Qatar Airways ou Singapore Airlines ont, quant à eux, annoncé la réduction de leur flotte de super jumbo. En revanche, et jusqu’à présent, quelques compagnies comme Etihad Airways sont restées très secrètes, voir indécises, quant à l’avenir de l’A380 au sein de leur flotte.

Etihad pourrait finalement dire adieu à l’A380.

Depuis bientôt un an, eu égard notamment aux difficultés financières rencontrées par cette dernière, la question est sur toutes les lèvres : Etihad Airways dira t-elle adieu à l’Airbus A380 ?

En mars 2020, la compagnie aérienne basée à Abu Dhabi clouait au sol sa sous-flotte de super jumbo. En effet, compte tenu de l’importante diminution de la demande en transport aérien, Etihad prenait il y a tout juste un an la lourde décision d’immobiliser ses 10 A380 impactant ainsi 5 destinations de son réseau : Londres, New York, Paris, Seoul et Sydney. Pourtant, quelques mois plus tard, en mai 2020, la compagnie aérienne se voulait rassurante pour l’avenir en rappelant l’importance de cet appareil dans sa stratégie de développement.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Après plusieurs mois d’hésitations, la situation est désormais un peu plus clair. En effet, au détour d’une interview, Tony Douglas, le Président-directeur général d’Etihad depuis janvier 2018, annonçait le très probable retrait de ses Airbus A380.

« Nous avons maintenant pris la décision stratégique d’immobiliser les A380. Je suis désormais certain qu’il est très probable que nous ne les verrons plus opérer chez Etihad Airways. » – Tony Douglas, Président-directeur général d’Etihad.

Si la citation est alambiquée, l’avenir de l’A380 chez Etihad semble être définitivement arrêté.

Pour mémoire, la jeune flotte de super jumbo d’Etihad (avec une moyenne d’âge de 5 ans) compte 10 appareils actuellement stockés et parqués depuis plusieurs mois.

La fin d’une aventure premium ?

On le sait, les temps sont durs pour Etihad Airways.

En effet, la compagnie aérienne d’Abu Dhabi n’a eu de cesse de réévaluer sa stratégie pour ne pas sombrer. Compte tenu du non-intérêt qu’elle a suscité à sa consoeur des Émirats Arabes Unis, EmiratesEtihad n’a pas d’autre choix que de de sortir seule du bourbier dans lequel elle s’était empêtrée. Ainsi, ces derniers mois, nous avons pu assister à une série d’annonce en provenance d’Abu Dhabi quant à la nouvelle gestion de la compagnie aérienne : licenciement de la surpopulation de pilotesfermetures de routes jugées à pertes, réduction de certaines activités cargo, vente de son immobilier (avec, par exemple, la fermeture des salons de Paris Charles de Gaulle et Londres Heathrow). Il ne faut pas oublier que depuis, a minima, l’année écoulée, Etihad Airways a surtout renié sur la qualité afin de réduire ses pertes abyssales.

Avec les faillites en cascade, on comprends que les compagnies en difficulté tente de rationaliser les coûts, coûte que coûte, même si le prix à payer n’est autre que l’insatisfaction des passagers ou la dévaluation de leur image de marque.

Le fait de dire adieu à l’Airbus A380 mettra définitivement un terme à l’allure premium d’Etihad Airways. Jusqu’à présent, The Residence demeurait le va-tout de la compagnie aérienne d’Abu Dhabi.

Sans cette classe de voyage à part, Etihad perdra incontestablement de sa superbe …

Conclusion.

Il est désormais peu probable d’imaginer qu’Etihad Airways revienne sur sa décision.

La crise provoquée par la pandémie de coronavirus aura eu raison d’un A380 déjà malmené par les graves difficultés financières de la compagnie aérienne d’Abu Dhabi.

Le retrait de ces superbes avions mettra un coup d’arrêt brusque et définitif aux velléités d’Etihad de s’imposer comme une grande parmi les grandes …

Tyler.

x
BoardingArea