Actualité Les Dossiers de Tyler Birth

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Singapore Airlines, un renouveau prometteur ! (Première partie)

Publié par Tyler Birth

Première partie – Le réseau et la flotte au coeur du renouveau de la compagnie aérienne
Deuxième partie – Rencontre avec Franklin Auber, Directeur Marketing et Communication France de Singapore Airlines
Troisième partie – À bord du Boeing 787-10 de Singapore Airlines en Business
Quatrième partie – La nouvelle classe Affaires de Singapore Airlines à bord de l’Airbus A380
Cinquième partie – « Book the Cook », l’offre de restauration à la carte de Singapore Airlines
Sixième partie – Le centre de formation des équipages de Singapore Airlines en images

Le réseau et la flotte au coeur du renouveau de la compagnie aérienne

2018 a été une année faste pour Singapore Airlines. La compagnie aérienne de Singapour a jalonnée l’année écoulée de livraisons de nouveaux avions visant à renouveler sa flotte et à améliorer l’expérience vécue à bord par ses passagers. La nouvelle flotte, plus moderne, permet à la compagnie aérienne d’introduire de nouveaux produits à bord (comme notamment la nouvelle Business à bord de l’Airbus A380) mais également d’améliorer les performances de Singapore Airlines (avec des appareils de dernières générations, plus efficaces, plus efficients). De plus, ces nouveaux avions (et plus particulièrement avec l’arrivée de l’Airbus A350ULR) permettent de renouer avec les vols les plus longs du monde, à l’instar du SingapourNew York (1er) et du SingapourLos Angeles (3e) ; vols stoppés par le passé en raison de leur rentabilité discutée.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Toulouse – Airbus Delivery Center

En 2018, la compagnie aérienne n’a pas manqué de mettre à l’honneur ses nouvelles cabines à l’occasion d’un spot publicitaire très réussi.

La flotte.

À ce jour, Singapore Airlines exploite une flotte de 123 appareils. Celle-ci est composée de :

  • 19 Airbus A380
  • 32 Airbus A350
  • 19 Airbus A330 (toutes versions confondues)
  • 45 Boeing 777 (toutes versions confondues)
  • 8 Boeing 787-10

Crédit : FlightRadar24

Par ailleurs, Singapore Airlines s’apprête à recevoir dans les prochaines années 94 avions supplémentaires :

  • 35 Airbus A350 (sur une commande globale de 67 avions)
  • 39 Boeing 787-10 (sur une commande globale de 47 avions)
  • 20 Boeing 777-9 (correspondants à la commande globale)

Pour mémoire, la compagnie aérienne de Singapour est le deuxième plus gros client de la famille A350XWB avec 67 avions en commande. Elle se positionne derrière Qatar Airways qui compte 76 appareils commandés dont 37 Airbus A350-1000. Si Singapore Airlines n’a pas été cliente de la version rallongée du dernier né de l’avionneur européen, elle n’en demeure pas moins compagnie de lancement (et seule cliente actuellement) de la version ultra long range de l’appareil.

 

La flotte de Singapore Airlines enregistre une moyenne d’âge de 7 ans (environ). Cette moyenne (très honorable) est bonifiée par la présence récente des Airbus A350 (dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les un an et demi) et Boeing 787 (dont la moyenne d’âge est inférieure à un an) au sein de la flotte.

Crédit : AirFleets

Les nouvelles cabines à bord de l’Airbus A380.

Le 13 décembre 2017, Singapore Airlines recevait son premier Airbus A380 flambant neuf équipé des nouvelles cabines de voyage.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Airbus – Delivery Center

La compagnie aérienne de Singapour, aussi connue comme la compagnie de lancement du Super Jumbo de l’avionneur européen, compte aujourd’hui 19 appareils en flotte. Le très gros porteur dessert actuellement depuis Singapour les aéroports de FrancfortHong KongLondres HeathrowMelbourneMumbaiNew DelhiNew YorkOsakaPékinShanghai ou encore Zurich. Par ailleurs, Paris est bien entendu une destination également desservie par l’Airbus A380 de Singapore Airlines.

Singapore Airlines s’étant engagée à restituer les 5 premiers A380 qu’elle avait reçu pour les remplacer par de nouveaux appareils, au total ce sont 19 Airbus 380 qui seront équipés des nouvelles cabines de voyage (sachant que les produits ont fait leur début sur 5 appareils neufs que l’avionneur européen a livré ces derniers mois).

Crédit : FlightRadar24

Le dernier appareil a avoir intégré la flotte est l’Airbus A380 immatriculé 9V-SKZ.

Crédit : FlightRadar24

S’il a effectué son premier vol le 13 février 2018, celui-ci a été livré à Singapore Airlines le 27 juillet 2018.

Crédit : AirFleets

Désormais, l’Airbus A380 de Singapore Airlines compte 471 sièges, répartis en 4 classes de voyage. Ainsi, on retrouve :

  •  6 suites en First
  •  78 sièges en Business
  • 44 sièges en Premium 
  • 343 sièges en Economy.

Une nouveauté d’importance : la First passe désormais du pont principal au pont supérieur. Par ailleurs, Singapore Airlines a fait le choix de réduire de moitié d’accueil de sa Première classe puisque celle-ci passe de 12 à 6 sièges. En revanche, l’espace individuel dévolu aux passagers First est en augmentation de pas moins de 60% ! 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Airbus A380 Singapore Airlines – First class

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Airbus A380 Singapore Airlines – First class

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Airbus A380 Singapore Airlines – First class

Mais ces nouveaux appareils embarquent également la nouvelle Business de Singapore Airlines.

Si l’ancien siège était encore de très bonne facture (nous vous invitons à relire notre voyage à bord de l’A380 équipé des anciennes cabines) …

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Singapore Airlines s’est réinventée avec son nouveau siège !

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

En revanche, la cabine est passée de 86 sièges en Business à 78.

Nous aurons l’occasion de (re)découvrir la classe Affaires de Singapore Airlines à l’occasion de ce dossier, lors d’un vol entre Singapour et Londres Heathrow (article 4).

L’arrivée du Boeing 787-10 au sein de la flotte.

Fin mars 2018, Singapore Airlines recevait son premier Boeing 787-10.

La compagnie aérienne de Singapour a été compagnie de lancement de la version la plus longue du Dreamliner de Boeing.

Cet avion permet d’accueillir jusqu’à 337 passagers à son bord répartis en deux classes de voyage :

  • 36 en Business
  • 301 en Economy

Crédit : SeatGuru

Dans le même esprit que la Business embarquée à bord de l’A380, le siège Affaires a fière allure.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Boeing 787-10 Business class

Ce nouvel avion est principalement affecté aux dessertes régionales. Ainsi, on retrouve les 8 Boeing  787-10 actuellement en flotte sur les liaisons effectuées depuis Singapour vers le Japon, les Philippines, Taïwan, la Thaïlande, l’Inde, l’Indonésie, le Vietnam ou encore l’Australie.

Crédit : FlightRadar24

Nous aurons également l’occasion de découvrir cet appareil en vol, à l’occasion d’un aller – retour entre Singapour et Perth (en Australie) en Business (article 3 du dossier).

L’Airbus A350ULR.

En février 2018le premier Airbus A350-900ULR sortait de la chaîne finale d’assemblage à Toulouse.

ULR pour Ultra Long Range, cet appareil de la famille A350XWB est en mesure de « voler plus loin que tous les autres avions commerciaux » soit 20 heures ou près de 18 000 kilomètres.

Fabrice Brégier, l’ancien patron d’Airbus, s’était exprimé à ce propos lorsque le projet n’en était encore qu’à ses balbutiements.

Le système de carburant de l’A350-900ULR a été modifié par l’avionneur européen, augmentant ainsi la capacité d’emport de 24 000 litres (désormais à 165 000 litres contre 141 000 litres pour l’A350-900, soit 17% supplémentaires), sans avoir besoin de réservoirs de carburant supplémentaires en soute.

Par ailleurs, des améliorations ont également été apportées sur l’aérodynamisme de l’appareil avec notamment des winglets élargis.

Ainsi, l’ensemble de ces améliorations et innovations technologiques permettent aux compagnies aériennes opératrices (actuellement, Singapore Airlines uniquement) de cette version de l’Airbus A350 de réduire de 25% leur consommation en carburant et émissions en dioxyde de carbone.

Avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 280 tonnes, selon les données du constructeur, l’A350-900ULR peut voler plus de 20 heures sans escale.

Crédit : Airbus

Le premier vol de l’appareil s’est déroulé en avril 2018 et sa livraison à Singapore Airlines a été actée le 22 septembre 2018.

Sur les 67 Airbus A350 commandés par Singapore Airlines, 7 sont des Ultra Long Range.

À l’instar de l’appareil immatriculé 9V-SGA, ces Airbus A350-900ULR sont dédiés aux activités très long courrier de la compagnie aérienne. Actuellement, la compagnie aérienne opère 6 des 7 avions commandés (9V-SGA, 9V-SGB, 9V-SGC, 9V-SGD, 9V-SGE et 9V-SGF).

Crédit : FlightRadar24

Ces avions ont la particularité d’être bi-classe et de n’offrir qu’un produit Business et un produit Premium Economy à bord.

Ainsi, les Airbus A350-900ULR peuvent accueillir jusqu’à 161 passagers répartis comme suit :

  • 93 en Business
  • 68 en Premium

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Le réseau : projecteur sur les États-Unis.

New York, Los Angeles, et San Francisco.

Singapore Airlines avait notamment annoncé l’an passé la reprise de la route la plus longue du monde, reliant Singapour à New York en moins de 19 heures.

En effet, la compagnie aérienne de Singapour avait cessé cette desserte en novembre 2013 tandis qu’elle exploitait, à l’époque, un Airbus A340-500 entièrement configuré en Business sur la ligne.

Crédit : Singapore Airlines

Depuis le 18 octobre 2018, seulement quelques jours après son retour sur l’axe, Singapore Airlines propose une desserte quotidienne de la plateforme de Newark depuis Singapour.

Crédit : Singapore Airlines

Cette fois-ci, et afin de maximiser la rentabilité de cette ligne, Singapore Airlines positionne les Airbus A350-900ULR, spécialement dédiés aux dessertes très longs courriers, sur cet axe. La configuration judicieuse de l’appareil (uniquement avec des sièges haute-contribution) permet(tra) aisément de faire vivre la ligne.

Mais ce n’est pas tout.

En effet, depuis Singapore Airlines a récemment réouvert la desserte de Los Angeles depuis Singapour mais également inauguré le vol SingapourSan Francisco en direct.

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

La ligne permettant de relier New York depuis Singapore est ainsi redevenu la route aérienne la plus longue du monde, tandis que la ligne Singapore – Los Angeles a décroché en ce début d’année la troisième place aux côtés de United qui dessert la destination en Boeing 787 Dreamliner.

Seattle.

Singapore Airlines lancera une nouvelle destination aux États-Unis à la rentrée 2019. En effet, les vols seront lancés à compter du 3 septembre 2019. Les vols seront exploités trois fois par semaine dans un premier temps puis quatre fois par semaine en octobre 2019.

Après Houston, Los Angeles, New York et San Francisco, Seattle deviendra la cinquième ville des États-Unis du réseau de la compagnie aérienne de Singapour et la quatrième ville à être desservie par des vols sans escale au départ de Singapour.

Vers Seattle, située dans l’État de Washington, Singapore Airlines n’a pas besoin d’utiliser son Airbus A350-900ULR puisque la distance qui sépare les deux villes n’est « que » de 8 000 miles environ. À noter cependant que même San Francisco et Los Angeles n’exploitent pas à plein régime les possibilités de l’appareil.

Copyright © 1996-2019 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Ainsi, le vol sera opéré en A350-900, pouvant accueillir jusqu’à 253 passagers à son bord :

  • 42 en Business
  • 24 en Premium Economy
  • 187 en Economy

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Un Airbus sur les terres de Boeing, c’est cocasse ! 😉

 

À suivre > Deuxième partie – Rencontre avec Franklin Auber, Directeur Marketing et Communication France de Singapore Airlines

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x