Les activités d’Air Canada ont fortement été touchées par la crise du coronavirus. La compagnie aérienne, à l’instar de ses consoeurs, a été contrainte de suspendre l’exploitation de son réseau, d’immobiliser la quasi-totalité de sa flotte, et d’annoncer le licenciement d’une partie de ses effectifs. Indépendamment un retour de la demande à un niveau d’avant-crise prévu à l’horizon 2023, Air Canada a d’ores et déjà annoncé la reprise progressive de son programme de vol cet été avec 100 destinations.

Une reprise progressive.

Hier, la compagnie aérienne nord-américaine publiait, sur ses réseaux sociaux, une vidéo promotionnelle afin d’annoncer la reprise progressive de ses vols cet été. Esthétiquement très réussie, Air Canada affichait, avec cette réalisation, sa résilience, portée dès les premières heures de la crise par l’espoir.

« Nous avons tous été durement touchés, plus que nous n’aurions pu l’imaginer. Mais nous sommes résiliants, capables de nous adapter, toujours prêts à aider, et tournés vers l’avenir. Parce que nous sommes des penseurs, des bâtisseurs, des explorateurs. Et nous sommes prêts. Prêts pour le décollage. »

 

 

La reprise progressive des vols s’étale sur les 6 prochains mois. À la fin de l’été, Air Canada desservira un réseau de 97 destinations à travers le monde (contre 220 en comparaison avec l’an passé).

Actuellement, Air Canada s’envole vers 34 destinations (y compris domestiques). Mais le nombre de routes rouvertes sera porté à 58 dès le mois de juin 2020 (en incluant les routes canadiennes).

Vers les États-Unis, son voisin, la compagnie aérienne membre de Star Alliance dessert :

  • Boston
  • Chicago
  • New York (LaGuardia) 
  • Los Angeles
  • San Francisco
  • Washington

D’autres destinations américaines seront ajoutées au réseau à partir du 22 juin 2020 dès lors que les mesures gouvernementales seront assouplies et que la demande se fera ressentir.

Dès juin 2020, Air Canada reprendra certaines routes internationales également :

  • Toronto et Montréal à Francfort
  • Toronto, Montréal et Vancouver à Londres
  • Toronto à Zürich
  • Toronto et Vancouver à Tokyo
  • TorontoTel Aviv
  • MontréalParis
  • MontréalBruxelles
  • VancouverHong Kong
  • VancouverSéoul

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Par ailleurs, et sous réserve de l’évolution des mesures gouvernementales, Air Canada pourrait ajouter à son réseau estival les routes suivantes :

  • Montréal et Toronto Athènes
  • Montréal et Toronto Rome
  • Montréal Genève
  • Toronto Munich
  • Toronto Lisbonne
  • Toronto Amsterdam
  • Calgary Francfort
  • Vancouver Shanghai  

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Pour la compagnie aérienne canadienne, c’est la demande qui justifie la réouverture de ces routes.

« Air Canada a mis en place un programme de vol restreint offrant un choix de près de 100 destinations au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Alors que nous sortons de la pandémie de coronavirus, au cours de laquelle jusqu’à 95% de nos vols ont cessé d’être opérés et qui nous a permis de voler vers moins de la moitié des destinations de notre réseau en comparaison avec l’année dernière, nos clients expriment leur désir de voyager, où il est sûr de le faire. En conséquence, nous ouvrons progressivement des vols à la vente pour l’été et au-delà alors que nous reconstruisons notre réseau, tirant parti de notre solide position de compagnie aérienne mondiale. Air Canada est prêt pour le décollage et nous avons hâte d’accueillir nos clients à bord » – Lucie Guillemette, CCO d’Air Canada.

Crédit : Open Jaw Québec

Conclusion.

Air Canada a intelligemment conçu son réseau estival.

En se focalisant sur des destinations fortement soutenues par Star Alliance (à l’instar de Francfort, Hong Kong, Londres, ou encore Athènes), la compagnie aérienne permet à ses passagers de profiter de multiples correspondances là où il sera possible de le faire.

Indépendamment de ces routes fraichement annoncées, c’est aussi et surtout les mesures gouvernementales qui donneront la cadence des vols et qui permettra ou non le succès des remplissages.

En effet, tous ne seront pas autorisés à voyager entièrement librement.

En revanche, la CCO d’Air Canada évoque d’ores et déjà la sortie de pandémie de coronavirus : un signe d’espoir non négligeable pour l’industrie tout entière.

Tyler.

x
BoardingArea