Actualité Brève

Qatar Airways commercialiserait désormais un accès au salon First à Hamad International !

Publié par Tyler Birth

Derrière le salon Air France La Première à Paris Charles de Gaulle (probablement indétrônable), le salon First Al Safwa de Qatar Airways à Doha – dans un style totalement différent – est très certainement mon salon d’aéroport préféré. Ainsi, en juillet dernier, l’organisme de notation britannique Skytrax décernait à la compagnie aérienne nationale du Qatar le titre de meilleur salon de Première classe au monde. Quelques jours après l’attribution de ce prix, nous avions eu le plaisir de vous présenter sous toutes les coutures ce salon d’exception.

Qatar Airways a un mode de fonctionnement très exclusif pour ses salons aéroportuaires. Sur certaines plateformes, à l’instar de Paris, seuls les passagers Business ou First peuvent accéder dans les salons Qatar Airways. Ainsi, les passagers upgradé (y compris en payant) ou les passagers à statuts, sont redirigés vers des salons non-flagship avec, bien entendu, une qualité de prestation différente.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / Qatar Airways Premium lounge Paris CDG

Le salon First Al Safwa a également des conditions d’accès très spécifiques ; ce qui est à mon sens normal afin de préserver l’intimité des passagers et la quiétude du lieu.

Seuls les passagers titulaires d’un titre de transport de Première classe vers une destination du réseau Qatar Airways (international ou régional), opéré par un vol de la compagnie à l’oryx, peuvent prétendre avoir accès à ce lounge aéroportuaire. Ainsi, les passagers concernés se limitent à ceux qui voyagent à bord de l’Airbus A380

… ou ceux qui s’envolent vers une destination régionale en First, également.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent / First regional Qatar Airways

Mais depuis le blocage du Qatar par une coalition de pays du Golfe, les vols régionaux bi-classe (First et Economy) ne sont plus très nombreux. On pense notamment à l’arrêt des vols vers l’Égypte. Et le salon est souvent désert, d’autant plus que celui-ci est grand. Très grand.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Il semblerait, d’après le forum FlyerTalk et notre confrère One Mile At A Time que Qatar Airways commercialise actuellement des accès au salon First Al Safwa.

Quant au tarif, il semblerait que celui-ci défie toute concurrence. En effet, la compagnie à l’oryx offrirait l’accès à son salon First au tarif de 250 QAR soit à peine 60 EUR.

Une somme dérisoire lorsque l’on connait la qualité des prestations offertes au Al Safwa.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Crédit : The Travelers Club / Do not use without consent / Al Safwa First class lounge – Doha

Attention cependant.

Qatar Airways n’a pas ouvert les vannes de manière illimitée.

En effet, quelques restrictions semblent s’appliquer :

  • l’accès est réservé à une sélection de passagers Business uniquement (et non Economy)
  • il s’agirait de passagers s’étant acquittés d’un billet Business (ne concerne donc pas les passagers upgradé de l’Economy à la Business)
  • il serait possible que l’accès ne soit pas possible aux titulaires d’un billet prime Business

Le compagnie aérienne de Doha n’est pas la seule à appliquer un tel niveau de restriction. Par exemple, le salon Air France La Première est également difficilement accessible hors voyage en Première classe (à juste titre) et l’accès s’échange contre plusieurs centaines d’euros.

Conclusion.

Je suis toujours très partagé avec les accès payants pour les salons de Première classe.

Certes, ils font rentrer de l’argent dans les caisses de la compagnie et permettent une utilisation un peu plus intensive de l’espace et du personnel affecté à son exploitation. Qatar Airways fonctionne en effet en sous régime sur le salon Al Safwa de l’aéroport international Hamad.

Mais ces espaces privilégiés, où l’on y accède grâce à un billet généralement très onéreux (en argent ou en miles) doivent rester confidentiels. Le tarif proposé pour y accéder ne doit pas être déraisonné au risque de dévaluer le lounge.

Malgré un tarif visiblement très bas, Qatar Airways a ajouté plusieurs restrictions, à mon sens nécessaires.

Il est probable que la compagnie aérienne retire ces accès payants – qui semblent être temporaires – dès lors que le blocage appartiendra au passé et que la fréquentation du salon augmentera de nouveau.

Car à ce tarif, il est certain que Qatar Airways ne cherche pas à faire rentrer de l’argent dans les caisses ! 😉

Tyler.

(HT :FlyerTalk et One Mile At A Time)

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x
BoardingArea