La crise économique qui a découlé de la pandémie du coronavirus a fortement impacté les compagnies aériennes et leurs opérations. Très rapidement, ces dernières ont été confrontées à l’impossibilité de voler. Nombreuses sont les compagnies qui ont cloué au sol l’intégralité de leur flotte tandis que d’autres ont tout de même été en mesure d’assurer soit des vols de rapatriement soit une desserte minimum de leur réseau. Qatar Airways a été omniprésente pendant cette crise, travaillant conjointement avec les gouvernements nationaux (y compris la France) pour rapatrier les voyageurs bloqués aux quatre coins du monde ou transporter du matériel médical indispensable.

Un réseau qui reprend progressivement des couleurs.

Avant la crise, et malgré le blocage illégal du pays, Qatar Airways offrait à ses clients un réseau de plus de 160 destinations à travers le monde. Avec la fermeture progressive des frontières, la compagnie aérienne basée à Doha a été contrainte d’ajuster son programme de vols tout en permettant cependant à ses avions de rapatrier vers leur pays d’origine les voyageurs bloqués et de transporter du matériel médical.

« Tout au long de cette crise, nos passagers ont été au centre de nos préoccupations. Notre compagnie aérienne a mis en place des pratiques d’hygiène de pointe et des politiques commerciales permettant à nos clients de réserver et de voyager en toute confiance. Nous avons maintenu un réseau flexible et agile afin d’aider à ramener plus d’un million de personnes à la maison via notre hub ultra-moderne de Doha et à transporter plus de 100 000 tonnes de fournitures médicales et d’aides essentielles là où elles sont nécessaires. » – Akbar Al Baker, Président-directeur général du groupe Qatar Airways.

Actuellement, Qatar Airways opère 150 vols par semaine vers 33 destinations. La compagnie aérienne, sous réserve des approbations gouvernementales, prévoit une reprise progressive de ses dessertes entre mai et juin 2020.

Ainsi, d’ici à la fin du mois de mai, Qatar Airways effectuera 250 vols par semaine (soit 100 de plus qu’aujourd’hui) vers 52 destinations (soit 19 de plus qu’aujourd’hui). D’ici à la fin du mois de juin, la compagnie aérienne aura augmenté, une fois de plus, ses fréquences hebdomadaires afin de proposer jusqu’à 400 vols par semaines vers 80 destinations.

En juin, Qatar Airways proposera :

  • 115 vols par semaine vers 23 destinations européennes
  • 23 vols par semaine vers 4 destinations américaines
  • 69 vols par semaine vers 14 destinations moyenne-orientales 
  • 28 vols par semaine vers 6 destinations africaines
  • 189 vols par semaine vers 33 destinations asiatiques

L’Europe et l’Asie sont les deux continents qui retrouveront rapidement une disponibilité en vols de la compagnie à l’oryx.

Avant l’été, Qatar Airways devrait pouvoir desservir les villes suivantes :

  • En Afrique : Addis Ababa (ADD), Cape Town (CPT), Johannesburg (JNB), Lagos (LOS), Nairobi (NBO), Tunis (TUN)
  • Aux Amériques : Chicago (ORD), Dallas (DFW), Sao Paulo (GRU), Montréal (YUL)
  • En Asie-Pacifique : Guangzhou (CAN), Hong Kong (HKG), Séoul (ICN), Tokyo (NRT), Pékin (PEK), Shanghai (PVG), Bangkok (BKK), Jakarta (CGK), Kuala Lumpur (KUL), Manile (MNL), Singapore (SIN), Ahmedabad (AMD), Amritsar (ATQ), Bangalore (BLR), Bombay (BOM), Calicut (CCJ), Kolkata (CCU), Colombo (CMB), Kochi (COK), Dhaka (DAC), New Delhi (DEL), Goa (GOI), Hyderabad (HYD), Kathmandu (KTM), Chennai (MAA), Male (MLE), Trivandrum (TRV), Islamabad (ISB), Karachi (KHI), Lahore (LHE), Melbourne (MEL), Perth (PER), Sydney (SYD)
  • En Europe : Athène (ATH), Budapest (BUD), Moscou (DME), Istanbul (IST), Amsterdam (AMS), Stockholm (ARN), Barcelona (BCN), Bruxelles (BRU), Paris (CDG), Copenhague (CPH), Dublin (DUB), Edinburgh (EDI), Rome (FCO), Francfort (FRA), Londres (LHR), Madrid (MAD), Manchester (MAN), Munich (MUC), Milan (MXP), Oslo (OSL), Berlin (TXL), Vienna (VIE), Zurich (ZRH)
  • Au Moyen-Orient : Amman (AMM), Beyrouth (BEY), Baghdad (BGW), Basra (BSR), Erbil (EBL), Téhéran (IKA), Sulaymaniyah (ISU), Kuwait (KWI), Mascate (MCT), Mashad (MHD), Najaf (NJF), Sohar (OHS), Salalah (SLL), Shiraz (SYZ)

Qatar Airways prévoit d’ajouter de nouvelles destinations à partir de fin juin 2020.

« Alors que nous suivons quotidiennement les indicateurs mondiaux du secteur du transport, nous continuons de nous concentrer sur notre mission – comment nous pouvons permettre la mobilité de nos clients et leur fournir une connectivité transparente vers leur destination finale. Nous avons établi un fort niveau de confiance avec les passagers, les gouvernements, le commerce et les aéroports en tant que partenaire fiable pendant cette crise et nous avons l’intention de continuer à remplir cette mission à mesure que nous élargissons progressivement notre réseau. » – Akbar Al Baker, Président-directeur général du groupe Qatar Airways.

Nul doute que la compagnie aérienne nationale du Qatar a su se démarquer, avec brio, de ses consoeurs du Moyen-Orient pendant cette crise en adoptant notamment une politique complètement différente de celles d’Emirates, Etihad Airways ou encore Oman Air.

Conclusion.

Dès le départ, le Président-directeur général du groupe Qatar Airways affirmait que la situation reviendrait progressivement à la normale dès lors que la crise du coronavirus faiblira. Akbar Al Baker a visiblement toujours eu une entière confiance dans le secteur du transport aérien.

Pour l’heure, la compagnie aérienne prévoit de desservir 80 destinations sur le globe avant l’été. Avant la crise, Qatar Airways opérait deux fois plus de routes.

Bien entendu, les prévisions demeurent susceptible d’évoluer en fonction des décisions gouvernementales quant à la réouverture des frontières notamment. Néanmoins, Qatar Airways prévoit déjà d’ajouter de nouvelles destinations au 80 annoncées avant le début de la pointe été.

Tyler.

x
BoardingArea