Incontestablement, Qatar Airways a été l’une des rares compagnies aériennes à ne jamais avoir arrêté ses vols long-courriers au plus fort de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus. Ainsi, pendant cette période, outre ses très nombreux vols de rapatriement, la compagnie aérienne basée à Doha opérait déjà un réseau de 30 destinations régulières incluant la desserte quotidienne de Paris Charles de Gaulle. Aujourd’hui, tandis que les restrictions en matière de déplacement s’assouplissent progressivement, Qatar Airways propose désormais des vols réguliers vers 85 destinations. Mais à l’heure où le secteur du transport aérien traverse une importante crise de confiance, la compagnie aérienne qatarie s’efforce d’accompagner l’augmentation croissant du nombre de ses vols internationaux d’un arsenal de mesures sanitaires permettant aux voyageurs du monde entier de se déplacer sereinement. Ainsi, Qatar Airways a rapidement déployé son nouveau protocole global (tenue des équipages, protections pour les voyageurs, catering, …) pour garantir la sécurité de tous : #TravelWithConfidence (« voyagez en toute confiance »).

Paris : une des 33 destinations maintenue par Qatar Airways au climax de la crise.

Paris est une destination d’importance pour Qatar Airways.

Si Nice, la deuxième destination tricolore de la compagnie aérienne a été temporairement suspendue (elle reprendra à compter du mois d’octobre 2020 à raison de 5 vols hebdomadaires en Airbus A319), la capitale française a toujours été, y compris au plus fort de la crise, desservie depuis Doha. Ainsi, même lorsque Qatar Airways ne proposait qu’un réseau de 33 destinations au deuxième trimestre de l’année, ses avions ont continué de se poser sur le tarmac de Charles de Gaulle (à raison d’un vol par jour).

Aujourd’hui, depuis et vers Paris, Qatar Airways propose deux vols réguliers en quotidien :

  • Le vol QR41 quitte le Qatar à 1h45 et se pose à Paris à 7h40. Le vol retour QR42 est prévu au départ de France à 9h10 avec une arrivée à Doha à 16h40
  • Le vol QR39 quitte le Qatar à 7h45 et se pose à Paris à 13h40. Le vol retour QR40 est prévu au départ de France à 15h15 avec une arrivée à Doha à 22h55

Copyright © 1996-2020 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Eu égard à la fermeture temporaire par Paris Aeroport du Terminal 1 de Charles de Gaulle, Qatar Airways s’est temporairement installée au Terminal 2E. Ses vols vers Doha partent du Hall K au même titre que les vols long-courriers d’Air France, par exemple.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

La compagnie aérienne y a installé ses quartiers selon son mode de fonctionnement traditionnel, de l’enregistrement à l’embarquement.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Au sol, à Charles de Gaulle, toutes les mesures sanitaires sont prises afin de limiter les interactions avec le personnel de la compagnie aérienne et ainsi éviter tout risque éventuel de contamination.

Un réseau de 85 destinations.

Avant la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus, Qatar Airways desservait plus de 160 destinations à travers le monde. Avec la fermeture progressive des frontières, la compagnie aérienne basée à Doha a été contrainte d’ajuster son programme de vols tout en permettant cependant à ses avions de rapatrier vers leur pays d’origine les voyageurs bloqués et de transporter, par exemple, du matériel médical.

Désormais, la compagnie aérienne reprend des vols vers un peu plus de la moitié des destinations qu’elle desservait avant cette crise mondiale.

D’ici la mi-septembre, Qatar Airways assurera plus de 650 vols hebdomadaires vers plus de 85 destinations, offrant ainsi des liaisons vers davantage de destinations mondiales que toute autre compagnie aérienne. En effet, pour l’heure, la compagnie qatarie entend bien demeurer leader en matière de connectivité.

« Nous sommes fiers d’être la première compagnie aérienne mondiale à relier les voyageurs au monde, en exploitant l’une des flottes les plus jeunes, les plus économes en carburant et les plus durables. La reconstruction progressive de notre réseau a été axée sur le renforcement des connexions entre notre hub de Doha et les principales destinations mondiales (…) La reprise des voyages internationaux prendra du temps, mais le retour à plus de 50 % de notre réseau pré-COVID-19 est une étape importante. Il est essentiel de rétablir la confiance des passagers (…) En continuant à voler pendant la pandémie, nous avons gagné la confiance des passagers en tant que compagnie fiable. Nous avons ramené plus de passagers internationaux chez eux que toute autre compagnie aérienne pendant cette pandémie. Il y a encore des millions de personnes qui n’ont pas vu leurs amis et leur famille depuis des mois et notre réseau en pleine expansion leur permet de rentrer chez eux ou de voyager pour voir leurs proches. » – Akbar al Baker, Président-directeur général du groupe Qatar Airways.

Au cours du mois de septembre 2020, Qatar Airways reprendra ses vols vers :

  • Sialkot (3 vols hebdomadaires depuis le 1er septembre)
  • Houston (3 vols hebdomadaires depuis le 2 septembre, puis 4 à partir du 15 septembre)
  • Katmandou (1 vol hebdomadaire depuis le 5 septembre)
  • Mogadiscio (3 vols hebdomadaires à partir du 6 septembre)
  • Philadelphie (3 vols hebdomadaires à partir du 16 septembre)

Indépendamment de ces (ré)ouvertures de routes, la compagnie aérienne augmente également ses fréquences vers de nouvelles destinations ce mois-ci :

  • Ankara (en quotidien depuis le 1er septembre)
  • Londres Heathrow (4 vols quotidiens depuis le 1er septembre)
  • New York JFK (2 vols quotidiens depuis le 1er septembre)
  • Sulaymaniyah (en quotidien depuis le 2 septembre)
  • Bagdad et Erbil (11 vols hebdomadaires depuis le 3 septembre)
  • Bassorah (en quotidien depuis le 2 septembre)
  • Djibouti (6 vols hebdomadaires à partir du 6 septembre)
  • Ho Chi Minh Ville (en quotidien à partir du 15 septembre)

Le réseau de Qatar Airways reprend des couleurs !

Une flotte jeune et moderne.

Si Qatar Airways a, dès le début de la crise, maintenu un nombre conséquent de vols afin de rapatrier notamment les voyageurs bloqués aux quatre coins du monde et s’est très rapidement imposée comme un soutien inconditionnel aux gouvernements qui ont fait appel à elle afin de ramener à eux leurs ressortissants coincés, elle été contrainte d’immobiliser une partie de sa flotte au plus fort de la crise. On se souvient de l’impressionnante vidéo tournée à l’aéroport international de Doha montrant de nombreux appareils cloués au sol.

Tandis que les restrictions en matière de déplacement s’assouplissent progressivement, Qatar Airways étoffe son réseau international. Néanmoins, certains avions, jugés par cette dernière moins responsables sur le plan commercial et environnemental, demeurent, pour une durée indéterminée, stationnés dans son hub de Doha.

La flotte diversifiée d’avions plus économes en carburant a permis au transporteur qatari d’opérer, en continu pendant la crise, avec des avions adaptés aux nouvelles conditions du marché. Ainsi, Qatar Airways s’appuie désormais sur une flotte d’appareils de dernière génération pour desservir les 85 destinations de son réseau.

Un benchmark interne à la compagnie aérienne a révélé que sa flotte d’Airbus A350 consommait près de la moitié de carburant en moins par « heure bloc » par rapport à l’Airbus A380. L’impact de la crise du coronavirus sur la demande en voyages a conduit Qatar Airways a prendre la décision commercialement et écologiquement responsable de clouer au sol sa flotte d’Airbus A380 (en raison notamment des coûts en matière de carburant et des importantes émissions en dioxyde de carbone associés à l’exploitation de cet avion en particulier eu égard à la demande actuelle).

Ainsi, Qatar Airways a immobilisé sa flotte de 10 Airbus A380 pour les raisons environnementales et commerciales évoquées, préférant faire voler ses 49 Airbus A350 (y compris tous ses A350-1000) ainsi que ses 30 Boeing 787-8.

Crédit : The Travelers Club

Avec une flotte d’avions modernes et durables, tels que l’Airbus A350 et le Boeing 787, qui opère la majorité du réseau actuel, Qatar Airways continue d’offrir aux passagers une solution responsable pour leurs voyages. – Akbar al Baker, Président-directeur général du groupe Qatar Airways.

Pour mémoire, l’Airbus A350-1000 de Qatar Airways offre 46 sièges en Business et 281 sièges en Economy, l’Airbus A350-900 offre quant à lui 36 sièges en Business et 247 sièges en Economy. Par ailleurs, la compagnie aérienne propose son produit d’excellence en classe Affaires à bord de ce type avion : la Qsuite.

Nous avons eu le plaisir de (re)découvrir lors du vol de livraison du premier Airbus A350-1000 de Qatar Airways entre Toulouse et Doha.

Le Boeing 787-8, quant à lui, peut transporter jusqu’à 254 passagers avec 22 sièges en Business et 232 en cabine Economy.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Un protocole adapté aux nouvelles mesures sanitaires.

Le secteur du transport aérien subit actuellement la plus importante crise de confiance de son histoire. Il ne suffit pas aujourd’hui de proposer des avions et des destinations pour faire revenir dans les airs les voyageurs du monde entier. Compte tenu de la situation sanitaire mondiale instable, Qatar Airways a été contrainte de s’adapter afin de redonner confiance aux passagers tout en les protégeant ainsi que ses employés.

Si, en mai 2020, la compagnie aérienne basée à Doha avait présenté ses premières mesures, celles-ci ont, depuis, été en partie modifiées afin de se conformer aux véritables besoins.

Crédit : Qatar Airways

Ainsi, Qatar Airways a pour ambition assumée de permettre aux passagers de voyager en toute confiance. Lancée dès le mois de mars 2020, sa campagne #TravelWithConfidence s’inscrit dans cette démarche de sensibilisation.

La compagnie aérienne a également dévoilé une vidéo où elle présentait déjà les différentes étapes du nettoyage d’un avion en période de crise sanitaire.

Aujourd’hui, les règles sanitaires à bord sont nombreuses :

  • tous les passagers sont invités à porter un masque et une visière de protection fournis par Qatar Airways dès l’embarquement. Ils peuvent, bien entendu, être retirés pendant les phases de restauration. Les passagers Business ne sont tenus de porter le masque et la visière qu’à l’occasion des phases d’embarquement et de débarquement. Les cabines Affaires sont suffisamment spacieuse pour permettre la distanciation physique nécessaire
  • les membres d’équipage sont aussi équipés d’un masque chirurgical et de lunettes de protection. Ils portent également, en complément de leur uniforme, une tunique de protection en tissu ainsi que des gants en latex (notamment pendant les phases de services)

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Tous les passagers obtiennent un kit #TravelWithConfidence dans lequel ils trouvent :

  • une paire de gants en latex
  • un masque chirurgical 
  • une dose de gel désinfectant 

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Les passagers en Business reçoivent un tube de gel désinfectant de belle taille (75ml) en plus de leur kit de confort habituel et du kit de protection.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Afin de limiter les interactions entre les passagers et les membres d’équipage, le service a également été simplifié. Si la nappe est toujours de mise en Business, le service ne se fait plus à l’assiette mais au plateau. Ainsi, les voyageurs reçoivent un plateau complet comprenant l’entrée de leur choix ainsi que le pain, les condiments et le dessert et le plat chaud est emmené une fois l’entrée terminée.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Il est à noter que les éléments contenant de la nourriture sont protégés par un couvercle en plastique afin d’éviter tout risque hypothétique de contamination et que le pain et les viennoiseries sont désormais proposées sous blister. Aucun autre changement majeur n’est constaté : la vaisselle est en porcelaine, les verres en verre, les couverts en acier. Qatar Airways, si elle a adapté la présentation de son offre de restauration, maintien les standards qui font sa réputation.

Si l’offre a été légèrement réduite en matière de choix disponible, la qualité demeure assurément au rendez-vous.

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Hamad International : l’aéroport de Doha en soutien de Qatar Airways.

Nous l’avons évoqué, le transport aérien souffre encore aujourd’hui d’une grave crise de confiance. À ce titre, les compagnies aériennes comme Qatar Airways sans oublier les plateformes aéroportuaires ont successivement communiqué sur les nouvelles mesures sanitaires mises en place afin de protéger, d’une part, et de rassurer, d’autre part, les voyageurs de demain. Ainsi, les acteurs du secteur ont rivalisé d’inventivité afin de limiter les risques d’une nouvelle propagation mondiale du virus tandis que l’on constate une recrudescence du nombre de cas.

L’aéroport international Hamad de Doha a présenté, à la mi-mai 2020, les nouvelles mesures sanitaires venant consolider et compléter celles qui étaient d’ores et déjà en vigueur sur la plateforme.

Les nouveautés sont légion.

Ainsi, l’aéroport international a présenté le Smart Screening Helmet, un casque portable intelligent qui équipe un certain nombre d’agents. Il permet une mesure sans contact et efficace de la température corporelle des passagers, notamment lorsqu’ils débarquent de leur avion. Ce casque utilise l’imagerie thermique infrarouge, l’intelligence artificielle et la réalité augmentée pour filtrer les passagers en fonction de leur température.

Crédit : Hamad International Airport

Indépendamment de ces casques ultra-modernes, l’aéroport de Doha a également présenté de nouveaux robots désinfectants. Ainsi, ces appareils mobiles, entièrement autonomes au sein des zones à fort trafic de voyageurs, émettent une lumière UVC concentrée, réputée considérablement efficace pour éliminer la grande majorité des germes infectieux.

Mais l’aéroport ne s’arrête pas là dans l’utilisation des nouvelles technologies sanitaires. Ainsi, Hamad International Airport :

  • encourage les transactions par carte bancaire dans tous les points de vente (duty free et restauration) de l’aéroport
  • utilise des tunnels de désinfection aux rayons UVC pour désinfecter les bagages des passagers enregistrés sur l’ensemble des vols au départ et à l’arrivée de/sur la plateforme
  • utilise également un système (fonctionnant à l’aide de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies de vision par ordinateur) permettant de détecter automatiquement si tous les employés portent des masques sur la plateforme

Enfin, l’aéroport cherche également à prévenir la contamination des voyageurs par la mise en place d’actions aussi simples qu’efficaces :

  • la mise à disposition de solutions hydroalcooliques dans tous les endroits clefs de l’aéroport
  • l’instauration d’une distance physique de 1,5 mètre entre tous les points de contact des passagers dans l’aéroport. Celle-ci est appliquée à l’aide de marquages au sol, de panneaux de signalisation et de sièges inutilisable pour conserver la distance nécessaire : stay safe, maintain social distancing
  • l’obligation du port du masque et de la visière fournie par Qatar Airways
  • le nettoyage et la désinfection toutes les 10 à 15 minutes des zones de fréquentation élevée de passagers ainsi que tous les chariots et bacs à bagages

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Crédit : The Travelers Club / Do not use without our consent

Conclusion.

Qatar Airways met tout en oeuvre pour redonner confiance aux voyageurs du monde entier.

La compagnie aérienne s’adapte en instaurant, par exemple, de nouvelles règles sanitaires afin de protéger aussi bien ses passagers que ses employés (accessoires de protection offerts, simplification du protocole de service, …). La campagne #TravelWithConfidence, lancée dès le mois de mars 2020, témoigne véritablement de l’engagement de Qatar Airways à rassurer les voyageurs afin de redynamiser le secteur du transport aérien.

Il faut dire que ce dernier souffre aujourd’hui d’une grave crise de confiance et qu’il ne suffira pas de multiplier les destinations pour remplir les avions. Seul le sentiment de voyager en toute sécurité permettra de faire revenir les voyageurs à lui.

Contrainte et forcée de réduire la voilure à l’instar de ses consoeurs, le réseau de Qatar Airways reprend aujourd’hui des couleurs avec désormais 85 destinations desservies et plus de 650 vols hebdomadaires opérés. La compagnie s’impose d’ailleurs sur le terrain de la connectivité !

Aujourd’hui, compte tenu de la faible demande en voyages, la compagnie basée à Doha a également redistribué sa flotte. En immobilisant notamment ses 10 Airbus A380 et en leur préférant des appareils de dernière génération, plus efficients (Airbus A350 et Boeing 787), Qatar Airways fait un choix raisonné aussi bien sur le plan économique qu’environnemental.

Tyler.

x
BoardingArea