On connait les dérapages de certaines compagnies aériennes lorsque leurs représentants diffusent par exemple certains communiqués internes, prennent des mesures restrictives, ou font tout simplement des choses plutôt borderlines à leurs employés. C’est regrettable, mais ce n’est pas nouveau. Cette nouvelle sortie des routes est cependant assez ignoble, notamment en raison du procédé mis en oeuvre pour parvenir aux objectifs souhaités par la compagnie aérienne incriminée.

Quelle compagnie aérienne  remporte la palme de l’attitude déplacée en ce début 2019 ?

Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps. Il s’agit de Pakistan International Airlines.

Non, la compagnie aérienne ne s’attaque pas cette fois-ci à une nouvelle livrée pour ses avions, non la compagnie aérienne ne s’attache pas non plus à améliorer l’expérience passager à bord (ce serait pourtant bien nécessaire). En revanche, Pakistan International Airlines a décidé de prendre des mesures relatives … au poids de ses hôtesses de l’air.

C’est CNN qui a révélé l’information il y a seulement quelques heures.

Ainsi, selon une note interne envoyée par la Direction de Pakistan International Airlines le 1er janvier 2019 à plus de 1 800 hôtesses de l’air, si leur poids dépasse de 13 kilogrammes (soit 30 livres) le « poids désiré » (par la compagnie aérienne, ndlr) après le 31 janvier 2019 (sous un mois), les hôtesses concernées ne pourront plus voler et seront envoyées au centre médical pour une évaluation de leur situation et pour un régime afin de parvenir à un poids et à un indice de masse corporel « standard ».

Les hôtesses concernées par ces mesures devront perdre près de 2,5 kilogrammes par mois avant le 1er juillet 2019, date à laquelle la compagnie aérienne du Pakistan ne souhaite plus avoir de personnel naviguant commercial en situation de surpoids.

… On frôle le ridicule : les hôtesses sont ou seront toutes pesées et les données relatives à leur poids seront conservées par la Direction.

En effet, la note a été signée par Aamir Bashir (General Manager Flight Services) avec en copie le Directeur des Opérations de Pakistan International Airlines.

Non seulement la compagnie aérienne ne s’est pas démontée mais elle a justifié à CNN les raisons qui ont poussé la Direction de Pakistan International Airlines à prendre ces mesures pour le moins dégradantes.

Rassurez-vous, ce n’est pas pour eux un objectif de santé. D’ailleurs, à aucun moment, la compagnie aérienne ne met en avant l’importance que peut revêtir une perte de poids pour la santé des personnes en situation de surpoids. Non, c’est finalement bien plus trivial que cela. En effet, Pakistan International Airlines souhaite tout simplement n’avoir à bord de ses avions que des hôtesses « sveltes, intelligentes et en forme physiquement ».

Le porte parole de la compagnie, Mashhood Tajwar, ne s’est pas gêné non plus pour affirmer que « personne ne voudrait d’un équipage minable dans son avion » avant de se justifier en précisant « que la compagnie aérienne recevait de nombreuses plaintes en raison de l’obésité de ses hôtesses de l’air ».

Affligeant.

Tyler.

x
BoardingArea