Actualité Brève

Du « trait d’humour » au déchainement médiatique chez IATA !

Publié par Tyler Birth

Les articles sur la question ne manquent pas ; à charge, il va sans dire. Disons qu’aujourd’hui, tout permet aux détracteurs d’Akbar Al Baker de toucher Qatar Airways à travers lui. Jugé sexiste, le revendiqué trait d’humour de l’illustre patron de la compagnie aérienne à l’oryx ne passe pas. Dans une période où l’égalité et les droits des femmes atteint son apogee, prononcer ces mots quelques minutes avant sa prise de fonction officielle au sein de la solide maison IATA n’était probablement pas la meilleure des idées.

Crédit : IATA

Certes, la phrase n’était pas heureuse. Ainsi, en précisant que sa compagnie aérienne se devait d’être dirigée par un homme, en raison notamment de la difficulté du poste, Son Excellence ne s’est certainement pas exprimé correctement.

Mais accuser Akbar Al Baker de sexisme est injuste. Le Patron du Groupe Qatar Airways s’en est d’ailleurs expliqué.

« Je voudrais présenter mes sincères excuses pour toute offense causée par mon commentaire d’hier, qui va à l’encontre de mes engagements à défendre le rôle des femmes au sein de la Direction du Groupe Qatar Airways et qui a été sensationnalisé par les médias. Les femmes représentent près de la moitié (44%) de notre force vive au sein du Groupe, et le dévouement, le dynamisme et les compétences qu’elles apportent à leur travail me prouvent qu’aucun rôle n’est trop difficile pour elles, à tous les niveaux de l’organisation.

Qatar Airways croit fermement en l’égalité des sexes sur le lieu de travail et notre compagnie aérienne a été une pionnière dans notre région à cet égard, en tant que première compagnie aérienne à employer des femmes pilotes, parmi les premières à former et employer des femmes ingénieurs, à les nommer à des postes de vice-Présidents au sein de la compagnie aérienne, qui réfèrent directement auprès de moi.

Qatar Airways est plus forte grâce à ses employées féminins pour lesquelles je ne tiens que la plus haute estime. Je soutiens toutes les initiatives de l’IATA visant à promouvoir le rôle des femmes dans notre industrie, et je suis un ardent défenseur de ces initiatives et je continuerai à aller de l’avant. » – Akbar Al Baker

Le message est plutôt clair.

En effet, pour ne reprendre que quelques exemples cités par le CEO de la compagnie à l’oryx, Qatar Airways n’a pas à rougir du rôle qu’elle confère aux femmes. S’il est bien entendu possible de les retrouver à bord comme hôtesses, on les compte également dans les cockpits et dans les bureaux de la compagnie aérienne.

Ainsi, Qatar Airways, sous l’impulsion de son Président-directeur général, a été la première compagnie aérienne du Moyen-Orient à employer des femmes pilotes.

Par ailleurs, l’un des bras droit d’Akbar Al Baker, Salam Al Shawa (vice-Présidente sénior en charge de la Communication et du Marketing de la compagnie aérienne), est une femme. À en juger par les interactions entre les deux protagonistes, la confiance qu’il place en elle est forte. Et ce n’est pas la seule femme dans le management de la compagnie aérienne et du Groupe.

Crédit : Qatar Airways

 

Il suffit pour cela de (re)visionner les vidéos réalisées à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes.

Conclusion.

L’accusation est facile. Inutile de voir à quel point il a été évident pour les médias présents à IATA de faire un raccourci entre le Patron de Qatar Airways et le prétendu sexisme dont on l’accuse. Un raccourci finalement aussi malheureux que ce revendiqué trait d’humour qui a su choquer et déchainer les passions.

Akbar Al Baker est bien connu pour son humour parfois « grinçant ». Et il sait à quel point il est scruté, à chaque prise de parole, par les médias et la communauté internationale. Mais nul doute que le rôle des femmes n’est pas remis en question au sein du Groupe Qatar Airways ; ce serait mentir que de l’affirmer.

Et chez The Travelers Club, pour avoir eu l’occasion d’échanger à plusieurs reprises avec ce dirigeant aux qualités professionnelles remarquables, nous sommes certain que sa présence chez IATA apportera beaucoup à l’association ! 😉

 

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • Ok d’accord Tyler pour votre analyse !

    Le Qatar veut être reconnu internationalement, à juste titre.

    Mais donc le Qatar devra en mettre plein la vue sans arrogance et en faire toujours plus, même si la gloire, ou tout simplement la reconnaissance, viendra toujours après les actes.

    Un exemple : peut-être que son excellence pourrait promouvoir un femme ouvertement lesbienne non musulmane née au Qatar qui le remplace, qui a vécue toute sa vie au Qatar, qui n’a jamais quitté le Qatar (je veux dire pour vivre ailleurs, pas pour des voyages), qui a étudié au Qatar, mais qui par les règles actuelles n’a pas la nationalité Qatari parce que son père n’est pas Qatari.

    Du coup le Qatar montrerai sa capacité à être quelque chose rien que pour le pays lui-même.

    Tiens du coup la France pourrait aussi promouvoir une femme lesbienne musulmane à la tête de la présidence de la république.

    Oh mais je rêve !!!

    Que c’est triste !!!

Publier un Commentaire

x