Coup de tonnerre ! United vient d’annoncer une commande record auprès des deux principaux avionneurs laissant ainsi à penser que la compagnie aérienne américaine est fin prête à tourner la page de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus et à poursuivre sa transformation pour l’avenir afin de s’imposer comme opérateur incontournable, notamment sur le marché domestique.

Crédit : Airbus

Airbus et Boeing bien servis.

United Next, c’est le nom que le porte le plan de transformation et de modernisation de la compagnie aérienne américaine, axé notamment sur ses opérations domestiques, et dévoilé en grande pompe aujourd’hui à Chicago. Ce plan de transformation s’appuie principalement sur un renouvellement majeur de sa flotte d’avions. Ainsi, United vient de passer auprès d’Airbus et de Boeing la commande la plus importante de son histoire avec 270 appareils qui viennent s’ajouter aux acquisitions déjà en cours.

Auprès de l’avionneur européen, la commande porte sur 70 Airbus A321neo tandis que chez Boeing, celle-ci porte sur 50 B737 MAX 8 et 150 B737 MAX 10. Pour mémoire, United avait déjà fait l’acquisition de 150 Boeing 737 MAX et de 50 A321XLR. Cette nouvelle commande vient donc s’ajouter à celles déjà existantes. La compagnie aérienne américaine entend bien remplacer une partie de sa flotte vieillissante mais aussi et surtout ses appareils monoclasses, aujourd’hui anachroniques eu égard à sa cible et sa typologie de marché.

Les livraisons de ses nouveaux avions débuteront dès l’année prochaine selon les prévisions suivantes :

  • 40 appareils environ en 2022
  • 138 avions en 2023
  • les appareils suivants à compter de 2024 et au delà

En 2023, United recevra pratiquement un avion tous les 2 jours !

À l’horizon 2026, la compagnie aérienne envisage une augmentation de ses capacités de 30% par rapport au niveau d’avant crise. Compte tenu du remplacement de ses appareils monoclasses, United prévoit également d’augmenter son offre en siège premium sur le réseau domestique, selon la configuration des cabines en fonction du type avion. Cette augmentation majeur de la capacité et de l’offre premium est l’une des ambitions principales du plan de transformation. United Next.

Crédit : WikiCommons

Renouvellement des cabines.

Outre l’arrivée de nouveaux avions au sein de sa flotte, United va progressivement déployer ses nouvelles cabines de voyage à bord. Ainsi, dès cet été, la compagnie aérienne mettre en service son premier Boeing 737 MAX 8 équipé du nouvel intérieur.

Ensuite, dès 2023, United déploiera ces nouvelles cabines sur ses Boeing 737 MAX 10 mais également ses Airbus A321, pour l’heure en attente de réception. Enfin, la compagnie aérienne procèdera également au réaménagement de ses appareils déjà en flotte avec pour ambition d’achever ce programme de retrofit à l’horizon 2025. United espère ainsi atteindre une harmonisation totale des aménagements intérieurs de ses appareils en seulement 4 ans !

Au programme : nouveau système de divertissement individuel installé à chaque siège, wifi et bluetooth, prises électriques et ports USB, éclairage LED généralisés, coffres à bagages plus grands, … une véritable montée en gamme pour une compagnie aérienne souvent décriée sur le terrain de l’expérience passagers.

« Nous offrirons une meilleure expérience et surtout plus cohérente, avec plus de fonctionnalités pour davantage de clients, et plus rapidement que jamais. Alors que certaines compagnies aériennes réduisent le nombre de sièges Economy + (avec plus d’espace pour les jambes, ndlr), United offrira les sièges les plus haut de gamme en Amérique du Nord (…) L’emplacement de nos hubs aux États-Unis signifie que nous sommes particulièrement bien placés pour nous concentrer sur les produits haut de gamme, les voyages d’affaires et les vols internationaux comme aucune autre compagnie aérienne américaine, en mettant ainsi l’accent sur les équipements que les clients apprécient le plus, comme des écrans individuels, une connexion Wi-Fi rapide et un espace de stockage supplémentaire pour les bagages (…) » – Andrew Nocella, vice-Président exécutif et directeur commercial de United.

Crédit : United

Conclusion.

Avec ce vaste plan de modernisation à la fois de sa flotte mais également de ses équipements, United frappe un grand coup et table sur un redémarrage rapide de son activité de transporteur aérien. La compagnie entend, avec United Next, se repositionner sur le terrain de l’expérience passager et poursuit, il faut bien le reconnaître, la modification de son ADN.

Ce n’est pas tout ! United espère par la même occasion créer 25 000 emplois aux États-Unis à l’horizon 2026 dont près de 5 000 sur sa plateforme de Newark, toute typologie de métier confondue.

Tyler.

x
BoardingArea