Hier, nous évoquions avec tristesse le terrible crash du vol ET302 opéré en Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines. Le tragique accident a fait 157 victimes dont 149 passagers et 8 membres d’équipage. À l’instar du Boeing 737 MAX 8 de Lion Air qui s’est écrasé le 29 octobre 2018, ce nouveau crash est survenu seulement quelques minutes après le décollage, tandis que l’appareil se trouvait à 2 600 mètres d’altitude.

 

Actuellement, l’enquête sur le crash du Boeing 737 MAX appartenant à Lion Air est toujours en cours. Par ailleurs, une enquête a également été ouverte hier à la suite du drame du vol ET302 impliquant le même type appareil. Dans les deux cas, les deux avions étaient neufs et les compagnies aériennes venaient de les recevoir quelques mois auparavant. À noter qu’entre les deux accidents, seuls 4 mois se sont écoulés.

Il n’en fallait pas plus pour que de nombreuses compagnies aériennes prennent la décision de clouer au sol leur Boeing 737 MAX 8. Ainsi, et pour l’instant, ce sont Air China, Kunming Airlines, Hainan Airlines, China Eastern Airlines, Shanghai Airlines ou encore Shenzhen Airlines (sur décision des autorités chinoises), mais aussi Cayman Airways, Ethiopian Airlines, Royal Air Maroc, Mongolian Airlines, Lion Air et Garuda Indonesia qui ont décidé, en prévention, de grounder ce type avion.

 

 

On ne peut que penser au reportage intitulé La malédiction du 737 face à ces deux événements et à l’arrêt d’exploitation du 737 MAX 8 chez pas moins de 12 compagnies en 24 heures à peine, la première ayant été – à juste titre – Ethiopian Airlines (qui compte encore 6 appareils en flotte).

Pour autant, le Boeing 737 MAX 8 est-il un avion véritablement dangereux ? Personne ne peut l’affirmer avec certitude dès maintenant. Il va falloir attendre que les enquêtes sur les deux accidents mortels permettent de tirer une conclusion en défaveur (ou non) de l’appareil.

Ainsi, d’autres compagnies aériennes n’appliquent pas ce principe d’immobilisation préventive. On peut citer par exemple (liste non exhaustive) :

  • FlyDubai
  • Norwegian
  • Air Italy
  • Icelandair 
  • S7 Airlines
  • Aeromexico
  • Aerolineas Argentinas 
  • GOL 
  • Turkish Airlines
  • Spicejet
  • Jet Airways
  • LOT
  • TUIfly
  • Southwest
  • American Airlines
  • Air Canada
  • Westjet

Pour l’heure, la plupart de ces compagnies aériennes jugent prématuré d’établir un lien entre la fiabilité de l’appareil et ces deux terribles accidents. En conséquence, ce sont ainsi plus d’une centaine de Boeing 737 MAX 8 qui continueront de voler au quotidien.

Néanmoins, le constructeur américain qui avait prévu le roll out de son Boeing 777-9 (la version la plus longue du Boeing 777X) le 13 et 14 mars 2019 a considéré qu’il était plus judicieux de le repousser à une date ultérieure non communiquée.

« Boeing est profondément attristé par l’accident du vol 302 d’Ethiopian Airlines et notre objectif est de soutenir notre client » – Boeing

Le report du roll out officiel du Boeing 777X n’aura cependant aucune incidence sur le calendrier de l’appareil, les premières livraisons étant prévues à l’horizon du premier trimestre 2020.

 

Conclusion.

Boeing va devoir à la fois rassurer ses compagnies aériennes clientes mais aussi les passagers qui, par peur peut être, seront enclins à éviter les 737 MAX 8 jusqu’à nouvel ordre.

Aujourd’hui, il demeure impossible de tirer une conclusion sur les raisons de ces crash et il convient, une fois de plus, d’éviter toute conclusion hâtive.

Néanmoins, nous comprenons que certaines compagnies aériennes préfèrent, par précaution, clouer au sol ces avions, dans l’attente d’informations complémentaires qui pourraient être révélées par les enquêtes en cours.

Tyler.

x
BoardingArea