Actualité Brève

Pune (en Inde) : la destination honteuse de Lufthansa !

Publié par Tyler Birth

De nombreuses compagnies aériennes ont leurs destinations de la honte. Celles où elles acceptent volontairement de sacrifier le confort de leurs passagers au profit d’un ersatz de rentabilité, celles où l’expérience client est sacrifiée sur l’autel du bon sens.

Pune, l’épine dans le pied de Lufthansa.

Depuis Francfort, en Allemagne, Lufthansa dessert Pune en Inde.

Copyright © 1996-2018 Karl L. Swartz. All rights reserved.

Les deux villes sont séparées de près de 4 200 miles soit 6 800 kilomètres. Ce n’est définitivement pas la porte à côté.

Au départ de Francfort, le vol LH768 quitte le territoire allemand à 10h30. Celui-ci se pose en Inde à 00h50 le lendemain. Soit près de 10 heures théoriques de vol plus tard.

Lufthansa a l’honnêteté de préciser que son vol effectue un stop de 45 minutes à Baku en Azerbaïdjan.

En effet, la liaison est desservie par un monocouloir. Un Airbus A319, avec toutes les caractéristiques que cela implique dont le refueling.

Et à n’en pas douter, le vol est alléchant !

Qui n’a jamais rêvé de profiter de près de 10 heures de vol :

  • sans siège full flat en Business
  • sans IFE individuels
  • sans IFE collectifs
  • sans moodlighting
  • avec un pitch de 31 pouces en Business

 

C’est ce que Lufthansa, affublée probablement sans raison d’une cinquième étoile au controversé classement Skytrax, offre à ses passagers sur la liaison lors de la saison hiver IATA 2018 / 2019.

Indigne.

Inutile de rappeler que cette cabine, aussi inconfortable qu’inesthétique, n’est prévue initialement que pour les vols régionaux en Europe.

Quant aux tarifs pratiqués, ils sont tout simplement indécents …

Comptez plus de 3 300 EUR pour un aller – retour en Business, en monocouloir, au confort spartiate, avec escale pour refueling

La qualité allemande ! 😉

Tyler.

(Tip : compte Twitter FR)

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x