J’ai longtemps hésité à passer le cap. Tout d’abord, parce que je suis fidèle à Hilton. Membre Diamond Hilton Honors depuis des années, je séjourne principalement dans les propriétés du groupe américain. Et puis, il faut le dire, parce que les marques du groupe IHG ne m’ont jamais laissé véritablement rêveur. En effet, exception faite des hôtels InterContinental, les autres marques du groupe ne sont pas très attirantes : Crowne Plaza, Holiday Inn, Staybridge, Candlewood, … Rien de très premium.

Mais ces dernières années, IHG a capitalisé sur sa marque phare : InterContinental. La chaîne hôtelière éponyme a créé le statut Ambassador ; un statut payant qui s’adresse à tous les clients InterContinental (et les autres) et qui offre une sélection de bénéfices aux voyageurs désireux de découvrir les propriétés de cette marque.

Ainsi, moyennant 200 USD (ou 40 000 points IHG Rewards) par an, les titulaires du sésame bénéficient d’une sélection d’avantages plutôt convaincants.

Les deux avantages garantis principaux sont incontestablement le late check-out (jusqu’à 16h) et le surclassement (en chambre supérieure).

Par ailleurs, les clients bénéficieront d’une nuitée offerte le week-end, dans n’importe quel InterContinental du groupe, une fois par an (par adhésion ou renouvellement) pour laquelle les avantages susmentionnés pourront s’appliquer.

Si le statut Ambassador n’est valable que chez InterContinental, il est à noter que les membres reçoivent automatiquement le statut IHG Platinum leur ouvrant des avantages dans les autres marques du groupe.

Pour qu’un statut – notamment si celui-ci est obtenu moyennant finance – soit intéressant, il est nécessaire de le rentabiliser.

Si de multiples exemples existent, celui-ci qui va suivre est assurément l’une des meilleures solutions possibles pour rentabiliser l’acquisition de ce statut à 200 USD (soit 180 EUR).

Ainsi, avec l’InterContinental Tahiti Resort, situé en Polynésie Française, le jeu en vaut tout de suite la chandelle.

Crédit : InterContinental

En réservant un séjour dans une chambre Panoramique Lagoon View, entre le 18 et le 21 mai 2019, la facture TTC s’élève à 176 015 XPF soit 1 470 EUR environ.

Une somme pour trois nuits mais la vue est superbe et la chambre agréable.

Crédit : InterContinental

Crédit : InterContinental

Crédit : InterContinental

Mais le surclassement automatique permet d’obtenir quasiment aussitôt que la réservation est effectuée d’une suite bungalow sur l’eau.

On change d’environnement.

Crédit : InterContinental

Crédit : InterContinental

Crédit : InterContinental

Au moment de la réservation, ce bungalow était facturé par InterContinental au tarif de 262 471 XPF soit 2 190 EUR.

Mais n’oublions pas qu’en réservant au tarif week-end Ambassador (flexible, donc), un voucher donne droit une fois par an à une nuit gratuite pendant le week-end (la seconde du week-end pour être tout à fait précis). À cette nuit gratuite s’applique le surclassement et le départ tardif.

Ainsi, pour un séjour initialement facturé 262 471 XPF (soit 2 190 EUR), le client s’acquittera de 117 730 XPF (soit 982 EUR) puisque la nuit offerte est comprise avec une réduction totale des taxes et charges additionnelles lui incombant.

L’économie réalisée est donc de 1 208 EUR.

En étant tout à fait juste dans le calcul, il convient de déduire le coût d’acquisition du statut ; celui-ci s’élève à 180 EUR.

En définitive, l’économie réelle réalisée est de 1 028 EUR.

Une belle rentabilisation !

Conclusion.

Bien entendu, il est nécessaire de se poser les bonnes questions avant tout. Aurais-je réservé cette chambre si jamais je n’avais pas eu la possibilité d’être upgradé ? Aurais-je même réservé cet hôtel ? Il faut dire que les chambres de base, si le surclassement est automatiquement effectué en chambre supérieure, étaient moins chères que la Panoramique Lagoon View.

Mais l’économie réalisée entre ces deux types de chambre n’aurait été finalement que de 100 EUR.

Alors compte tenu de l’amélioration incontestable de la qualité du séjour, le statut rentabilisé devient une belle affaire.

Et vous, que pensez-vous de ce statut ? Comment l’avez-vous rentabilisé ? 

Tyler.

x
BoardingArea