The Travelers Club bénéficie d'une rétribution pour les achats effectués via certains des liens présentés ci-dessous. 
Ce sont des produits et des services que nous utilisons personnellement et qui constituent les meilleures offres que nous connaissons à ce jour.
Vous pouvez consulter notre politique de publicité pour plus de détails.
Merci de votre aide !

Après le doublement des miles, des Points d’Expérience (XP) et des Points d’Expérience Ultimate (UXP) annoncé la semaine passée, Flying Blue revient cette fois-ci avec une nouvelle offre afin de relancer le secteur du transport aérien. Ainsi, le premier programme de fidélité d’Europe permet dès maintenant à ses membres encartés d’acquérir des miles bonifiés jusqu’au 31 décembre 2020.

La promotion.

Depuis aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2020Flying Blue offre jusqu’à 100% de miles supplémentaires. Le bonus maximum est cependant attribué pour tout achat allant jusqu’à 100 000 miles.

Les conditions pour l’achat de miles sont les suivantes :

  • Les miles peuvent être achetés par unité de 2 000
  • Les membres Explorer sont limités à l’achat de 75 000 miles par an au maximum. Par ailleurs, leur bonus maximum ne pourra excéder les 75 000 miles également
  • Les membres Elites peuvent quant à eux acheter un nombre illimité de miles par an mais ne pourront pas bénéficier de plus de 100 000 miles bonus pendant cette promotion

Pour acheter des miles, la procédure est simple.

Il convient de se connecter à son espace personnel Flying Blue en cliquant ici.

Vous accédez à l’interface mise en place par le partenaire de Flying Blue : Points.com. De manière anecdotique, la facturation de cette prestation est assurée directement par le partenaire du programme de fidélité et non par Air France – KLM. Pour les détenteurs d’une carte American Express cobrandée Air France -KLM, il est impossible de :

  • échelonner la transaction
  • obtenir le bonus de miles correspondant aux avantages liés à la carte American Express Silver (1 EUR = 1 mile), Gold (1 EUR = 1,5 miles) ou Platinum (1 EUR = 2 miles)

Le bonus de point attribué ne peut dépasser les 100 000 miles au maximum et se décompose de la manière suivante :

  • Pour l’achat de 2 000 à 10 000 miles, le bonus proposé est de 50%
  • Pour l’achat de 12 000 à 28 000 miles, le bonus proposé est de 75%
  • Pour l’achat de 30 000 miles et plus, le bonus proposé est de 100%

Les tarifs débutent à partir de 55 EUR pour 2 000 miles achetés avec un bonus de 1 000 miles soit 3 000 miles au total. Le coût d’acquisition est inférieur à 2 centimes d’euros : loin d’être palpitant.

Le seuil suivant débute à partir de 12 000 miles avec un bonus de 9 000 miles soit un total de 21 000 miles facturés 330EUR. Le coût d’acquisition s’élève ici à un peu plus de 1,5 centimes d’euros : ce qui est mieux mais pas encore suffisant pour être parfaitement intéressant.

Le dernier seuil débute à 30 000 miles et offre un bonus de 30 000 miles soit un total de 60 000 miles facturés 825 EUR.  Le coût d’acquisition revient ici à environ 1,3 centimes d’euros : c’est le mieux que l’on puisse obtenir de Flying Blue.

Un achat qui peut parfois se révéler judicieux en prenant bien en considération la dépense qui sera ultérieurement faite (n’achetez jamais suffisamment de miles pour régler dans son intégralité un billet prime 😉 !).

Conclusion.

L’achat de miles est généralement une opération intéressante.

Ici, c’est évident, avec un coût unitaire d’acquisition d’à peine plus de 1,3 centime d’euros, la promotion est plus que correcte. Par ailleurs, il s’agit de la meilleure offre que le programme de fidélité puisse faire : un grand pas appréciable et apprécié.

Mais chez Flying Blue, c’est généralement le montant en miles des rédemptions qui coince.

Acheter des miles pour les conserver dans l’espoir de s’offrir un voyage futur ? Ce ne serait pas une bonne idée. Substituez plutôt à cette idée le plaisir de voler et offrez vous un billet promo en cabine Business.

Acheter des miles pour compléter une cagnotte déjà existante et ainsi vous offrir la promotion de vos rêves ? Oui, l’opération est déjà plus sage. Mais achetez a minima 30 000 miles, autrement, l’opération ne serait pas vraiment rentable.

Finalement, avec Flying Blue, c’est un peu toujours la même histoire : les dévaluations successives vident les cagnottes des passagers fidèles.

En définitive, l’inflation est partout !

Tyler.

x
BoardingArea