Nous vous l’annoncions en avril dernier (après plusieurs semaines de rumeurs) : JetBlue avait retenu Londres comme première destination européenne. Compte tenu de la crise du transport aérien liée notamment à la pandémie du coronavirus, la compagnie aérienne américaine a annoncé le report de l’ouverture de cette première ligne entre les États-Unis et l’Europe.

Crédit : xfwspot / PlaneSpotters.net

2021 ne se fera pas.

Le projet transatlantique de la compagnie aérienne américaine avait pourtant bien commencé. En effet, en avril dernier, JetBlue avait retenu Londres comme première destination européenne (au détriment de Paris, la deuxième option envisagée).

« Il y a vingt ans, nos fondateurs avaient une formule simple pour sélectionner un nouveau marché : il devait être trop cher, trop mal desservi, ou les deux. Londres est la plus grande métropole que JetBlue ne dessert pas encore depuis Boston et New York, et nous ne pourrions pas être plus ravis que de changer cela dans les années à venir. Les tarifs pratiqués aujourd’hui par les compagnies aériennes sur ces liaisons transatlantiques, en particulier en cabines premium, sont suffisants pour les faire rougir de honte. » – Joanna Geraghty, Président et Directrice des Opérations de JetBlue

Crédit : apex

Initialement, JetBlue avait prévu de relier Londres depuis New York (JFK) et Boston (BOS) à compter de 2021. Par ailleurs, les liaisons aériennes devaient être opérées en Airbus A321LR par la compagnie aérienne. En effet, JetBlue avait annoncé la conversion de 13 Airbus A321neo en long range. Avec son rayon d’action accru, pouvant atteindre jusqu’à 7 400 km, l’appareil est parfaitement adapté aux vols transatlantiques. De nombreuses compagnies aériennes l’ont d’ailleurs compris, à l’instar de La Compagnie par exemple qui a passé commande d’Airbus A321neo afin de desservir New York depuis Paris, avec un vol 100% en classe Affaires.

Crédit : Airbus

Malheureusement, 2020 est une année noire pour le transport aérien.

Avec la crise économique liée à la pandémie de coronavirus, JetBlue a décidé de reporter l’ouverture de sa desserte européenne. Pour l’heure, aucune information complémentaire n’a filtré : la compagnie aérienne voit son projet transatlantique mis en stand-by.

 

 

Conclusion.

JetBlue est l’une des 10 compagnies aériennes américaines soutenue financièrement par le département du Trésor. Ainsi, cette dernière recevra une aide du gouvernement américain. Cette aide, très attendue, lui permettra, à l’instar de ses consoeurs, de faire face aux différents problèmes de solvabilité qu’elle pourrait être amenée à rencontrer en raison de la crise de coronavirus.

L’heure n’est donc plus à l’ouverture d’une liaison transatlantique !

Tyler.

x
BoardingArea