Voyager vers la Russie n’a, pendant longtemps, pas été chose aisée tant les procédures d’obtention de visa étaient longues et parfois complexes. Il y a un an, le pays ouvrait les portes de Saint-Pétersbourg, Kaliningrad et Vladivostok aux ressortissants de 53 pays (excepté Vladivostok où seules 18 nationalités étaient concernées par la mesure) avec un e-Visa en promettant toutefois de généraliser cette possibilité à l’ensemble de la Russie dès 2021. C’est désormais officiellement acté !

Crédit : The Travelers Club

Un e-Visa pour la Russie.

Un visa électronique unique sera bien introduit en Russie à partir de 2021. Si la date exacte n’a, pour l’heure, pas été confirmée par les autorités russes, il est probable que la mesure entre en vigueur dès le premier trimestre de l’année prochaine. 

Le Premier ministre, Mikhail Mishustin, vient de signer une directive approuvant la liste de pays dont les ressortissants pourront demander ces e-visas. Cette liste comprend 52 pays et est identique à celle déployée pendant la phase pilote de ce projet à l’exception du Qatar puisque les deux nations ont signé un accord sur la suppression mutuelle des obligations de visa qui est entré en vigueur depuis le 23 février 2020.

Les pays concernés sont :

1. Autriche

2. Andorre

3. Bahreïn

4. Belgique

5. Bulgarie

6. le Vatican

7. Hongrie

8. Allemagne

9. Grèce

10. Danemark

11. Inde

12. Indonésie

13. Iran

14. Irlande

15. Islande

16. Espagne

17. Italie

18. Chypre

19. Chine (y compris Taiwan)

20. République populaire démocratique de Corée

21. Koweït

22. Lettonie

23. Lituanie

24. Liechtenstein

25. Luxembourg

26. Malaisie

27. Malte

28. Mexique

29. Monaco

30. Pays-Bas

31. Norvège

32. Oman

33. Pologne

34. Portugal

35. Roumanie

36. Saint-Marin

37. Arabie saoudite

38. Macédoine du Nord

39. Serbie

40. Singapour

41. Slovaquie

42. Slovénie

43. Turquie

44. Philippines

45. Finlande

46. Croatie

47. République tchèque

48. Suisse

49. Suède

50. Estonie

51. Japon

La France est également concernée par la mesure.

Pour mémoire, le projet pilote, lancé en 2017 et entré en vigueur l’an dernier, comportait un certain nombre de restrictions. En effet, les étrangers titulaires d’un visa électronique ne pouvaient entrer en Russie que par les points de contrôle du district fédéral d’Extrême-Orient, de Saint-Pétersbourg et des régions de Leningrad et Kaliningrad. Par ailleurs, ils n’étaient pas autorisés à voyager en dehors de ces régions.

Désormais, l’e-Visa sera applicable pour toute la Russie.

Les étrangers pourront entrer via les points de contrôle spécialement équipés partout dans le pays et voyager dans toute la Russie sans restriction.

Par ailleurs, la durée du séjour des étrangers est passée de 8 à 16 jours.

Les visas électroniques seront délivrés en ligne pour les voyages touristiques, d’affaires, humanitaires et d’invités. Les candidats n’ont pas besoin d’invitation, de réservation d’hôtel ou de tout autre document pour confirmer leur voyage.

Les frais consulaires seront de 40 USD mais seront gratuits pour les enfants de moins de 6 ans.

Crédit : The Travelers Club

Conclusion.

L’introduction des visas électroniques uniques a pour but de favoriser le tourisme en Russie, de renforcer l’engouement pour les régions russes et bien entendu de stimuler l’économie nationale dans son ensemble.

Une vraie progression !

Tyler.

x
BoardingArea