Actualité Les Dossiers de Tyler Birth

[LES DOSSIERS DE TYLER BIRTH] Singapore Airlines, un renouveau prometteur ! (Quatrième partie)

Publié par Tyler Birth
La compagnie aérienne présentée dans cet article est à l'origine de 
la mise à disposition d'un titre de transport pour The Travelers Club.

Première partie – Le réseau et la flotte au coeur du renouveau de la compagnie aérienne
Deuxième partie – Rencontre avec Franklin Auber, Directeur Marketing et Communication France de Singapore Airlines
Troisième partie – À bord du Boeing 787-10 de Singapore Airlines en Business
Quatrième partie – La nouvelle classe Affaires de Singapore Airlines à bord de l’Airbus A380
Cinquième partie – « Book the Cook », l’offre de restauration à la carte de Singapore Airlines
Sixième partie – Le centre de formation des équipages de Singapore Airlines en images

La nouvelle classe Affaires de Singapore Airlines à bord de l’Airbus A380

Nous avons embarqué à bord d’un Airbus A380 de Singapore Airlines équipé des nouvelles cabines de voyage à destination de Londres. En effet, la compagnie aérienne de Singapour a sélectionné la capitale anglaise pour déployer sa nouvelle offre globale, à l’instar d’autres destinations comme Zurich par exemple.

Londres est une destination du réseau de Singapore Airlines avec une fréquence élevée, soit 28 rotations hebdomadaires en saison hiver et été IATA (deux Airbus A380 et deux Boeing 777-300ER).

Au Terminal 3 de Changi, l’embarquement se fait en toute logique aux portes dédiées au Super Jumbo.

Les passagers en Suites et en Business disposent d’une passerelle dédiée leur permettant d’accéder au pont supérieur.

Cabine.

La Business de Singapore Airlines est située au pont supérieur de l’Airbus A380, derrière les 6 Suites de la nouvelle First.

Celle-ci compte 82 sièges répartis en deux cabines de tailles inégales (54 et 28 sièges).

La cabine est configurée en 1 – 2 – 1. Cette configuration est pratique puisqu’elle offre un accès direct aux couloirs à tous les passagers.

Au centre de la cabine, les passagers peuvent voyager en duo ou seuls. En effet, une paroi permet de séparer les deux sièges centraux au besoin.

Je prends place au siège 95K, dans la seconde cabine Business pour ce voyage.

Les sièges hublots offrent, logiquement, une vue sur l’extérieur même si celle-ci n’est pas totale depuis le siège.

Ce siège a été conçu par JPA Design et fabriquée par l’équipementier japonais JAMCO Corporation.

La coque du siège est en fibre de carbone.

La largeur de l’assise du siège est de 63,5 centimètres.

La desserte latérale est large. Elle permet aux passagers d’y disposer notamment des effets personnels.

Les éléments de confort (paire de chaussettes, de chaussons et masque occultant) sont disposés sur cette desserte pendant l’embarquement.

Pour compléter ces accessoires, et en l’absence de trousses de confort en Business, la compagnie aérienne dispose plusieurs amenities dans les toilettes (rasoirs, brosses à dents, …).

Au dessus de celle-ci : un miroir et son éclairage intégré …

… une liseuse individuelle …

… deux connectiques (un port USB et la prise du casque audio) …

… et la télécommande de l’IFE.

La télécommande contrôle le système de divertissement développé par Panasonic. Le nouveau produit Business de Singapore Airlines offre un écran de 18 pouces (soit une diagonale de 46 centimètres).

Outre son élégance et son design réussi, le siège est très confortable.

Le panneau de contrôle des fonctionnalités du siège (y compris l’IFE et la luminosité) est situé sous la desserte latérale. À noter, la présence d’une fonctionnalité do not disturb, qui permet d’indiquer aux équipages le besoin de tranquillité du passager.

Le siège offre également une grande variété de positions parmi lesquelles on découvre la position appelée sun deck, une position intermédiaire entre la position assise et semi-allongée.

Un accoudoir rétractable est situé de l’autre côté de la desserte (à gauche pour les sièges situés à droite de l’appareil, à droite pour les sièges situés à gauche de l’avion).

La tablette est également contrôlable à ce niveau.

Le siège a été conçu de telle sorte à ce que la poursuite de celui-ci soit située sur le côté et non en face du passager.

Un rangement dédié à la littérature de bord a été prévu à cet endroit. On y retrouve également le menu ainsi que le casque audio, sous protection. Sur la droite, un rangement dans lequel sont situés une prise internationale et un port USB.

Le pitch est conforme aux standards de la classe Affaires.

Singapore Airlines et Airbus ont retiré les coffres à bagages au dessus des sièges centraux de la cabine Business. À noter que le moodlighting (mauve) est activé pendant l’embarquement.

Les passagers sont invités à disposer leurs effets personnels sous la poursuite du siège.

Dès l’embarquement, un coussin est disposé sur l’assise du siège …

… ainsi que des éléments de confort : surmatelas, oreiller et couette. Ces accessoires sont très utiles lorsque le siège est en position full flat.

En position allongée.

Le siège est signé Poltrona Frau.

Avec les accessoires de confort.

La couette porte le logo de Singapore Airlines.

Prestations.

Les passagers sont accueillis à bord par une boisson proposée par l’équipage. Ils ont le choix entre eau, jus d’orange ou champagne.

Un oshibori chaud est également distribué. La présentation pourrait être améliorée – on regrette l’absence de réglette individuel et d’un second choix (comme un oshibori froid par exemple).

Une fois l’altitude de croisière atteinte, un apéritif est servi.

Je sélectionne un verre de champagne (il s’agit du très honorable Charles Heidsieck), une eau gazeuse et des noix chaudes.

Le menu.

Au dîner.

Singapore Airlines dresse la table sans plateau sur le long courrier. On retrouve une assiette dédiée aux pains, un beurrier, une salière, et un poivrier.

Entrée. 

Salade de crabe mariné. 

Pain à l’ail.

Plat chaud.

Le plat chaud est issu de la sélection « Book the Cook ». Cette option sera détaillée dans un article dédiée (article 4).

Homard Thermidor de Boston.

Sélection de fromages.

Dessert.

Gâteau au chocolat et mousse au café.

Dans l’ensemble le diner est de bonne facture.

Compte tenu de la durée relativement longue du vol, une sélection d’en-cas et rafraichissements est disponible.

Avec par exemple les nouilles orientales (très élégamment présentée) …

… ou des muffins (sous blister).

La seconde prestation débute par la distribution d’un oshibori chaud.

Au menu du petit-déjeuner.

Le choix de boissons fraiches est présenté au plateau.

La table est de nouveau dressée et les fruits frais tranchés sont servis …

… ainsi qu’une sélection de viennoiseries que je réduis volontairement au simple croissant.

Cornflakes.

Yaourt aux fruits.

Plat chaud.

Frittata végétarienne, saucisses de veau et haricots rouges.

Là encore, le petit-déjeuner est de bonne facture, couplé avec de belles vues sur l’extérieur !

Divertissements.

À l’instar du Dreamliner de la flotte, le wifi est disponible à bord de l’appareil. Vous pouvez relire les détails de la connectivité chez Singapore Airlines en relisant l’article 3 de ce dossier.

Un choix de presse est disponible pendant l’embarquement : internationale, locale et divers mensuels.

Les consignes de sécurité sont diffusées sur les IFE individuels.

Sur les appareils équipés des nouvelles cabines de voyage (y compris l’Airbus A380), il s’agit de la nouvelle interface du système de divertissement KrisWorld.

Spotlight met à l’honneur les recommandations de la compagnie aérienne et les sélections plébiscitées par les passagers.

KrisWorld offre une géovision efficace.

Carte interactive.

Avec une vue globale sur le vol …

Une vue sur le parcours en temps réel …

Ou, par exemple, une vue depuis le cockpit.

On retrouve bien entendu une (large) sélection de films.

Des programmes télévisés (à l’instar de séries populaires comme Friends ou The Big Bang Theory).

Une sélection musicale éclectique.

Ou encore des jeux.

Une bibliothèque de livres (y compris des livres audio).

Le casque audio mis à disposition par la compagnie aérienne est un casque antibruit, qui porte son logo.

De belles conditions de voyage avec un produit de qualité ! 😉

À suivre > « Book the Cook », l’offre de restauration à la carte de Singapore Airlines

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

1 Commentaire

  • Ce nouveau siège business sur A388 est très luxueux. Malheureusement, la position couchette « de travers » est très inconfortable. Elle est même impossible pour les personnes mesurant plus de 1,80m et qui souhaiteraient se retourner pendant la nuit. En effet, la « boite à pied » est tellement petite et basse qu’il est impossible d’y mettre ses pieds. Quel gâchis. On adore le service SQ, la luxueuse porcelaine, les PNC hyper-professionnels et efficaces, l’IFE très complet, etc. Mais ne pas pouvoir s’allonger complètement sur un vol LC de nuit est rédhibitoire. Grosse erreur de conception !

Publier un Commentaire

x