Actualité Brève

Les suites privatives : nouveau standard en Business ?

Publié par Tyler Birth

Un peu d’histoire. L’équipementier Zodiac Aerospace a contribué à révolutionner le confort des passagers Business à bord des avions en proposant aux compagnies aériennes son désormais célèbre siège Cirrus. Certaines compagnies aériennes, précurseuses à l’instar de feu US Airways (compagnie de lancement du produit en 2009-2010) ou Cathay Pacific ont adopté dès ses débuts ce nouveau siège de classe Affaires quand d’autres lui préférait un lie flat.

Mais le confort évolue et les compagnies aériennes s’illustrent par leur inventivité en améliorant encore et toujours leur produit Business. Il faut dire que la First tend à disparaître des compagnies qui ne souhaitent pas faire de cette cabine exclusive leur vitrine.

S’est ainsi développé ces dernières années (et plus particulièrement depuis 2017) le concept de suite privative à porte coulissante.

JetBlue, une première esquisse.

On a vu apparaître le concept de suite privative avec JetBlue.

En effet, les Airbus A321 transcontinentaux de la compagnie aérienne américaine offrent une configuration cabine intéressante et novatrice avec 4 mini-suites en Business.

Sur 16 sièges, la cabine est configurée en 2 – 2 et 1 – 1. Tous les sièges n’offrent donc pas la possibilité de s’isoler du reste de la cabine.

Le siège Vantage de Thompson Aero est de très bonne facture et se prête volontiers à ce type d’aménagement, notamment lorsque la cabine est configurée, en tout ou partie, en 1-1.

La porte coulissante permet indéniablement de renforcer la privacité du siège Business.

Sur des vols transcontinentaux, ces sièges isolés de type « trône » répondent à un vrai besoin de confort et de tranquillité et sont réservés en priorité à certains passagers, fidèles à la compagnie aérienne.

JetBlue s’illustre dans la mesure où les vols sont plutôt courts bien que traversant les États-Unis et que le concept, déployé en 2013, est déjà bien rodé chez eux.

Pour mémoire, la compagnie aérienne est classée 4 étoiles par Skytrax.

Qatar Airways vs Delta Air Lines : le match.

Akbar Al Baker, Président-directeur général du Groupe Qatar Airways, l’avait annoncé en premier : la compagnie aérienne du Qatar entendait réinventer le voyage en classe Affaires en proposant notamment un siège entièrement privé, avec une porte coulissante.

Puis, contre toute attente, Delta Air Lines avait dévoilé les aménagements de sa suite Delta One, à bord de l’Airbus A350 dans un premier temps, dévoilant ainsi un siège également équipé d’une porte coulissante.

C’était bien évidemment sans compter sur la réactivité de Qatar Airways qui profitait de la précédente édition dITB Berlin pour dévoiler officiellement son nouveau produit Qsuite avant de l’introduire dans les faits au Salon du Bourget 2017.

Depuis la Qsuite a intégré l’Airbus A350, dans ses deux versions en service.

Ce qui est intéressant c’est la tagline choisie par Qatar Airways pour évoquer son nouveau produit Business : First in Business. Pourquoi ?

  • Tout d’abord parce que la compagnie du Qatar est « la première » à proposer ces suites privatives en Business, sur l’ensemble de sa cabine Affaires (contrairement à JetBlue par exemple)
  • Mais également car elle offre un niveau de prestation digne d’un produit de Première classe en classe Affaires : l’intimité d’une suite privative

Il ne faut pas perdre de vue que Qatar Airways, outre le fait de proposer un produit Affaires très solide, n’a déployé sa First que sur certaines destinations opérées par l’Airbus A380. Même si elle entend revoir sa copie afin d’améliorer son produit de Première classe, la compagnie à l’oryx mise principalement sur son produit Business.

« Déployer l’excellence sur le réseau » : c’est la volonté assumée d’Akbar Al Baker.

L’inattendue Shanghai Airlines.

La grande surprise nous vient de Shanghai Airlines.

Outre le fait que la filiale à 100% de China Eastern recevra, conjointement avec sa maison-mère, des Dreamliner en provenance des usines de Boeing, Shanghai Airlines installera à bord de son nouvel appareil une mini-suite privative en Business.

S’il y a bien une compagnie aérienne que nous n’attendions pas sur ce niveau de prestation, c’était bien Shanghai Airlines (ni China Eastern, pour être tout à fait honnête) !

Conclusion : que penser de cette montée en gamme globale ?

La classe Affaires est rémunératrice pour les compagnies aériennes, c’est un fait.

Là où le prix est un facteur de différenciation en classe Economy, celle-ci passe avant tout par le produit en Business.

Aujourd’hui, toutes les compagnies (du moins, celles qui mettent véritablement l’accent sur le confort des passagers) proposent un siège full flat en Affaires. On retrouve ainsi principalement, en configuration 1 – 2 – 1, le Cirrus de Zodiac Aerospace, le Super Diamond de B/E Aerospace, le Vantage (et XL) de Thompson Aero. Dans une configuration en 2 – 2 – 2 on retrouve par exemple l’Aura Lite de Zodiac Aerospace.

Ce sont de très bons sièges, il va sans dire.

En contre partie, rares sont les compagnies aériennes qui cherchent à maintenir leur produit de Première classe. Bien entendu, il y a Air France et son (excellent) produit La Première, mais encore Qatar Airways, Singapore Airlines, SWISS, Lufthansa, …

La First, parfois produit d’apparat, peut couter cher à une compagnie aérienne qui ne parvient pas à la rentabiliser.

Introduire des éléments de Première classe en Business est aujourd’hui un signe de différenciation, qui permet une véritable montée en gamme de la classe Affaires telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Pouvons nous pour autant parler de nouveau standard en classe Affaires ?

Les compagnies aériennes à proposer ce type de prestation sont aujourd’hui trop peu nombreuses pour que l’on puisse parler de véritable nouveau standard.

Peut-être que l’avenir nous dévoilera de plus en plus de compagnies à équiper leur produit Business de ce marqueur de la First : une intimité quasi totale.

Distancer ou se laisser distancer ?

Telle est la véritable question ! 😉

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire

x