Actualité Brève

Traverser l’Atlantique dès 69 EUR aller – simple ? C’est désormais possible !

Publié par Tyler Birth

C’était une promesse de Norwegian : proposer des tarifs très bas vers les États-Unis. La compagnie aérienne low-cost annonçait aujourd’hui le lancement de son offre à 69 GBP et 69 EUR (aller – simple) au départ respectivement de la Grande-Bretagne et de l’Irlande.

À l’été, Norwegian ouvrira donc 10 nouvelles routes transatlantiques au départ de Belfast, Cork, Dublin, Edimbourg et Shannon vers les États-Unis. Les 38 nouveaux vols hebdomadaires seront ainsi répartis sur les lignes suivantes :

  • Belfast – Providence International Airport
  • Belfast – Stewart International Airport
  • Cork -Providence International Airport
  • Dublin -Providence International Airport
  • Dublin – Stewart International Airport
  • Edimbourg – Stewart International Airport
  • Edimbourg – Bradley International Airport
  • Edimbourg -Providence International Airport
  • Shanon – Stewart International Airport
  • Shanon -Providence International Airport

unnamed (1)

Les fréquences programmées sont les suivantes :

nor8

Les premiers vols débuteront dès le 15 juin 2017 au départ d’Edimbourg et dès le 1er juillet 207 aux départs de Belfast, Cork, Dublin et Shanon.

Ces trois aéroports sont situés dans la région de New-York et de Boston.

  • L’aéroport de Providence est situé à 3 heures de route de New York mais seulement à 1 heure de Boston

Nor1

Nor

  • Stewart International Airport est situé à 90 minutes de New York mais plus de 3 heures de Boston

Nor3

nor2

  • Bradley International Airport, enfin, est situé à 2 heures 30 de New York mais moins de 2 heures de Boston

nor4

nor5

Bien entendu, ces prix très bas appellent des concessions, notamment le fait d’atterrir assez loin des deux très grandes villes de la région que sont New – York et Boston. Pour mémoire, depuis l’aéroport de New York – JFK, la Grosse Pomme n’est qu’à 40 minutes de trajet en voiture.

nor6

Néanmoins, tous les passagers ne se rendent pas à New York ou Boston. Et Norwegian se justifie en précisant que c’est justement le choix de ces aéroports secondaires qui permet de réduire la facture au maximum pour le consommateur. Le Beauvais à la française en quelque sorte ! 😉

La compagnie low-cost desservira ces trois nouvelles destinations américaines avec ses nouveaux Boeing 737 MAX prévus pour intégrer la flotte en mai 2017.

No7

En effet, Norwegian a commandé 108 737 MAX 8 à l’avionneur américain Boeing. Ces appareils pourront accueillir jusqu’à 186 passagers. Une seule cabine Economy est prévu par le spécialiste du vol pas cher et les prestations proposées se limiteront au traditionnel BOB (Buy on Board).

Les réservations sont d’ores et déjà disponibles sur le site de Norwegian.

nor9

… mais rien encore au tarif évoqué ! 😉

Conclusion.

À n’en pas douter, Norwegian bouleverse les codes.

Les tarifs proposés sont très intéressants, et sont rendus possible notamment par la desserte d’aéroports secondaires.

Comme tout prix d’appel, celui-ci ne concerne qu’une certaine quantité de billets et ne doit pas faire oublier que Norwegian, comme toutes les compagnies aériennes, soumet sa tarification au yield.

Mais nul doute que les passagers y trouveront leur bonheur !

Tyler.

A propos de l'auteur

Tyler Birth

Tyler Birth est blogueur, consultant et accro aux programmes de fidélité des compagnies aériennes et des chaînes hôtelières. Il parcourt les quatre coins du globe, à raison d'une centaine de vols par an en classes "avant" afin de proposer à ses lecteurs des reportages axés sur le secteur du transport aérien et de l'hôtellerie haut de gamme et ainsi en présenter les nouveautés !

Publier un Commentaire