Nous savions depuis plusieurs mois que ce projet était en préparation au sein de la direction commerciale d’Air France. Menée par le nouveau Président-directeur général (aux idées bien arrêtées) du groupe franco-néerlandais, la compagnie aérienne tricolore tente d’oeuvrer, autant que faire se peut, pour une amélioration de son offre globale. Le déploiement d’une offre Business sur le réseau domestique d’Air France est l’une des nouvelles propositions de la compagnie aérienne bousculée par une concurrence toujours plus intense, y compris en France métropolitaine.

L’offre.

À partir du 4 février 2020, Air France proposera à ses passagers une offre Business sur son réseau domestique.

Un produit Business sera donc bel et bien présent sur les vols en France métropolitaine, au départ de Paris Orly, Paris Charles de Gaulle et des régions françaises. Mais la compagnie aérienne prévient, le déploiement de son offre ne sera pas uniforme. Ainsi, les vols de et vers la Corse, ou opérés en ATR et en Embraer 145 sont exclus de cette montée en gamme.

La compagnie tricolore précise que grâce à cette nouvelle offre « les clients Business en correspondance sur un vol long et moyen-courrier depuis et vers les villes françaises bénéficient désormais sans surcoût d’un service premium harmonisé sur l’ensemble de leur parcours ». En outre, elle rappelle qu’elle est la seule compagnie aérienne française à proposer « une offre Business en France. »

Certes.

Le produit consiste en l’octroie :

  • d’un accès SkyPriority pour les passagers Affaires (enregistrement et dépose bagage dédiés, passage prioritaire aux contrôles de sûreté et police, embarquement prioritaire, priorité aux comptoirs lors des correspondances, livraison prioritaire des bagages)
  • d’un accès salon à Paris Charles de Gaulle (depuis les terminaux F et G), Paris Orly 1, Bordeaux et Lyon. Les salons partenaires de la compagnie sont disponibles aux aéroports de Marseille, Nice, Toulouse, Montpellier et Mulhouse
  • d’une franchise bagage améliorée de deux valises de 32kg en soute et d’une valise de 18kg en cabine.

En cabine, aucun changement en comparaison avec le produit que les clients Business connaissent.

En effet, les passagers seront situés à l’avant de la cabine, séparés de la classe Economy par un rideau amovible (exception faite des CRJ 700 et Airbus A321 qui seront, quant à eux, progressivement équipés à partir de fin 2020 …). Par ailleurs, et en toute logique, la cabine sera configurée en 3 – 3 avec un siège neutralisé (sur la flotte Airbus A318, A319, A320, et A321), à l’instar de l’offre sur le réseau moyen-courrier.

Sans oublier, bien sûr, la superbe têtière en cuir rouge portant l’inscription Business.

Si le hard product est constant avec ce que la compagnie aérienne a l’habitude de proposer sur le réseau moyen-courrier (on ne dit pas pour autant que c’est bien), les premières informations connues quant au soft product laissent perplexes.

On comprend qu’Air France entend servir un simple snack salé ou sucré à ses passagers Business sur des vols d’une durée comparable aux vols de type moyen-courrier les plus courts.

Rien de palpitant, en somme.

Néanmoins, la compagnie tricolore promet de proposer à ses clients la carte des vins et champagne de son offre Business conçue par Paolo Basso.

Un bon point (si l’on ferme les yeux sur la photo du Duval Leroy que l’on espère non contractuelle).

Pour les voyages en France métropolitaine, la compagnie aérienne propose dès maintenant trois tarifications pour ces vols :

  • Business Leisure : un billet non remboursable et modifiable avec 70 EUR de frais
  • Business Flex : un billet remboursable et modifiable sans frais
  • Business Abonné : un billet remboursable et modifiable sans frais, incluant une option pour prendre un vol plus tôt ou plus tard

Chaque classe de réservation possède un seul tarif et des conditions identiques.

Par ailleurs, l’achat d’un surclassement depuis la cabine Economy vers la cabine Business sera également disponible à l’ouverture de l’enregistrement du vol soit 30 heures avant le départ.

Simulation pour un ParisToulouse le 4 février 2020.

Air France propose, par exemple, son vol aller (tarif valable sur l’achat d’un aller – retour) à partir de 144 EUR

… tandis que les vols en Business débutent à partir de 282 EUR.

L’avantage principal demeure la relative flexibilité du billet (à un tarif parfois comparable, à quelques euros près, à celui de l’Economy Flex).

Du côté de Flying Blue, les membres encartés gagneront jusqu’à 12 (U)XP par aller – retour en Business contre 4 (U)XP en classe Economy.

Conclusion.

Air France devient ainsi l’unique compagnie aérienne à proposer des vols en Business en France métropolitaine à compter du 4 février 2020.

Rien de transcendant quant au produit (hard et soft product), c’est un fait, la compagnie aérienne propose toutefois une offre relativement flexible à ses voyageurs d’affaires, et surtout en continuité de l’offre premium sur le réseau domestique consécutivement à un vol Business moyen et long-courrier.

Par ailleurs, Flying Blue revalorise la dévolution d'(U)XP pour ces vols en classe Affaires.

Reste désormais à espérer que l’offre domestique en Economy ne sera pas dégradée avec l’introduction de cette Business

… aussi peu premium soit-elle ! 😉

Tyler.

x
BoardingArea