Emirates est la plus grande opératrice de l’Airbus A380 au monde.

Elle est incontestablement la meilleure cliente du Super Jumbo de l’avionneur européen. En effet, la compagnie aérienne compte actuellement 110 appareils en service et détient 14 autres avions de ce type dans les carnets de commande d’Airbus (qui devraient être livrés dans les 2 prochaines années).

Il y a 18 mois, l’avenir du programme était suspendu aux lèvres d’Emirates. La compagnie de Dubaï, en commandant 36 nouveaux avions (20 fermes et 16 options) le 18 janvier 2018, avait redonné un peu de couleurs à cet avion mythique. Mais début février 2019, en revenant sur son engagement, et compte tenu de la faible quantité de nouvelles commandes, l’avionneur européen mettait fin avec tristesse à ce programme.

Crédit : Emirates

Malgré son attachement à l’A380, Emirates prévoit désormais le calendrier de son renouvellement.

Ainsi, dans une interview accordée par Tim Clark à nos confrères d’Air Transport World pendant l’Assemblée Générale Annuelle de IATA à Séoul, le compagnie aérienne prévoit le retrait du Super Jumbo à compter de la mi-2030.

« Nous continuerons d’investir dans ces appareils et à les utiliser jusqu’au milieu des années 2030. » – Tim Clark, Président d’Emirates.

La flotte d’Emirates compte 254 avions. Elle opère une flotte uniforme composée d’Airbus A380 et de Boeing 777. Par ailleurs, en 2018, la compagnie aérienne a transporté plus de 89 millions de passagers à travers le monde.

Malgré ces chiffres impressionnants, Emirates (à l’instar de ses deux principales consoeurs du Golfe) a constaté un véritable ralentissement de sa croissance et une potentielle remise en question de son modèle économique (transit par son hub de Dubaï). La baisse de la demande (au plus bas depuis 10 ans) et la baisse du prix du pétrole ont chahuté la rentabilité de la compagnie aérienne.

Compte tenu de ces interrogations, Emirates a repensé sa stratégie de flotte, préférant des avions plus petits à l’Airbus A380.

Aujourd’hui, outre les derniers A380 en attente de livraison, la compagnie aérienne détient 260 avions dans les carnets de commande des avionneurs.

  • 40 Airbus A330-900
  • 30 Airbus A350-900
  • 35 Boeing 777-8X
  • 115 Boeing 777-9X
  • 40 Boeing 787-10

Néanmoins, la viabilité de la commande de 40 Boeing 787-10 a récemment été soulevée.

Crédit : Internet

Conclusion.

La croissance du nombre de passagers d’Emirates n’a augmenté que de 0,2% l’année dernière, tandis que leur capacité a augmenté de 4%. Le président de la compagnie aérienne de Dubaï, Tim Clark, demeure cependant optimiste pour l’avenir malgré cette croissance décevante.

La réduction des coûts d’exploitation de la flotte (en intégrant des appareils de nouvelle génération moins gourmands en carburant et plus facile à remplir) et l’adjonction de nouvelles routes au réseau existant font de cette décision de retrait de l’A380 d’ici 15 ans une solution évidente.

Et vous, que pensez-vous de ce revirement de tactique ? 

Tyler.

x
BoardingArea