Il y a quelques jours, nous avons assisté à la fin du blocage du Qatar par la coalition de pays anciennement alliés. En effet, l’Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis, l’Égypte et le Bahreïn ont annoncé rétablir les relations diplomatiques avec le Qatar à leur niveau d’avant-crise.

Pour la compagnie aérienne nationale, la fin du blocage signifie qu’elle est désormais de nouveau en mesure d’utiliser l’espace aérien de ces pays et ainsi reprendre la desserte des destinations suspendues lorsque Qatar Airways a été contrainte d’annuler ses vols depuis Doha vers l’Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis, l’Égypte et Bahreïn.

Crédit : Qatar Airways

La reprise des vols vers l’Arabie saoudite.

Dès la semaine dernière, Qatar Airways a commencé à réutiliser l’espace aérien saoudien. À cette occasion, la compagnie aérienne annonçait également son intention de reprendre ses liaisons depuis Doha vers trois destinations en Arabie saoudite.

Ainsi, à compter d’aujourd’hui, Qatar Airways reprend progressivement ses vols depuis la capitale qatarie vers Riyad, Jeddah et Dammam :

  • Depuis ce matin, Qatar Airways offre une liaison quotidienne entre Doha et Riyad
  • Dès jeudi 14 janvier 2021, Qatar Airways offrira 4 rotations hebdomadaires entre Doha et Jeddah
  • Enfin, dès samedi 16 janvier 2021, la compagnie aérienne proposera des vols quotidiens entre Doha et Dammam

Si la compagnie aérienne prévoit d’utiliser, en théorie, des Boeing 777-300ER pour ces 3 dessertes, on retrouve aussi bien des Dreamliner que des Airbus A350-1000 positionnés sur ces axes de, respectivement, 500, 1 300 et 225 kilomètres environ.

Pour mémoire, avant le blocage illégal du Qatar, la compagnie desservait pas moins de 10 destinations en Arabie saoudite. Il est donc très probable que Qatar Airways ajoute, dans les prochains jours, de nouvelles liaisons depuis Doha.


Quid du Bahreïn, des Émirats Arabes Unis et de l’Egypte ?

Pour l’heure, Qatar Airways n’a pas annoncé la reprise de ses vols vers Manama, Dubaï ou encore le Caire. Sur le site internet de la compagnie, les liaisons directes sont toujours absentes.

Néanmoins, il est très probable que la compagnie aérienne annonce dans les prochains jours la reprise de ses vols vers ces pays.

Il faut reconnaître que l’Arabie saoudite était, pour Qatar Airways, une priorité. Tout d’abord, c’est le royaume qui, en premier, a annoncé la reprise des relations diplomatiques avec le Qatar ainsi que la réouverture de son ciel et ses frontières, terrestres et maritimes. Ensuite, parce qu’il s’agit d’un marché très puissant pour la compagnie basée à Doha, qui génère un chiffre d’affaires conséquent et qui permet de réinstaurer une importante connectivité dans la région.

Progressivement, mais prochainement, Qatar Airways reprendra sa place de transporteur privilégié au Moyen-Orient.

Crédit : Matthias Geiger

Conclusion.

Si pour l’heure, seuls des vols vers l’Arabie saoudite sont annoncés, Qatar Airways, à n’en pas douter, redémarrera également ses liaisons vers le Bahreïn, les Émirats Arabes Unis et l’Égypte.

Il me tarde de redécouvrir le salon de la compagnie à l’oryx à Dubaï ou encore assister au redémarrage de tarifs attractifs depuis le Caire 😉 !

Et vous, êtes vous enthousiastes quant à ces reprises progressives ?

Tyler.

x
BoardingArea